N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

RP commun - La fête de Nordkia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Haku


RPG
Âge : 18
Groupe: Anemös
Inventaire: Un arc, des flèches, un couteau de chasseur, un appeau à raton-laveur et une petite renatsu

MessageSujet: Re: RP commun - La fête de Nordkia   Jeu 20 Oct - 0:37

Malgré le bruit et l’agitation joyeuse de la fête, Harry arrive à suivre la discussion entre les deux üniks de Urban City – à moins qu’elles viennent de la Citée neutre ou d’ailleurs. Il les observe de loin et il lui vient un peu tard à l’esprit que c’est un comportement inapproprié mais il poursuit sur sa lancée, tant qu’il ne les juge pas ça ne devrait pas être immoral. Harry tilte sur un détail curieux concernant la fille au cheveux noirs, elle semble jongler entre son prénom « Fleya » et le pronom « je ». Il comprend qu’en tout cas, ces demoiselles ne font pas la fête toutes les semaines. Pourtant force est de constater qu’ils savent s’amuser ici.

Fleya se met à surproduire des bulles au grand désarroi des adultes et à l’amusement des petits. Harry survit à cet invasion en piquant diligemment les bulles qui parviennent jusqu’à lui. Assez amusé par le jeu, il perd la concentration de son don. Quand il en a fini avec la terrible menace des bulles de savon, il se reconcentre sur la jeune fille aux beaux yeux bleus qui irradie de bonne humeur. Elle dit quelque chose et la fille aux cheveux verts s’adresse au clown. Harry suit la conception du ballon, encore un objet inhabituel, surtout la matière ! La chose ressemble à un animal à quatre pattes avec une queue, nul doute que si Haku avait su qu’il s’agissait d’un fauvex, il aurait fait le parallèle avec son frère et penser à l’éventualité de lui en rapporter un pour lui faire plaisir. Mais la jeune ünik aux cheveux verts prend aussitôt congé. Sa session d’espionnage n’aura pas donné grand chose. Sans doute que pour connaître les gens, il faut oser se mouiller.

S’étant remis de sa stupeur de tout à l’heure, Harry se sent prêt à profiter de nouveau activement à la fête. Après réflexion, il préfère ne pas aborder de suite la faiseuse de bulles et la laisse divertir les enfants qui forment de toute façon une barrière gigotante autour d’elle. Ce sera pour une prochaine fois, dans quelques heures peut-être, quand les jeunes seront couchés. S’éloignant des stands, Harry suit la musique qui est plus forte de ce côté de la rue. Il a complètement oublié la course d’aéronefs quand la voix reporté par les écrans parvient à ses oreilles. De toute façon, ça l’intéresse moins que ce qui est près de lui. Après quelques pas, la voix s’estompe.

Il fait désormais face à des stands de nourriture et même des tables ainsi qu’une piste de danse, bien nette, bien carrée. Les gens y dansent. La tentation de s’y joindre est grande, Harry en est le premier surpris. Il semble que l’anonymat lui donne des ailes (ironiquement). Il ne veut pas perdre son élan, il se tourne vers un stand de boisson et choisit une boisson alcoolisée qui lui semble rigolote, juste de quoi se désinhiber davantage. Un tel choix peut s’avérer dangereux mais Harry ne s’en tiendra qu’à un verre après tout. Il essaye un jus vert qui s’avère être à la menthe et à l’alcool. Le goût est bon et réchauffe légèrement. Buvant son verre, il commence déjà à bouger au rythme de la musique bien que l’effet de la substance n’ait certainement pas eu le temps d’agir.

- Venez danser !

Le vert semble d’ailleurs la couleur du moment car une ünik – la même que tout à l’heure – lui agrippe le bras. Haku se fait violence pour ne pas s'écarter et se rappele que le sort de camouflage est encore effectif et que de toute façon, les manches de sa tunique sont suffisamment épaisses pour dissimuler ses plumes si ça venait à changer. Ébahi par la coïncidence de revoir si tôt la jeune fille, Harry reprend doucement assez de contenance pour parler.

- D’acc-- Oh, vous avez du gui sur le côté, dit-il jovialement en désignant la petite accrochée à l’inconnue. Salut toi, je m’appelle Harry, ajoute-il à l’attention de l’enfant. Ça ne me dérange pas de danser avec du gui aussi mignon. Avec joie, si ça tient toujours, propose-t-il plus sérieusement à la jeune fille.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Diyo


RPG
Âge : 22
Groupe: Phytös
Inventaire: Plusieurs fioles ; un couteau suisse ; une bible de l'apothicaire ; un petit sabre de style wakizashi

MessageSujet: Re: RP commun - La fête de Nordkia   Mer 1 Fév - 17:04

*Enfin un peu de calme. Qu’est-ce qu’il y a comme agitation chez les Üniks ! * Voilà plusieurs jours que Diyo est arrivé à Urban City, et autant de jours qu’il essaie de s’habituer à toutes ces nouveautés. Heureusement que physiquement, peu de choses trahissent son appartenance aux Hybrids – ses trop nombreux tatouages seraient peut-être la seule marque distinctive – parce qu’au niveau de son attitude, c’est une vraie catastrophe ! Terriblement mal à l’aise lorsque trop de personnes sont présentes, on ne peut pas dire qu’il soit arrivé au bon endroit. Les villes grouillent constamment de monde, à moins de s’isoler dans quelques ruelles sombres où les mauvaises rencontres sont fréquentes… Quant à la végétation, il ne suffit pas de lever les yeux pour l’apercevoir ! C’est sûrement ce qui est le plus dur actuellement pour cet Hybrid. Ça, et l’étrange sentiment d’abandon. Etrange parce qu’étant orphelin, il a toujours été habitué à la solitude. Et puis il y a tellement de monde partout ! Mais cette fois, il a bien l’impression que les esprits sont restés tranquillement dans la Sylva, et qu’il ne peut même plus compter sur eux. Ce qui pour quelqu’un d’aussi pieux que Diyo est dérangeant. *Ces gens arrivent bien à vivre sans, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas pareil pour moi. *

Mais ce soir, une grande partie des Üniks est réunie à Nordkia, ce qui permet au Phytös de respirer un peu. Seulement, s’il pensait que cette nuit serait l’occasion de se reposer des derniers jours qui se sont montrés épuisants, il doit bien se rendre à l’évidence. Cet endroit est tellement différent de sa forêt qu’il a du mal à ne pas y penser sans une pointe de remords. Pourquoi était-il ici, à lutter pour survivre – dans son cas il est très difficile de trouver de quoi se nourrir, sans parler du froid des nuits ! – et à devoir mentir, afin de cacher sa véritable identité. Il en est là de sa dépression lorsqu’un vieillard à l’air beaucoup trop enjoué lui fait face, sortit de nul part, son visage à quelques millimètres de celui du jeune homme. Ce qui eut pour premier effet de faire immédiatement reculer celui-ci d’un long bond arrière, tout en légèreté.

« Eh beh mon gars, qu’est-ce que tu fais là à te morfondre alors que tout le monde fait la fête ?! »

Levant un sourcil soupçonneux, Diyo, toujours fidèle à lui-même ne décroche pas un mot, attendant que le papy en dise plus. *Je sais pas d’où il sort ce vieux, je suis sûr qu’il n’était pas là il y a deux secondes. *

Raccourcissant légèrement son large sourire, le patriarche attend quelques secondes avant de reprendre, secondes pendant lesquelles un silence total règne entre les deux hommes qui s’observent. « Je comprends, c’est parce que t’es pas un marrant toi ! C’est vrai que même en cas de mega fiesta on doit se faire chier avec toi ! » De nouveau un silence, moins long que le précédent. Et Diyo qui ne bouge toujours pas. Si ces paroles avaient pu l’affecter si peu que ce soit, rien d’extérieur ne pouvait le laisser deviner. Telle une statue gravée dans le marbre, le Phytös garde toujours cet air suspicieux collé au visage.

« Mais dans ce cas-là, qu’est-ce que tu fous tout seul ici ?! Parce que c’est pas de cette façon que tu réussiras à savoir comment fonctionnent les Üniks ! Si tu ne leur parles pas, autant rentrer. » Cette fois, Diyo ne peut retenir son étonnement, très clairement visible. Les yeux grands ouverts, un très léger mouvement de recul de ses épaules, et ses lèvres qui s’entrouvrent, comme pour laisser en suspend les kilomètres de questions qui voudraient sortir. Comment cet inconnu peut-il est savoir autant ?! « Ahah ! Finalement tu peux quand même être drôle avec cette tête d’ahuri ! Allez, avant de bouger de là enfile moi ça, même les clochards sont mieux habillés que toi ! »

Un lancer de vêtements parfaitement pliés accompagne ces paroles. Diyo attrape le paquet au vol, toujours trop déconcerté pour savoir réellement quoi faire. Voyant dans cette appariation davantage un signe du destin, peut-être même des esprits, il n’ose aller contre et envisage de changer de pantalon, avant de troquer sa longue tunique contre une chemise beaucoup plus serrée. Alors non, changer de fringues en pleine rue n'est pas une coutume Hybrid, mais vu l'absence de monde autour de lui, il ne va pas se mettre à jouer les pucelles effarouchées. Puis bon, il ne se met complètement à poil non plus ! « Vous croyez vraiment que c’est nécessaire tout ça ? » C’est bien la première fois que le jeune homme se retrouve bloqué dans des vêtements prodiguant une certaine classe. Le pantalon parfaitement ajusté n’est certes pas très agréable à porter, mais ça, il peut s’y faire. En revanche cette chemise, d’une blancheur éclatante, donc déjà un peu trop voyante à son goût, mais surtout beaucoup trop proche du corps, ça allait être très compliqué à gérer. Et que dire de ces chaussures, qui en plus de faire du bruit à chaque pas, ne permettent pas de parcourir rapidement de grandes distances sans provoquer de douleurs ?! * Allez, et encore une stupidité de plus... Pas étonnant que nos peuples aient autant de mal à se comprendre ! *

« Parfait, tu vas faire un malheur auprès de ces dames ! Allez grimpe, c’est parti ! » Et voilà maintenant le vieux au volant d’une grosse bécane pétaradant fièrement, qui arrive sans problème à la fin du classement en matière de discrétion. *Mais qu’est ce que c’est qu’ce brodel… * C’est d’un pas mal assuré que Diyo enfourche l’engin encore sorti de nul part, ayant à peine le temps de se retenir à un morceau métallique sur le côté, que le papy démarre déjà en trombe, parcourant les kilomètres qui les séparent de Nordkia à une vitesse folle. « Nous voici arrivés à destination ! Amuse-toi bien mon gars ! Et n’oublie pas, un ptit sourire et quelques mots peuvent parfois s’avérer très utiles ! »

Reprenant appui sur ses jambes, ni à l’aise face à ces trop nombreux yeux qui se sont retournés à l’arrivée de la moto, et encore moins dans ces vêtements qu’il ne trouve décidément pas à sa taille, il tente tant bien que mal de se perdre dans la foule, évitant de croiser le regard de qui que ce soit. * Bon allez, t’as entendu l’autre fou, va falloir faire un effort pour comprendre ces Üniks, et avec tous ceux qu’il y a ici, ça devrait être facile. * Mais entre les cris des enfants qui courent dans tous les sens, la musique beaucoup trop forte, les plus grands qui s’amusent autant que les gamins, bref, le monde qui grouille en tous sens, et surtout ces insupportables odeurs de nourriture qui s’imprègnent jusque dans ses cheveux, cette entreprise s’avère bien plus périlleuse que tout ce qu’il a pu faire jusqu’à présent dans la Sylva ! Le voilà qui commence déjà à avoir la tête qui tourne, trop peu habitué qu'il est à toute cette agitation. La vision qui se trouble, les oreilles qui sifflent, il se cogne dans un nombre incalculable de personnes, et essaie tant bien que mal de se frayer un passage vers une zone un peu moins densément peuplée...

Résumé:
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RP commun - La fête de Nordkia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» Un malheur commun rapproche beaucoup plus que le bonheur. KATHLEEN ♥
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Nordkia
-