Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Sidhe

6 chapitres & 58 pages
Le No man's land
Le No Man's Land est un immense désert aride qui marque la frontière entre les deux cités Üniks et le continent de Sidhe. La journée, il y règne une température si intense que l'air semble totalement irrespirable. La nuit, il y fait si froid que l'on pourrait en mourir si l'on demeurait sans bouger au même endroit. Il est très fortement déconseillé de s'y aventurer seul et sans expérience, car il est dit que la première personne que l'on rencontre dans le désert est la mort. D'ailleurs, à première vue, aucun être vivant ne semble s'être établi dans cette étendue de sable immense, agrémentée de très hautes dunes et parsemées de mirages. Pourtant il y en a, bien cachés, et certains parmi eux sont très dangereux. Il arrive fréquemment que des tempêtes de sable éclatent, sans crier gare, au beau milieu de la journée. Elles sont absolument désastreuses, et si l'on se retrouve coincé au milieu de l'une d'elles, mieux vaut se cacher derrière un de ces gros rochers éparpillés un peu partout dans le désert, à distance presque régulière les uns des autres. Quant à la pluie, si tant est qu'elle survienne, elle ne parvient pas jusqu'au sol et s'évapore au moins trois mètres au dessus du sable tant il fait chaud en journée. Les Qantiks savent que cet endroit est à leur image : quelque chose que l'on veut vide, et abandonné. Quelque chose de pas tout à fait vivant, ni véritablement mort. Il est fortement déconseillé de se promener dans le No Man's Land sans une caravane bien organisée. Les Üniks ont toutefois l'habitude de s'y aventurer, tout comme les Qantiks. Si l'on parvient à s'aventurer assez loin, on risque de se retrouver sur les rives du fleuve de feu d'Origin's, appelé le Styx.

Le Styx
Les Enfants du d...
Dim 10 Sep - 17:57
Kei Hynawa Voir le dernier message
14 chapitres & 154 pages
La Cité Neutre
La Cité Neutre est l'immense ville où les Qantiks libres se réunissent. Ses ruines n'offrent pas le confort d'un lieu résidentiel privilégié, mais la Cité n'en demeure pas moins un point de relais très apprécié des Qantiks, car c'est là le seul endroit sur Origin's où ils trouvent asile et repos, sans avoir à se soucier de celui qui se cache derrière son dos. Comme elle est située dans le désert, au cœur du Sidhe, il y fait abominablement chaud. Si à l'origine la cité était faite de matériaux dignes de ceux qui ont permis de bâtir Anathorey et Nordkia, la réprobation Ünik suite à la révolution de Nyna n'en aura laissé que des ruines. Depuis, les bâtiments ont été remis sur pieds, péniblement, avec ce que les Qantiks purent trouver ou construire de leurs propres mains, mais on est davantage proche du bidonville que d'une cité en tant que telle. La plupart des bâtiment sont des immeubles fissurés, près à s'effondrer, ou des maisons sans fenêtres ni porte, où des lambeaux de tissus tâchent de combler les béances. Toutefois les Qantiks ont réussi à trouver une source d'eau potable dans le sol du désert – dans laquelle ils puisent avec très grande parcimonie. Ils sont également parvenus à installer un réseau électrique, de sorte que chacun ait de la lumière quand le soir tombe – on se contente alors des plus modestes ampoules qui soit. Les Qantiks aiment à se réunir autour de bidons dans lesquels ils font brûler des brindilles, afin de se réchauffer dans les nuits froides du désert. Les maisons sont de toute manière si misérable qu'ils s'estiment mieux lotis dehors, avec leurs semblables. Il règne dans la Cité Neutre une très grande atmosphère de solidarité et de protection, sauf peut-être dans les quartiers les plus dangereux. Comme à Ishval, le quartier qui se trouve au Nord de la Cité Neutre, où les Qantiks qui ne savent pas se battre ne sont pas encouragés à aller. De manière générale, les étrangers ne pas vraiment les bienvenus à la Cité Neutre.

Les conséquences...
Sam 14 Oct - 10:47
Fleya Voir le dernier message
4 chapitres & 53 pages
Les laboratoires
Les laboratoires sont le principal lieu de travail des Érudits. Ils furent délocalisés sur le Continent de Sidhe car c'est ici même que les Qantiks voient le jour, et surtout, c'est là-bas que les savants peuvent travailler en sachant qu'ils ne seront pas dérangés. Ces laboratoires sont des pyramides gigantesques qui s'élèvent comme de majestueux palais au beau milieu du désert. Faits de matériaux métalliques et d'étranges alliages, une multitude de petites lumières brille par leurs minuscules et innombrables fenêtres de verre. L'intérieur est particulièrement moderne, presque entièrement électronisé, et constamment. C'est un lieu de savoir et d'invention, tout comme de torture et de mort, tant il s'y déroule de recherches et d'expériences plus fascinantes qu'abominables les unes que les autres. Sur Urban City, on parle des Laboratoires comme du grand casino de la vie, car les chercheurs jouent avec elle sans la moindre retenue ni honte. Mais pour un Érudit, cet endroit est un véritable Eldorado : la Chemistry Insitute renferme en ses portes des ouvrages séculaires répertoriant tout ce que l'on sait sur Origins, et la Chemistry Machine leur permet de faire toutes leurs expériences pour faire avancer le monde – ou suivre des objectifs personnels plus ou moins obscurs. L'armée elle-même est chargée de la sécurité des lieux, si bien qu'on croise presque autant de Chevaliers que de scientifiques dans les bâtiments. Il semble difficile d'y pénétrer clandestinement, et pourtant... Certains y arrivent !

Le maître chante...
Mer 7 Sep - 14:20
Miyuki Voir le dernier message
0 chapitres & 0 pages
Le littoral Noir
Situé à l'extrémité Sud du No man's Land, il s'agissait jadis d'une plage bordant un bel océan bleu où la vie prospérait. Enfin, c'est ce qu'on raconte, et personne n'y croit vraiment. Aujourd'hui, ce n'est plus qu'une vaste étendue d'eau très chaude et profondément noire. Les deux Lunes donnent bien de la peine à cette vieille plage rocheuse : les flots sont parfois si calmes que c'en est très effrayant, mais si le phénomène de rencontre entre les deux Lunes s'enclenche brutalement, l'océan obscur se déchaîne pour venir se fracasser contre les falaises. C'est un spectacle violent et mortel pour quiconque s'y aventurerait. Il est fortement déconseillé de faire trempette dans ces eaux... Enfin, pour ceux qui désirent demeurer en vie, bien entendu.