Partagez|

Les affaires reprennent… Bientôt ! (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


The retailer (Markus)


RPG
Âge : 44
Groupe: Docker
Inventaire: Acte de propriété d'un petit immeuble de Nordkia, livre de comptes/stocks du magasin.

MessageSujet: Les affaires reprennent… Bientôt ! (solo)   Dim 10 Sep - 21:31



Markus avait fini le rangement de tout son atelier. Il venait de réceptionner ces marchandises et la plupart des étagères étaient remplies. Sous clef, pour que personne ne puisse se servir, mais remplie. Dans l’âtre de sa forge, le petit feu commençait difficilement à prendre, et il devrait grandir au point d’être un vrai brasier ardent. Alors il rajouta un peu d’alcool sur les bûches du fond et déplaça doucement un brandon enflammé , il ne fallut alors pas longtemps avant que le feu ne prenne vraiment.

C’était une belle journée, mais il était exténué. Il n’avait pas vraiment dormi la veille, à cause d’un incident fortuit dans le magasin, et chaque geste lui rappelait qu’il n’avait plus vingt ans, mais au moins le double ! Après un simple repas à midi et une courte sieste qu’il s’était autorisé, le colosse récupéra les affiches qu’il avait préparées, les chargea dans sa carriole, et se mit en route paisiblement. À ses côtés, en passager, Pedro relisait la liste des achats de l’après-midi afin d’être sûr qu’ils n’allaient rien oublier. Car pour aujourd’hui, il ne leur restait que deux choses à faire : en premier lieu, aller commander le matériel pour réparer la toiture, sinon les locataires du marchand finiraient par attraper la mort. Quant à la seconde étape, ce sera faire parler de la réouverture prochaine de son échoppe.

Il conduisait silencieusement, il écoutait son passager lire et relire la liste, se contentant de hocher machinalement la tête. Puis il se mit à repenser à tout ça, en descendant les rues de Nordkia… Direction un entrepôt à l’est du Parterre de la ville. N’ayant aucun danger imminent face à lui, Markus leva la tête et regarda vers le ciel. Ce ciel si haut, si loin, mais si beau. Au travers de la pollution des usines et celle dégagée par les différents engins entrant et sortant des docks toute la journée, allant d’un bout à l’autre de la ville, l’artisan n’apercevait qu’un léger bleu gris. Il ne se doutait clairement pas qu’au-dessus de ce trou, le ciel était en vérité radieux, comme il avait pu le constater depuis tant d’années après son départ. Mais il était revenu, un peu malgré lui, à croire que les arrivées et les départs, ici, ne sont jamais choisis. Il était rentré pour un temps s’était-il dit alors, mais dès qu’il eût remis le pied dans sa ville natale, un sentiment de colère sourde et froide l’envahis. Il avait décidé de rester. De rester et de profiter de son nom, s’il en subsistait quelque chose depuis le temps, pour reprendre les affaires « presque » où elles s’étaient brutalement arrêtées. Mais avec un but plus lointain et profond que l’appât du gain.

« ‘Tention Boss ! »

Markus abaissa son regard et évita de justesse un tas de caisse sur le côté de la route.

« Je comprends que ce ne soit pas très rapide comme moyen de transport, et que se faire livrer directement nous coûterait un certain prix, parce qu’on peut pas trop se l’permettre pour l’instant. Ceci dit, si vous vous endormez je préfère prendre les rênes ! »

Le colosse le regarda avec insistance, ses yeux rendus amers par ses réminiscences et son agacement.

« Bah c’est vrai quoi, on va pas finir dans une battisse quand même... » poursuivit le jeune Ünik avec un air boudeur en tournant la tête et regardant droit devant lui.

En voyant le contraste entre sa personnalité habituelle, et son côté craintif cherchant malgré tout à garder une petite part rebelle, Markus soupira profondément et se mit à rigoler en lui envoyant une claque amicale mal dosée dans le dos. Cette dernière avait manqué d’emporter le jeune homme.


Plus ils avançaient, et plus Markus se rendait compte que les choses avaient elles aussi bien changé ici. Il ne restait que peu de traces de la guerre civile, et le temps avait fait son chemin : de ses vieux concurrents directs, ne subsistait plus que d’anciennes pancartes sur un mur, ou au-dessus d’un porche aux volets clos. Les lieux de son enfance avaient tant changé, l’air était plus lourd et suffocant, les gens plus tristes et plus fatigués, la ville plus sombre et plus grise, tout ce qui fut n’étaient plus. Il se demandait finalement si ce n’était pas cet exil qui l’avait changé, avait fini par lui faire voir le monde sous un prisme différent, et non plus sous celui de cet éternel gamin de Nordkia. De nouvelles maisons avaient vu le jour et de nouveaux commerces avaient ouvert. La plupart d’entre eux étaient d’ailleurs réunis sous diverse enseigne appartenaient à quelques grands groupes. Dans le paysage Nordkien, la carriole détonnait franchement avec les aéronefs passant à quelques dizaines de mètres au-dessus d’eux. Mais c’était la seule chose qui restait de l’époque qu’il connaissait, alors pour lui quelque part, ça avait comme un léger pouvoir rassurant. Il se devait de regagner tout ce temps, et son métier était parfait pour ça : on rencontre des gens, on achète et on vend. Les informations transitent toujours mieux de la sorte et il était grand temps qu’il réapprenne à connaître cette ville.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les affaires reprennent… Bientôt ! (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation
» présentation Bob Solo [Validée]
» Récupère ses affaires (après la prison) [PV NINON]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Nordkia
-