Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Partagez|

Sélection Animés By Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Naoki

Originaire depuis le : 04/10/2015
Récits contés : 84

RPG
Âge : 19 ans
Groupe: Elite
Inventaire: Couteaux de lancer, plaque militaire (imposé Y.Y) et un sabre

MessageSujet: Sélection Animés By Naoki   Ven 9 Sep - 1:53




Sélection Animés Été 2016
feat. Naoki


Salut à tous les membres d’Origin !

Alors voilà j’ai eu l’idée de mettre en place, avec l’autorisation de Yuris, de vous faire une petite sélection d’animé des saisons à venir.
Dans ce sujet, vous trouverez donc mon Top5, ainsi que l’animé qui aura été pour moi une bonne découverte ; mais j’intégrerai également dans ce top Animé, la catégorie d’animé qui me correspond assez bien : l’animé WTF !
J’y ajouterai également quelques bonus.

Pour ce faire, je vous ai donc concocté un résumé de mon cru, ne cherchez pas sur internet, je doute que vous puissiez trouver ce que je vous ai écrit !
Je me suis également permise de vous rajouter mes avis, car donner un résumé ne servirai à rien, autant que vous alliez voir sur un site divers pour trouver ce genre de chose. Ces avis pourront peut-être vous donner envie de voir la ou les séries que je vous proposerai.
Mes avis, comme l’est normalement un avis d’ailleurs, totalement personnel, il se peut que vous n’aimiez pas les animés proposé, on ne peut pas plaire à tout le monde cela dit ! Mais j’aimerai justement pouvoir avoir vos avis sur les animés que je vous ai proposé ! Rendant ainsi ce sujet interactif !

Ceci est principalement un essai, j’aimerai également avoir vos retours afin de savoir si ce petit projet vaut le coup d’être continué ou si ce projet ne restera qu’au stade de prototype qu’est ce post.



Top 5


91Days

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : Shuka (Durarara!!x2, Natsume Yuujinchou Go)
Nombre d’épisodes : 13x24min
Editeur français : Crunchyroll
PUBLIC AVERTI

Résumé :
L’histoire prend place aux Etats-Unis, pendant la prohibition américaine (situé donc dans les années 20 à 30) dans une ville fictive contrôlé par trois grandes et puissantes familles mafieuse : les Vanetti, les Orco et la Galacia Family.
On suit les aventures de Avilio Bruno (Alias : Angelo Ragusa) qui ne rêve que d’une chose, venger sa famille qui a été assassiné sous ses yeux lorsqu’il était enfant, sept ans plus tôt, dans le domicile familiale. Il est prêt à tous les moyens pour parvenir à ses fins et pour cela, il rejoint cette grande organisation qu’est la mafia afin d’affronter de l’intérieur le groupe auquel appartenait son père et qui lui a couté la vie.
Le jeune Avilio s’engage donc dans un combat seul contre tous pour ceux qui lui ont tout pris.
Violences, règlements de compte, trahisons, meurtres et crimes, voilà l’ambiance générale dans lequel nous embarque 91Days.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon avis :
Aimant le contexte général de l’animé, la prohibition, la mafia, etc. J’ai donc été attiré par 91Days, j’ai donc regardé le premier épisode avec curiosité pour ensuite me retrouver totalement embarqué dans cette sombre histoire basé sur les conflits entre les différentes family et la vengeance du héros.
Le chara-design n’est pas s’en rappeler celui de Baccano ou de Durarara.
L’aspect graphique global de l’animé fait assez bien ressortir l’ambiance sombre qui plane sur l’histoire : couleurs sombre, musique angoissante, etc. De plus lors des moments plus joyeux, le contraste entre les aspects plus sérieux est également présent ; les décors sont plus lumineux, les couleurs plus vives, etc.
Malgré un ou deux épisodes plus plats au début de l’animé, le rythme reprends et l’histoire deviens alors plus intéressante de par les choix du héros, qui parfois sont plutôt surprenante.




Tales of Zestiria

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : Ufotable (Cinématique des jeux : Tales of Xillia (1 & 2), Tales of Zestiria, Tales of Berseria/Animés : Token Ranbu, God Eater, Fate/Stay night & Fate/Zero)
Nombres d’épisodes : 26x24min
Editeur français : Mangas, ADN, Daisuki

Résumé :
Cet animé a été créer pour fêter les 20 ans de la saga Tales of mais également de faire connaitre les personnages de Tales of Berseria, jeu étant sorti peu de temps après la diffusion des épisodes consacré à cet opus.
L’animé suit la trame principale du jeu éponyme : Tales of Zestiria.
L’animé nous fait suivre les aventures de Sorey, un humain capable de communiquer avec les Séraphins (ou Tenzokus), ses êtres divins invisibles pour la plupart des humains. Qui décide de partir à l’aventure pour découvrir toutes les mystères du monde qui l’entoure. Or le monde dans lequel vit notre héros et son ami Mickleo est en train de défaillir à cause de la malveillance généré par les êtres humains et l’arrivé du seigneur des calamités.
Afin de vaincre cette menace qui plane sur le monde, Sorey doit devenir le Berger (ou Doushi), un être capable de communiquer avec les Séraphins, de ne faire qu’un avec eux et ainsi purifier la malveillance et la source du Chaos : le Seigneur des Calamités.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon avis :
Au début, j’avais peur que cet animé soit principalement dédié aux joueurs et donc que les néophytes ne puissent pas suivre l’histoire sans avoir joué au jeu. J’ai donc été satisfaite de voir que ce n’était pas le cas, connaitre le jeu est plus frustrant finalement, car certains passages ne se passa pas exactement comme dans le jeu pouvant alors provoqué des « EH MAIS C’EST PAS ÇA NORMALEMENT », bon je rassure les joueurs n’ayant pas sauté le pas, ce n’est pas non plus tout le temps !
L’animé nous explique plutôt bien l’histoire, nous offrant même un épisode 0, qui introduit la notion de Chaos qui n’est pas forcement présente au tout début, du moins pas aussi importante.
Graphiquement très beau, les animations dignes des jeux, en même temps il s’agit de la même équipe. La musique se trouve être celle du jeu également, les fans seront surement comblé (petit passage de fingirlisme à la fin de certains épisode … #ep1 et #ep5). Ceux ne connaissant pas la licence pourront ainsi découvrir le jeu sous une forme différente.





ReLife

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : TMS Entertainment (Detective Conan, Yowamushi Pedal, Kamisama Hajimemashita)
Nombres d’épisodes : 13x23min (tous disponible)
Editeur français : Crunchyroll

Résumé:
Si demain on vous offrait la possibilité d’avoir la vie dont vous avez toujours rêvé, accepteriez-vous ? Même si cela signifierai devoir RETOURNER AU LYCEE ?
En tout cas c’est que va devoir subir Arata Kaizaki, un homme de 27 ans, qui rencontre échec sur échec que ce soit dans le monde du travail, en amour ou en affaire. Se retrouvant sans le sous, il doit donc trouver une solution pour s’en sortir. Et si la meilleure solution ne se trouvait pas là où on l’attendait ?
Il rencontre alors Ryo Yoake, après une soirée arrosée, qui lui propose de participer à une expérience de réinsertion sociale, nommée ReLife. Le principe est simple, avaler une simple pilule faisant rajeunir le sujet de 10 ans, afin de lui faire revivre sa dernière année au lycée et lui garantir en cas de réussite de l’expérience : un travail ! De plus, tous les frais engendré par le sujet d’expérience sont pris en charge par l’institut de recherche ReLife.
N’ayant pas forcement le choix, de par sa situation actuelle, Arata fini par accepter. Retrouvant alors l’apparence de ses 17 ans, le jeune homme est donc propulser en terminal. Choc des générations assuré !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon avis :
A la base, je connaissais le manga (100% couleur) et si au début je l’avais acheté justement parce que c’était du full couleur avant l’histoire, j’ai finalement trouvé l’histoire sympathique, certaines situations sont drôles, d’autres joues plus sur l’émotion, etc.
L’animé et le manga fait référence à pleins de genre différents : la comédie, le drame, Slice of Life, romance, science-fiction ; et j’en passe. Il est donc assez difficile de vraiment le classer.
C’est cependant une série agréable et qui se laisse regarder facilement sans trop se prendre la tête.
Le chara-design est fidèle au manga qui pour moi ressemblait déjà à celui d’un animé, renforcé avec les pages couleurs de ce dernier, les personnages sont tous attachant à leurs manières, aucun n’est réellement parfait et essaye tous de s’améliorer grâce au contact de Arata, qui lui aussi apprend de ces ados qui ont pourtant 10 ans de moins que lui.




Orange

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : Telecom Animation Film (Lupin III, Phantasy Star Online 2 : The Animation), TMS Entertainment
Nombre d’épisodes : 13x24min
Editeur français : Crunchyroll

Résumé :
Mise en situation : un jour vous allez chercher votre courrier et tomber sur une lettre vous étant adressez, jusque-là rien d’anormal sauf que l’expéditeur de cette lettre se trouve être vous-même, mais le vous-même du futur. Dans cette lettre, votre futur vous note toutes les choses importantes dans sa vie qu’il aurait aimé faire ou ne pas faire, dans quel but ? Changer certaines choses pour lesquels il a des regrets. Acceptiez-vous de faire ce qu’indique cette lettre ?
Voici l’histoire dans laquelle nous mène l’animé Orange, tiré du manga éponyme, Naho Takamiya reçoit cette fameuse lettre, datant de dix ans dans le futur. Si au début elle croyait avoir affaire à une plaisanterie, elle se rend alors vite compte que ce qui est écrit dans cette lettre fini par se réaliser ; tous les faits tournent autour d’un même évènement : l’arrivée d’un nouvel élève, Kakeru Naruse.
Seulement une question se pose, est-ce qu’en modifiant ne serait-ce qu’un peu le présent, cela ne changerait-il pas l’avenir ? Et donc les futurs choix qui se présenteront à l’héroïne ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon Avis :
Cet animé me parle, non pas parce que j’ai déjà reçu une lettre de mon moi du futur ; mais parce que les thèmes relevés dans cet animé me sont plutôt proches ; les amis, la relation que l’on a avec eux et qui finit par disparaitre petit à petit au fil des années, les délires que l’on pense durer une éternité et qui finalement finissent par eux aussi disparaitre …
Bien qu’ayant certains moment comique et assez fun, Orange se veut plutôt sérieux et basé sur les vrais (més)aventures de la vie, c’est aussi pour cette raison que cet animé (et manga) est classé comme Slice of Life (traduisez par « tranche de vie ») et drame. Il nous amène à réfléchir sur nous-même et à nous questionner sur nos regrets, qu’une fois qu’ils sont installés, on ne peut que très rarement faire marche arrière.
L’environnement design est vraiment magnifique, le charadesign pourtant classique, se mari parfaitement avant l’ambiance de l’animé, qui se veut plutôt réaliste dans les thèmes abordé.




Servamp

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : Brain’s Base (Amnesia, Baccano, Durarara), Platinum Vision
Nombre d’épisodes : 12x24
Editeur français : Wakanim

Résumé :
Si certains d’entre vous ont déjà été tenté d’adopter un animal qu’il venait de trouver dans la rue, après avoir regardé Servamp vous risqueriez de changer d’avis, ou bien cela renforcera peut-être votre volonté de le faire au choix ! Pourquoi ?
C’est ce qu’a fait Mahiru Shirota, lycéen de 15ans, en rentrant chez lui ; il croise alors la route d’un chat visiblement abandonné et mal en point et décide donc de le ramener chez lui afin de s’en occuper, il l’adopte donc et le nomme Kuro (le chat est pour information noir, d’où son nom … Moui Mahiru aime les choses simples).
Le jeune homme ne se doute alors pas que le chaton qu’il vient de recueillir est en fait Sleepy Ash, le vampire de la Paresse, qui n’est donc comme son péché capital l’indique ... pas le plus motivé de tous les vampires.  Suite au contrat unissant Kuro à Mahiru, l’adolescent devient alors Eve, le « maitre » de ce vampire servant (d’où Servamp) dont la motivation se laisse à désirer.
Sa rencontre avec Kuro marquera alors pour lui un grand changement dans sa vie pourtant si simple.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon avis :
Si l’on passe le fait que je ne dirai rien de l’opening car je pourrais écrire un pavé sur le groupe l’ayant chanté, je trouve que cet animé est vraiment sympa à regarder. Pour ma part je le regarde en anglais, bien que ce ne soit pas d’un grand intérêt réel.
Concernant le charadesign, qui est semblable au manga dont est tiré l’animé, il reste néanmoins plus « mature » que celui de la version papier.  Les personnages sont sympathiques, pas forcément dans le sens adorable, mais le fais qu’ils soient presque tous atteint d’un dédoublement de personnalité rend parfois certaines situation comique bien que le moment ne s’y prête pas forcement.
L’histoire est plutôt originale, le fait de voir les sept péchés capitaux sous une forme humanoïde, bien que ce soit des vampires avec chacun leurs caractéristiques et leurs transformations en mode KAWAIIII !!! est quelque chose qui m’a bien plus.
Après je dois bien l’avouer … y’a des passages qui peuvent paraitre TRES NIAIS et si vous avez un peu l’esprit mal placé, il y a certains passages où vous risquerez de vous poser la question sur le genre de l’animé.
Personnellement, adopter un chat (ou autre animal) et me retrouver maitre un Servamp, je ne dirais pas non, ça à l’air d’avoir sa part de fun tout de même.




La Bonne Surprise De La Saison


Amanchu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : J.C. Staff (Zero no Tsukaima, Prince of Tennis, Shokugeki no Souma, Prison School)
Nombre d’épisodes : 13x24
Editeur français : /

Résumé :
Je pense que beaucoup d’entre vous a déjà vécu un déménagement nous obligeant à changer de ville ou de région, et qui dit déménagement dit souvent : changement d’école, nouveaux amis, etc. Et surtout ce fameux moment où l’on pense se retrouver seul, à attendre des messages de nos anciens amis qui parfois ne viennent pas (*pleure*).
C’est que va arriver à Futaba Ooki, qui après un déménagement va devoir passer toute ses épreuves en arrivant à Ito, ville en bord de l’eau dans la préfecture du Shinozuka. La jeune se sentira alors comme attiré par l’océan.
Elle va y rencontrer Hikari Kohinata, une jeune fille appartenant à la même classe, dynamique, ne tenant pas en place et grande amatrice de plongée sous-marine… c’est-à-dire son parfait opposé. Toutes deux vont alors devenir amies malgré les grandes différences de leurs caractères.
Hikari va alors essayer de lui faire découvrir son univers, la plongée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon Avis :
Je dois l’avouer au début je l’ai regardé parce qu’on m’avait parlé du manga et que du coup j’étais intrigué de voir ce que ça pourrait donner.
Donc vous vous en doutez si je l’ai mis ici, c’est que j’ai vraiment apprécié. Alors oui vous avez raison, j’ai bien aimé cet animé ! Maintenant je vais vous expliquer pourquoi.
Alors oui certaine scènes paraissent niaises, mais en fait ce n’est pas si choquant que ça parce que l’animé si prête, et surtout avec les personnages, alors vous pouvez prendre ça comme un défaut si vous le souhaitez, mais pour le coup vous raterez quelque chose. Car c’est ce qui rend les personnages attachant et donne ce côté reposant et sans prise de tête de l’animé.
L’animé est également plutôt fun à regarder, bon on a parfois envie de se facepalm lorsqu’on voit les réactions de Hikari, mais justement ce sont ce genre de choses qui rendent l’animé plaisant à regarder.
De plus il parle d’un sujet qui est dans mes souvenirs, pas voir peu abordé, la plongée sous-marine ! Alors il ne fait pas que parler de cette discipline pour en parler, non, ça parle des vrais termes de ce sport les vrais risques et autres que l’on peut rencontrer lorsqu’on en pratique (je sais de quoi je parle j’en ai fait). Cet aspect rajoute donc à l’animé un petit côté ludique plutôt original.



L’animé WTF !!

Fudanshi Koukou Seikatsu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : EMT Squared (Kuma Miko)
Nombre d’épisodes : 12x3min30
Editeur français : Crunchyroll
PUBLIC AVERTI

Résumé :
Vous êtes un homme fan de Yaoi à la recherche d’un ami possédant le même passe-temps que vous ? Ou bien vous êtes une femme fan de yaoi cherchant un ami MASCULIN partageant la même passion ? Alors Fundanshi Koukou Seikatsu est fait pour vous et Ryo Sakaguchi sera votre meilleur ami!
En effet ce dernier est un Fudanshi, c’est-à-dire un homme qui lit des Boy’s Love, il n’en reste cependant pas moins hétéro, ne supportant pas qu’un homme le touche. Ses loisirs étant de lire des Doujinshi Yaoi, de partager ses couples yaoi favoris sur les réseaux sociaux,  acheter de nouveaux volumes dans la boutique du coin mais également de prendre des photos et fantasmer devant deux hommes se rapprochant un peu trop.
Nous suivons donc son quotidien pas si conventionnel que ça, rempli de situation toutes plus atypiques les unes que les autres et surtout de beaucoup d’humour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon avis :
En lisant le synopsis de cet animé avant le début de la saison, le fait de voir les mots « homme » + « lire » + « yaoi » m’a quelque peu attiré et c’est donc ainsi que j’ai commencé à regarder cet animé.
Ce que j’ai apprécié c’est son petit format, chaque épisode durant 3min30 environ (générique compris), c’est donc un animé pouvant se regarder lorsqu’on cherche quoi faire pendant la pause pub de notre film de la soirée.
Alors oui c’est plutôt drôle, mais ce genre d’animé sera plus à même de faire rire les filles que les garçons, qui pourrait peut-être se sentir mal à l’aise de regarder un animé parlant de relation entre hommes, bien qu’étant évoqué plus sous le sens humoristique que très sérieuse.
Le chara-design n’est pas mauvais, voir même bon surtout au vu de la durée de chaque épisode.



BONUS !!

Tsukiuta the Animation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Studio : Studio Pierrot (Bleach, Tokyo Ghoul, Naruto)
Nombre d’épisodes : 13x24
Editeur français : J-One, ADN

Résumé :
Alors comment vous résumer Tsukiuta The Animation … Je dirai douze beaux mecs, répartit dans deux groupes d’Idols : Procellarum et Six Gravity. Bon ok c’est le gros résumé mais pour le coup, c’est à peu près tout ce qu’il y a dire.
L’animé se concentre donc sur ces douze personnages, chaque épisode se concentrant sur un personnage bien que les autres soient présent également. On suit donc les deux groupes d’idols qui décident de faire un concert ensemble, en réalité, très peu d’épisodes (pour le moment) fait référence à ce concert si ce n’est le premier, on suit principalement les héros au court de divers épreuves qui sont censé représenter le travail des Idols dans la vraies vie (bon ils se permettent certaines fantaisies je vous l’accorde).
Cette animé a pour origine un Drama CD regroupant des compositeurs Vocaloid les plus populaires, chaque personnage possède son propre compositeur et chacun représente un mois de l’année. (Hajime pour Janvier, Koi pour Fevrier, etc.)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon Avis :
J’en suis certaine, ce résumé ne vous a pas du tout emballé et si ça peut vous rassurez, je vous comprends. Personnellement j’ai regardé cet animé pour une raison le mot « IDOLS », pourquoi ? Parce que généralement ce genre d’animé est le plus souvent associé au type « Otome » (ou Harem inversé) où une fille, 99% niaise à un point où ce n’est pas permis, se trouve alors entouré de plusieurs jeunes hommes voulant la séduire et plus si infinités.
Bon et aussi pour avoir vu « Vocaloid » dans les thèmes.
C’est donc dans cet optique que j’ai regardé Tsukiuta et là j’ai été surprise, car :
1 – pas d’héroïne niaise, d’ailleurs pas d’héroïne du tout
2 – bah les musiques sont cools, ok ce sont des idols mecs, donc principalement dirigé pour un public féminin. (Sachez chère messieurs qu’il existe la version fille également mais pas en animé)
3 – ENFIN UN ANIME IDOL que j’ai vraiment envie de regarder !
En lisant cet avis, vous devez surement vous demandez pourquoi je continue de regarder cet animé et pourquoi je vous l’ai mis dans cette sélection si je n’ai pas vraiment de choses positive a dire dessus. Pour tout vous dire, je n’arrive pas moi-même à comprendre pourquoi j’adore cet animé, en écrivant le synopsis d’un animé sans réel histoire et en donnant mon avis je me suis rendu compte que c’était plutôt vide. Et pourtant cela ne m’empêche pas d’attendre le prochain épisode avec impatience.
C’est pour cette raison que j’ai décidé de mettre cet animé en BONUS et non dans une véritable catégorie, peut-être que certaines personnes assez curieuse vont aller voir ce qu’il donne et me donnerons alors leurs avis et peut-être la raison pour laquelle j’ai accroché. (L’excuse : mais parce que tu es une fangirl et du coup c’est pour ça est peut-être une raison en effet).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sélection Animés By Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Michaëlle Jean commente l'élection du Prés. Obama...
» Sélection de vieux films
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» Mon Premier trucage animé
» Michel Martelly a remporté le deuxième tour de l'élection présidentielle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Hors d'Origin's
 :: A vous ! :: Flood & Votes
-