Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Partagez|

Vous avez dit bizarre ? EVENT Changeling (Ft. Neo Collins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Naoki


RPG
Âge : 19 ans
Groupe: Elite
Inventaire: Couteaux de lancer, plaque militaire (imposé Y.Y) et un sabre

MessageSujet: Vous avez dit bizarre ? EVENT Changeling (Ft. Neo Collins)   Mar 21 Mar - 23:05

Je me réveillais tout juste, lent, comme à mon habitude pour me lever, traînant des pieds, les yeux encore à moitié fermé me dirigeant vers la salle de bain, machinalement sans même prendre le temps de me regarder dans le miroir, j'enfilai mes vêtements et mis en place mes cheveux.

Naoki au reveil:
 

Je réfléchissais au déroulement de ma journée, tout en quittant la pièce...
Ce soir, Lucy venait à la maison et pour la première fois à Anathorey. Je l'avais invité afin qu'elle puisse découvrir la ville dont avait toujours rêver depuis des années. Cela faisait quelque temps que Lucy et moi sortions ensemble.
J'avais décidément vraiment du mal à me faire à l'idée d'être avec quelqu'un, beaucoup de mes collègues en apprenant la nouvelle par Silas qui ne pouvait tenir sa langue, furent surpris qu'une femme veuille de moi au vu de mon caractère et s'étaient alors mis à me poser diverses questions sur les circonstances de notre rencontre et de comment on en était arrivé à sortir ensemble. Je les laissai parler, faisant claquer souvent ma langue, les envoyant sur les roses ou bien en les provoquant et/ou en les menaçant.
Je soupirai en repensant à tout ça tandis que j'étais retourné dans ma chambre afin de récupérer quelques affaires supplémentaire pour ma journée de travail.

Je descendai alors les escaliers qui me menaient jusqu'à la cuisine où se trouvait Nox qui sautillai afin que je le nourisse.
Me servant alors un thé et après avoir nourri la bête, je regardai mon appartement une dernière fois avant de revenir une fois mon boulot terminé en compagnie de Lucy. J'étais loin d'être une fée du logis et l'idée même de devoir faire le ménage me rebutait, mais je n'avais pas spécialement le choix, d'autant plus que j'allais accueillir pour la première fois ma et même une (dans le sens la seule) petite amie chez moi.
Au total, il m'aura fallu près de 15 jours pour "ranger" mon appartement, la moitié étant réservé à trouver une motivation et l'autre à traîner des pieds pour faire en sorte que le résultat soit présentable.

Je soupirai une dernière fois, enfilant ma veste, mon arme et mes chaussures avant de quitter mon appartement.

***********************************************

Ma journée terminée, je devais maintenant aller chercher Lucy. On s'était donné rendez-vous sur la place principale d'Anathorey afin d'empêcher que la demoiselle ne se perde dès son arrivé dans cette ville.
Le programme de son séjour était assez simple au vu de son court passage : arrivé, dépôt de bagage à mon appartement, dîner, repos. Le lendemain : visite des environs et des lieux les plus impressionnant. Programme similaire le jour suivant, suivit d'un peu de shopping et pour le dernier jour, son départ.

J'étais maintenant arrivé, je m'installai alors le long d'un mur, dos appuyé contre ce dernier, cherchant du regard ma jeune amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Speed Racer (Néo Collins)


RPG
Âge : 24 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Outils - Barre de fer téléscopique - Clés de sa Skooth

MessageSujet: Re: Vous avez dit bizarre ? EVENT Changeling (Ft. Neo Collins)   Mer 22 Mar - 23:31



Perchée sur la pointe des pieds au-dessus du lavabo de la minuscule salle d'eau familiale, Lucy se contemplait dans le miroir. Elle fronçait les sourcils devant la vitre cassée à mesure qu'elle découvrait tous les défauts de son visage. Ce qu'elle pouvait être fade. Si seulement elle avait eu un peu de poudre pour harmoniser son teint. Mais le maquillage, c'était certainement fait que pour les jeunes filles d'Anathorey. Elle soupira d'un air résigné et s'empara savamment de sa chevelure mi-longue. Fallait-il l'attacher ou la laisser libre ? D'ordinaire elle choisissait la dernière option, mais comme cette fois l'occasion était spéciale...
« De toute façon je n'aurais jamais l'air chic, même si je passais une semaine entière à me préparer » dit Lucy à son propre reflet, qui lui renvoyait une image renfrognée.

Elle portait sa plus jolie robe, d'une couleur crème un peu passée, sans manches et qui arrivait un petit peu au dessus du genou. A ses pieds, elle portait des petites chaussures à talon qu'elle s'était achetées dans la semaine, dès qu'elle avait reçut l'invitation de Naoki. Tout son salaire du mois y était passé, mais comme elle devait se rendre à Anathorey, il était important qu'elle fasse des efforts. Se préoccuper de sa toilette alors que son frère et ses sœurs se démenaient au travail lui avait semblé bien futile. Elle en avait même culpabilisé, avait failli renoncer à aller dans la capitale. Mais sa mère avait réussi à la débarrasser de ces sentiments parasites, soucieuse de ce que sa fille puisse profiter de son rendez-vous en toute tranquillité.

Alors qu'elle pensait à tout cela, Lucy opta pour un chignon, qui laissait échapper quelques mèches rebelles. Elle parvint à se trouver à peu près convenable, et soudain une boule d'angoisse roula dans sa gorge. Elle réalisait à peine ce qui lui arrivait. Quand elle pensait à Naoki, elle se sentait rougir jusqu'aux oreilles, et plus encore lorsque le souvenir de l'invitation à passer du temps chez lui à Anathorey ressurgissait dans son esprit – à des moments inopportuns, qui lui faisait perdre tout ce qu'elle tenait dans les mains. Il n'avait pas fallu longtemps pour que toute la famille soit au courant qu'elle sortait avec un garçon. Un jeune Chevalier insupportable au départ, mais qu'elle ne pouvait s'empêcher de trouver charmant, plus charmant qu'un prince, sans qu'elle puisse en expliquer clairement la raison. Et voilà qu'elle allait le retrouver à la Cité blanche, ce lieu qui la faisait rêver depuis qu'elle était née. De quoi faire battre son cœur à cent à l'heure...

Lucy sortit de chez elle avec un petit sac de voyage à la main et trottina jusqu'aux Docks où se trouvait déjà Neo. Occupé à fondre contre sa mot des enfers, il se redressa subitement quand il l'aperçut.
« J'ai failli t'attendre, milady ! », dit-il en enfourchant l'énorme bécane. Lucy s'installa à l'arrière sans lui répondre, déjà suffisamment mal à l'aise de se faire accompagner par son frère. Néanmoins celui-ci la guiderait uniquement à l'entrée de la ville, près de la place principale, car il devait retrouver leur sœur aînée, Eugénia, qui travaillait comme domestique à la maison Barnett. Neo ne dit rien de tout le trajet, plongé dans ses pensées. Jamais il ne se serait douté que son entêtée de sœur se trouve un petit ami made in Anathorey. C'était une forte tête. A croire que cela avait plu à ce Chevalier bizarre, qui claquait de la langue dès qu'il en avait l'occasion.

Après deux heures de route à pleine vitesse, Lucy put enfin apercevoir scintiller au loin l'éclat blanc d'Anathorey. Tout avait l'air d'être si grand... Elle, qui venait de la cité-cratère de Nordkia, s'émerveillait déjà de tout ce qu'il y avait à découvrir dans la capitale. L'idée de tout découvrir avec Naoki lui serra le cœur, dans un subtil mélange d'appréhension et de hâte. Ils finirent par franchir les immenses portes de l'entrée Sud, dont la hauteur donna le vertige à Lucy. Et quand ils pénétrèrent la ville, elle balaya tout du regard, absolument époustouflée. La blancheur des grandes dalles pavées qui s'étendaient sur le sol à perte de vue, les façades ouvragés des immeubles, les fontaines, la verdure, les nobles messieurs et les superbes femmes, tout lui sembla aussi magnifique qu'irréel. Lorsque Neo la déposa près de la grande place, Lucy sentait qu'elle avait déjà la tête qui tournait. Serrant son bagage dans ses mains, elle salua timidement son frère, qui lui tapota le crâne comme pour la rassurer. Il s'éloigna en souriant dans la direction qui le mènerait droit au troquet où l'attendait Eugénia.

Au milieu de tous ces gens beaux et chics, Lucy faisait en effet figure de jeune fille du peuple qui s'était apprêtée comme elle le pouvait. Néanmoins l'admiration qu'elle éprouvait pour les lieux l'empêcha de réfléchir tout de suite à cette question. Elle fit quelques pas sur la place, jusqu'à arriver en son centre, et elle se mit à tourner un peu sur elle-même, pour voir un maximum de choses. Le sourire au lèvres et la main sur le front, elle était éblouie par la lumière du jour et tous les éclats de la Cité blanche. Cet endroit devait avoir quelque chose de magique.

Soudain, Naoki apparut derrière un passant fugace. Il était adossé contre un mur, flegmatique, et affichant son habituel air un peu désabusé. Lucy laissa un frisson lui caresser la nuque avant de se diriger doucement vers lui. Elle ignorait si elle souriait de joie ou de nervosité. Elle se dit que finalement, elle n'aurait jamais dû se coiffer de cette manière, que sa robe n'allait pas du tout et que ses chaussures non plus. L'instant d'après, elle se trouvait face à Naoki. Il était trop tard pour penser à tout cela. Elle serra davantage la sangle de son sac de voyage.
« Salut, dit-elle doucement, alors que ses pommettes se teintaient d'une couleur rosée. J'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre... »

Au même moment, Neo franchissait la porte du troquet où il avait rendez-vous avec sa sœur. Contrairement à Lucy, il remarqua immédiatement que sa présence en ces lieux était aussi indiscrète qu'une tâche d'encre sur une robe de mariée. Mais ce qui acheva de le mettre mal à l'aise était le sourire d'Eugénia, qui l'attendait à une table. Il n'avait qu'une hâte, s'en aller dès que possible !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Naoki


RPG
Âge : 19 ans
Groupe: Elite
Inventaire: Couteaux de lancer, plaque militaire (imposé Y.Y) et un sabre

MessageSujet: Re: Vous avez dit bizarre ? EVENT Changeling (Ft. Neo Collins)   Mer 29 Mar - 22:08

J'étais arrivé en avance, non pas par choix, mais tout simplement parce que j'avais fini ce que j'avais à faire ... c'était loin d'être une partie de plaisir, d'autant que je ne m'étais occupé que de paperasse, dont la moitié avait été refilé à mes deux "soldats" qui étaient sous mes ordres, pourtant, malgré cela, je devais rester là-bas à les superviser. Autant dire que l'un comme l'autre, les deux programme étaient loin de m’intéresser et de me passionner.

Donc, j'attendais Lucy, qui plus le temps passait, plus elle se faisait attendre. Je ne suis pas du genre patient, et même si ce n'est pas parce qu'elle était en retard, mais surtout parce que j'étais en avance, que cela m’énervait d'avantage.  J'avais l'impression d'attendre encore plus longtemps que ce qu'il était nécessaire.
Je tapotais du pied, regardais plusieurs fois ma montre, scrutais encore et encore les horizons à la recherche d'une chevelure de feu qui ferait son apparition, mais je ne voyais rien de tel, seulement des femmes trop apprêter accompagnées ou non de leurs compagnon. Je laissai s'échapper un long, très long soupire avant de relever les yeux apercevant alors la jeune demoiselle que j'étais venue cherché.

Lucy n'était pas difficile à reconnaître parmi toute cette foule, je ne parle pas seulement de sa chevelure aux teintes affriolantes, mais également de son style vestimentaire et à sa façon d'être. Loin des critères de beauté et de l’exubérance de la capitale, la jeune femme était habillé d'une simple robe légère, beige et de petit talon.
Cette description n'avait rien de péjorative, bien au contraire, Lucy n'avait rien à envier à ces femmes qui ne vivaient que dans le but de se parer de leurs plus beaux atouts financier et souvent maquillée à outrance afin de trouver un bon parti pour ensuite fondée une famille dans l'unique but de renforcer leur fortune. Je haïssais ces femmes, dont ma défunte "mère" faisait partie d'ailleurs, simplement éduquer dans le seul but de paraître et d'enfanter, en tout cas pour les plus riches, sans caractère, ne se contentant que acquiescer lorsqu'on leur parle. Et cette ville en était rempli, même si certaines femmes parvenaient à relever le niveau, du moins si elle appartenait à une classe un peu moins noble ou si elles appartenaient à l'armée.
Ma petite amie, c'est décidément toujours aussi étrange, était tout l'inverse, peu être plus "fade" vestimentairement parlant, mais beaucoup plus intéressante caractériellement. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui nous avait réuni elle et moi.

Lucy me salua, d'un ton bas, tout en rougissant, s'excusant pour m'avoir fait attendre. En la regardant ainsi gêné, je détournais le regard tout en me frottant l'arrière de la nuque avant de claquer la langue. non pas irrité par la jeune femme, mais par cette situation quelque peu gênante.
Je me retournais alors brusquement, lui faisant alors dos et commençant à me diriger vers mon appartement.

- Tu dois être fatigué non ? Allons déposer tes bagages chez moi.

J'avançais donc d'un pas décider vers ma destination, puis me rappelant de la raison de la venue de Lucy, je m'arrêtais, prenant soin de vérifier la position de la jeune femme, constatant qu'elle n'avait toujours pas bougé.
Je me rapprochai alors d'elle avant de saisir son sac et le lever au dessus de mon épaule, je posais alors mon autre main sur son crane, dérangeant alors légèrement ses cheveux pourtant soigneusement mis en chignon tout en détournant mon regard du sien.

- Ce serait dommage de te perdre le premier jour de ton voyage.

Je repris alors le chemin de mon appartement, restant alors à ses côtés, tout en sachant que la jeune femme passerait souvent son temps à s’arrêter pour admirer la ville qui s'offrait à elle.

- Tu as fait bon voyage ?

Nous continuons donc notre chemin jusqu'à enfin arriver cher moi. J'ouvrai la porte, la laissant entré en premier, puis déposa son sac sur le premier sofa qui se présentait à moi. Nox ne perdit pas de temps pour venir l’accueillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vous avez dit bizarre ? EVENT Changeling (Ft. Neo Collins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Anathorey
-