AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

C'est pas très vert par ici... [Event changeling // Fleya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Ael


RPG
Âge : 17
Groupe: Anemös
Inventaire: Une dague, un petit tomahawk, un nécessaire de couture

MessageSujet: C'est pas très vert par ici... [Event changeling // Fleya]   Lun 1 Mai - 18:24

   Je me réveille en sursaut d’un effroyable cauchemar dont je n’ai plus que de vagues souvenirs, ayant repris connaissance. Mais ma panique soudaine ne cesse pas pour autant… qu’est-ce que… j’ai des sensations étranges, perturbantes, je ne comprends pas ce qu’il m’arrive !
   Un calme terrifiant me glace le… sang ? Je ne sais même pas si je peux dire cela, je ne sens pas mon coeur battre !! Suis-je morte ? Que m’arrive-t-il ? Je commence à porter attention autour de moi… je ne suis plus dans la forêt… mais où ai-je atterri ?? Je suis dans une pièce richement décorée, mais le mobilier a un aspect qui m’est totalement étranger. Même les grandes habitations de Nemoto n’avaient aucunement cet aspect, et j’en étais bien loin quand je me suis endormie… et je n’ai jamais entendu parler d’un endroit pouvant abriter un tel décor quelque part en Hoshizora… où a-t-on pu m’amener en une nuit… ou peut être plus ? Et qui aurait fait ça ? Pour quelle raison ?
   Je n’arrive pas à me concentrer sur ces questions, le malaise que je ressens est trop fort. C’est comme si tous mes sens étaient inhibés. Je n’arrive pas à sentir la douceur des draps dans lesquels je me trouve, ni la chaleur que pourrait me procurer un lit pareil, je… ne respire pas ?? Je dois réellement être morte… Je n’arrive plus à percevoir les effluves de mana qui m’entourent habituellement... Je me colle une claque pour tenter de me réveiller, mais la puissance de mon geste me surprend ; ma tête a brutalement pivoté, et bien que les sensations que je perçois ne semblent pas entières et intactes… j’ai morflé, et je n’ai pu étouffer un cri, d’étonnement plus que de douleur. Je me plaque inutilement la main sur la bouche, le mal est fait. D’autres personnes se trouvent elles ici ? Suis retenue prisonnière ? Je ne veux alerter personne… même si on pourrait peut-être m’avancer sur l’état de ma situation… Que faire ?
   Je me lève difficilement. C’est vraiment étrange, c’est comme si j’étais totalement engourdie, mais que tous mes membres réagissaient au quart de tour, avec une vitesse et une force démesurées. Je titube vers la fenêtre de la chambre, pour apercevoir… un jardin… non pas envahi par une végétation luxuriante, mais découpé au couteau : les fleurs sont dans des parterres, les buis sont taillés… quelle horreur… et quel irrespect envers Mère Nature. C’est si artificiel…
   Artificiel. Voilà le mot qui pendait à mes lèvres depuis mon réveil. Une immense crainte m’envahit alors.
   Et si…
   Et si j’étais dans une cité Ünik ? Je n’en ai jamais approchée, et encore moins vue, mais… cet océan de bois travaillé, d’ornements métalliques et… plastiques ? J’imagine que c’est ça… C’est si déroutant, nouveau, je me sens très mal à l’aise. Enfin, encore plus mal à l’aise que ce que mon corps me fait déjà subir.
   Mon corps d’ailleurs. Ce ne sont pas que mes sens qui me perturbent. Je me sens surprenamment grande. Je regarde au sol et… je suis vêtue d’une jolie robe bien décorée, loin des simples tuniques que j’ai toujours porté. Mes cheveux. J’en vois des mèches qui me tombent sur les côtés de ma poitrine bien plus...proéminente qu’à son habitude ? Mes cheveux sont noirs !! Complètement noirs. Je me précipite devant un grand miroir au coin de la pièce. Mais qui est-ce ? Qu’est-ce que c’est que ce corps ? Il n’a rien du mien !
   Je dois trouver ce qui est arrivé… Est-ce une quelconque magie qui m’a ainsi transformé ? Ai-je été modifiée par ces monstres que sont les scientifiques Üniks ?
   Je n’ai pas le temps de réfléchir davantage. Je me fige subitement alors que des mouvements lourds se font entendre derrière moi. Je me retourne lentement… et réussi cette fois à retenir mon cri de surprise : je n’avais pas remarqué l’imposant fauve qui se reposait au pied du lit ! Ne fais pas de bruit, surtout pas… Mais il est déjà trop tard. L’animal secoue sa tête et commence à se redresser… puis, après un long bâillement, il dit à mon attention, visiblement grincheux :


Fleya, fais moins de bruit, veux-tu ?

   Donc oui, il parle. Ha. Haha.. Bon, au moins il n’a pas l’air de vouloir me bouffer, c’est déjà ça. Mais il m’a appelé “Fleya”... Peut-être… peut-être suis-je dans le corps de cette Fleya ?

C’est quoi cette tête ?

   Merde, que répondre ??

Errm… ça va… euh… ne t'inquiète pas ?

   Ok, je n’ai aucune crédibilité. Et je ne pensais pas qu’un animal puisse arborer une telle expression perplexe, je dois vraiment avoir l’air cruche. Il commence alors à montrer ses dents et faire un pas menaçant en ma direction.

Tu n’es pas Fleya…
Bah non ! Je suis Ael !
Qu’as tu fais d’elle ?
J’aimerais bien le savoir ! Je ne sais pas qui elle est !

   Bon, ça n’a pas l’air de le calmer ! Je dois vite trouver quoi faire avant qu’il ne me fasse ma fête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: C'est pas très vert par ici... [Event changeling // Fleya]   Jeu 4 Mai - 17:05

Je n'étais pas du genre à aimer me vautrer dans l'opulence des Ohms. Mais Fleya n'aimait pas dormir seule.... Parfois j'ai l'impression d'avoir affaire à un chaton. Je suis trop bonne poire avec elle, et comme d'habitude, j'ai cédé à ses caprices. Avec sa bouille enchantée de boîte de conserve quand je viens contre elle dans ce lit. Tout mou de partout.... Il faut un lit pour deux bipèdes pour nous accueillir tous les deux. Et encore, impossible pour moi de me rouler en boule. D'autant qu'elle me prend dans ses bras.... Des fois je me demande si elle ne me prend pas pour une peluche géante qui parle. Et je n'arrive pas à rester ferme ! Elle transpire tellement l'innocence et la bienveillance dans ses demandes que s'en est complètement désarmant ! Comment je peux lutter moi ?! Enfin.... Ce qui est fait est fait. Quand la petite s'est endormie, j'en ai profité pour descendre de son lit et retrouver la texture plus conventionnelle du sol. Un jour ce "matelas" finira par l'engloutir comme une amibe ! Je dois reconnaître les avantages, on ne souffre ni des vents froid, ni de la pluie ou de toutes autres intempéries. Mais l'air semblait artificiel.... Le silence en était presque pesant. Enfin presque.

Fleya se réveille, et se précipite à droite à gauche. Je ne suis même pas encore réveillé que je sens son stresse et son angoisse.... Qu'est-ce qu'elle a à s'activer de la sorte dès le matin ? Je lui ronchonne de faire moins de bruit. Mais quelque chose me chiffonne. Pourquoi est-ce qu'elle est aussi perturbée à peine réveillée ? Elle qui d'ordinaire est miss bonne humeur incarnée ? Cette question me pousse à me réveiller, et je l'interpelle, dubitatif. Elle me répond bizarrement, et quelque chose me déplaît profondément. Cette attitude ne lui ressemble pas.... Et son odeur encore moins ! Cette fois plus de doute et je ne me gêne pas pour dire mes conclusions à cet imposteur ! Mais c'est qu'en plus il ne nie pas l'animal ! Bon il a au moins pour lui une certaine honnêteté.... Je renifle un peu plus l'air, une information olfactive venant m'alerter.


Mais..... t'es un vieux clébard en plus ?!!! Pas moyen qu'un cabot squatte le corps de Fleya !!! Tu vas retourner d'où tu viens fissa fissa, et me rendre ma boîte de conserve juvénile ! T'entends ?!!

Je rugis presque mes derniers mots. Mais je me rends compte que je le terrorise plus qu'autre chose. Ou que je la terrorise ? Aucune idée.... Je respire un bon coup et j'essaie de me calmer. Un fauve comme moi terrifie les canins de base donc je vais devoir être plus.... Délicat. Sérieusement comme si ça me connaissait moi la délicatesse ! Je grogne et lâche.

Tu sens l'hybrid.... Si les Üniks d'ici découvrent ce que tu es, je donne pas cher de ta peau.... Grrrr... Faut filer d'ici en vitesse avant que quelqu'un ne tente de te parler. Tu me suis, tu ne me lâches pas d'un millimètre, et tu me racontes tout ce que t'as fait avant de te retrouver dans ce corps. Faut trouver le moyen de défaire ce chambard. Et avant tout, sortir de la ville. Non seulement pour t'éviter la mort et aussi pour retrouver Fleya. Si elle est dans ton corps, avec son inexpérience et sa naïveté, elle va se faire bouffer par le premier ursidae qu'elle croisera. Allez on se bouge !

Je ne lui laisse pas le temps de discuter que je choppe le bas de sa robe entre mes crocs et je la tire vers l'extérieur. J'avance à pas feutré pour éviter de faire du bruit et attirer l'attention vers nous. Les domestiques s'affairent à leur tâche ce qui nous offrent une certaine tranquillité dans nos manœuvres. On quitte sans peine le manoir, le plus dur est passé. Maintenant je file au pas de course hors de la ville et je continue de diriger les opérations.

Cours et ne cherche pas à te ménager. Fleya peut courir pendant des heures sans se fatiguer, alors on en profite pour prendre de l'avance. Où était ton corps ? On doit se rendre à cet endroit pour enquêter. Avec un peu de chance on trouvera Fleya.... Et si on croise des enquiquineurs, dis toi juste qu'en plus de moi, ce corps est suffisamment puissant pour réduire leur os en miette. Allez on accélère ! La sortie de la ville n'est pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

C'est pas très vert par ici... [Event changeling // Fleya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» C'est très vert par ici... [PV Son Gohan / Piccolo]
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Des animaux très curieux .
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins ::  Urban City  :: Anathorey :: Les banlieues résidentielles-