N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Rencontre d'un client inhabituel [PV Haku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar




RPG
Âge : 21 ans
Groupe: Hubot
Inventaire: Une petite dague, une pomme (renouvelée régulièrement) et quelques produits pour le commerce

MessageSujet: Rencontre d'un client inhabituel [PV Haku]   Ven 4 Aoû - 17:12

Le No Man's Land est désert. Je marche seule au milieu des dunes, mon stock de commerce sur le dos. Cet endroit porte bien son nom au moins. Il n'y a pas un petit animal, pas une plante. Juste du sable. Et moi. On pourrait me croire folle de traverser un endroit pareil, seule, avec toutes mes possessions sur moi. A vrai dire, je ne suis pas spécialement riche. Tout ce que je peux commercer tient dans un sac à dos. Au moins, ça a un côté pratique. Pas de caravane à emmener, plus de discrétion, moins d'attaques de bandits. Ils ne voleraient pas grand-chose dans tous les cas.

L'air est lourd. Il n'y a pas une once de vent. Je vois ça positivement. Au moins, le risque de tempête de sable est moins grand. Je vois l'air miroiter sous l'effet de la chaleur tout autour de moi. Mais je suis au courant des mirages qui peuvent être engendrés. Et surtout, je me doute bien de ce qu'il peut et ne peut pas y avoir ici.

Mon allure est rapide. Enfin, elle est normale pour une marche n'importe où. Sauf dans le désert. Avec des conditions pareilles, n'importe qui serait ralenti, pour s'économiser et ne pas épuiser inutilement son énergie. Ce n'est pas mon cas. Mais bon, je supporte aussi bien les conditions du désert que celle d'une ville. Après tout, je ne suis qu'une création. Je suis une Qantik.

Malgré tout, je reste sur mes gardes. Mon ouïe est à l'affût et mon regard balaie l'horizon devant moi. Dans ce lieu qui semble abandonné, il y a toujours quelques assassins et quelques fous qui rôdent. Même si je ne possède pas grand-chose, je tiens à mes affaires, et surtout, je tiens à ma vie. Surtout qu'à part ma dague, je n'ai pas grand-chose pour me défendre. Mon Sigma ne m'aidera pas actuellement. Vous pouvez imaginer une ombre en plein désert ? Si c'est le cas, il va falloir consulter quelqu'un, vous avez un grave problème.

Je sens alors une présence. Je retiens un juron. J'ai horreur de ces moments. Ici, n'importe qui peut être un ennemi. On ne sait pas à qui se fier. Il est même presque impossible de se faire des alliés dans un lieu pareil. Je continue mon allure, l'air de rien, et essaie de déterminer où peut se trouver la personne en question.

Derrière. Je tourne légèrement la tête sur le côté pour l'avoir dans mon champ de vision. Il est seul. Je me détends un peu. Cela pourrait être un piège, mais vu sa manière d'être, ce n'est pas quelqu'un de ma race. Il n'aurait pas autant de mal à avancer. Et puis, quelque chose me dit qu'il ne joue pas la comédie. Un Ünik ne serait pas capable de faire endurer un truc pareil à l'un des siens pour un simple piège.

Je finis par m'arrêter et me retourner dans la direction de l'inconnu. Je ne bouge pas. Au lieu de ça, je reste debout, les bras ballants, sans savoir quoi faire. Je ne me suis jamais retrouvée dans une telle situation. Autant réfléchir, faire la part des choses et penser à toutes les éventualités. Je ne suis pas à quelques minutes près.

Toujours plantée au même endroit, je prends la pomme nécessaire à mon voyage et croque dedans. Le jus sucré m'explose en bouche et je croise les bras pendant que je mâche le morceau que j'ai pris. Bon. Et maintenant, je fais quoi ? Je le laisse planté là à se débrouiller tout seul ou je lui demande s'il a besoin d'aide ? Je soupire. Il me manque vraiment quelques années de souvenirs et d'expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Haku


RPG
Âge : 18
Groupe: Anemös
Inventaire: Un arc, des flèches, un couteau de chasseur, un appeau à raton-laveur et une petite renatsu

MessageSujet: Re: Rencontre d'un client inhabituel [PV Haku]   Dim 6 Aoû - 12:25

Il eut été plus sage d’être accompagné. Quelle idée de braver le désert avec si peu d’expérience du milieu ? Pendant sa première expédition en groupe, Haku avait déjà tâté de l’air lourd et de la difficulté à s’hydrater. Il le savait mais rares sont les caravanes hybrid à traverser le Sydhe. Le seul hybrid voulant quitter la forêt-mère, à sa connaissance, était déjà parti dans le désert. Lui avait hésité, ne sentant alors pas assez fort. Quel idiot il a été d’avoir franchit le pas trop tard en solitaire. Au lieu d’épauler un ami, il allait mourir seul.

La situation n’était pas si désespérée au début. L’anemös avait bien préparer son voyage, connaissant quelques peu les dangers. Il avait prévu de se déplacer la nuit et de dormir sous une tente adaptée à la forte lumière le jour. Avec ses réserves et une carte récupérée à la bibliothèque de Nemoto, il pouvait se ravitailler assez pour survivre et rejoindre la Citée neutre.

Cependant, dès le premier jour de son voyage, une tempête de sable s’est déclarée. Réveillé en sursaut, il a rapatrié Miu contre lui avant d’agripper fermement son sac et ses couvertures puis de plaquer son front contre le sac. Le sable s’incrustait sous sa tente et agressait son dos. Il ne bougea pas quand il sentit le toit de sa tente s’envoler. Quand enfin la tempête passa, il put inspirer à nouveau et dégager sa tête. Miu n’avait pas l’air d’avoir trop souffert ; elle avait assez d’énergie pour se plaindre. Haku fit l’inventaire de la pagaille tout en apaisant les yeux de Miu avec l’eau de sa gourde non moins malmenée par les événements. Du désastre lui restait la majorité de ses provisions et de ses affaires – tout ce qui était resté dans son sac ou à portée de ses bras – la couverture sur lequel il reposait, les vêtements qu’il avait sur le dos, son arc, bien que la corde soit sèche, et son carquois vide. C’était pas mal lui souffla son optimisme. Il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte des nouvelles difficultés.

Le vent, si violent précédemment, n’émit plus un souffle. Dépossédé d’abri en plein cagnard, rester plus longtemps sur place était inenvisageable. Il rabattit sa capuche sur sa tête et tenta de percer l’horizon éclatant de ses yeux ambrés. L’océan désertique n’était qu’un grand flou lumineux pour lui. Les étoiles n’étaient plus là pour le guider à part le soleil funeste. Si un corbeau du même nom se prenait l’idée de le suivre, Haku ne le verrait même pas. Il rassembla ses affaires, se rafraîchit avec la précieuse eau de sa gourde et se mit en marche, Miu dans son manteau à l’abri du soleil et de la poussière. L’hybrid était bien content d’avoir opté pour un vêtement à capuche mais il avait perdu ses bottes pendant la bourrasque géante.

Le soleil bien haut dans le ciel cogne contre la tête de Haku. L’éclaireur n’a pas trouvé de coin d’ombre dans ce maudit désert. La plante de ses pieds le brûle terriblement. L’air lourd rend ses efforts plus coûteux, sans parler de son manque de sommeil. Il serait peut-être envisageable et même très sage de faire demi-tour, il le sait mais il se refuse à revenir en arrière. Il veut avancer et s’éloigner de sa forêt natale pour en sortir grandi. Ses forces le quittent peu à peu. Il s’arrête et se force à ingurgiter l’eau chaude de sa gourde avant de repartir.

L’hybrid distingue à l’horizon une ombre solitaire à l’horizon. Ses yeux le trahissent ? Ce pourrait être une personne mais peut-être aussi un mirage. Comment savoir dans cet univers inhospitalier pour lui ? En s’approchant bien sûr ! Il avance un pied devant l’autre. La silhouette se précise et ne disparaît. Quel que puisse être la race de cette personne, elle est seule. Il est peu probable qu’elle soit hybrid comme lui. Bien que ses plumes soient cachées sous son manteau, son visage ne peut qu’être celui d’un hybrid. La chance que ce soit un de ces qantiks, rebellés contre les uniks, est la plus forte. Mais après l’attaque de Nemoto sur la Cité Neutre, il est possible qu’il soit hostile. Mais il y a un ennemi plus dangereux ici et c’est le soleil. Nécessairement, on doit se serrer les coudes contre lui et laisser les querelles interraciales de côté.

L’éclaireur a la présence d’esprit de cacher son arc et son carquois dans son dos, il ne peut pas s’en servir sans flèche de toute façon. Sa dague est quant à elle logée dans sa manche mais il espère ne pas plus avoir à s’en servir. Il fait signe de la main à la personne. Il tente de crier mais sa gorge est sèche. Miu extirpe sa tête du col de son manteau, ayant probablement elle aussi repéré l’inconnu. Attirée par quelque chose, elle s’envole et flaire les mains de l’inconnu. Haku siffle à plusieurs reprises avant que la jeune renastu consente à cesser d'importuner la personne aux cheveux blancs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rencontre d'un client inhabituel [PV Haku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Fiche Technique de Haku D. Byakko
» Le client se plaint
» plantage lotro client au Rohan
» [Jour 4] Un réveil inhabituel - pv : Rome et Masque
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Sidhe
 :: Le No man's land
-