Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Partagez|

Les Üniks - Le peuple Puissant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Les Üniks - Le peuple Puissant   Mer 16 Oct - 9:03





La puissante légende




A l'époque où l'ancienne race des Ohms vivait en harmonie sur Origin's, certains individus se révélèrent petit à petit d'une nature sceptique vis-à-vis du monde qui les entourait. Forts de leur nombre grandissant, ils se réunirent au fils du temps et finirent par former des groupes unis. Plus curieux que jamais, ces Ohms voulaient à tout prix comprendre quelles étaient les lois du monde créé par la déesse Mère Nature. Ils s'interrogeaient sur chaque phénomène d'Origin's et développèrent un amour si inconditionnel pour ces questions qu'ils ne vivaient plus que pour en trouver les réponses. Afin de les obtenir, complètes et nombreuses, ils firent des recherches et des études si poussées et brillantes que bientôt plus aucun prodige de la planète n'eut de secret pour eux.
Leur soif de savoir accapara bien rapidement leurs esprits. Ces Ohms curieux de comprendre leur planète, se détournèrent peu à peu de leur foi en Mère Nature, car forts de leur savoir, ils comprirent qu'ils pouvaient s'affranchir du bon vouloir de la déesse et qu'une vie indépendante était désormais rendue possible.
Les autres des Ohms qui étaient étrangers à cette philosophie, eux fidèles à Mère Nature et qui deviendraient plus tard les Hybrids, blâmèrent leurs semblables sceptiques et avides de connaissance, qui osaient franchir les remparts sacrés des pouvoirs de la déesse.

On ne peut toutefois arrêter l'ardente passion d'un fureteur. Quand ils eurent découvert et compris toutes les énigmes de la planète, ces curieux philosophes voulurent aller au-delà des lois de la nature. Leur but était de conquérir l'énergie de la planète, et la distribuer de manière juste et équitable par divers moyens techniques de leur invention, afin d'assurer à l'ensemble des Ohms un quotidien de vie très confortable.
Les ressources d'Origin's furent utilisées et échangées par des procédés étrangers à ce qu'offrait naturellement la déesse, ce qui mena les ancêtres des Hybrids à sévèrement condamner ces agissements. Les Ohms savants eux, juraient qu'ils œuvraient pour le bien de l’ensemble des leurs, et qu'aucune entité supérieure ne saurait les blâmer de chercher des moyens de rendre la vie chacun encore meilleure. Plusieurs années de discorde s'ensuivirent entre les deux clans d'Ohms, et le conflit éclata outrageusement après les catastrophes de la Tempête Exile. En effet, les Ohms fidèles à la déesse arguaient que cette catastrophe avait été causée par l'arrogance et l'orgueil des philosophes et savants, qui par leurs actions contraires aux dons de Mère Nature, avaient provoqué sa colère.

Suite à ces événements tragiques qui avaient coûté la vie à de très nombreux des leurs, les Ohms savants décidèrent qu'il s'agissait du glas du passé. Le temps était venu de prendre un nouveau départ, qui serait le premier jour d'une toute nouvelle vie pour leurs adeptes. Désormais, ils vivraient dans une communauté très éloignée de la forêt et des Ohms pieux, là où ils pourraient continuer à mener leur mode de vie basé sur leur savoir et les forces inhérentes à leurs corps et leurs esprits. Ils marchèrent jusque dans le désert qu'ils baptisèrent plus tard Urban City, et décidèrent de s'y établir. Ils formèrent au fil de temps la grande race des Üniks.  Tous renièrent alors leur foi envers la déesse.

« Nous, Üniks, serons plus fort ensemble que n'importe quel pouvoir divin. Notre seule force est celle qui fait naître nos idées et qui fait couler notre sang dans nos veines.
Nous, Üniks, ne croyons qu'en notre propre force, en les forces de chacun d'entre nous. Nul Dieu, nulle existence supérieure n'aura raison de notre destin.
Nous, Üniks, sommes les maîtres de nos vies et n'entendons exister que par nous-mêmes! »


De nos jours, les Üniks ont totalement oublié qu'autrefois ils appartenaient à la race des Ohms, et qu'ils avaient eu un jour foi en cette légendaire déesse. Pour eux cette Mère Nature n'est rien de moins qu'une chimère, une histoire stupide inventée par ceux qui ont trop peur de réfléchir sur le pourquoi de ce monde et qui ne veulent faire face à la vérité.

Les guerres du passé et les conflits incessants bâtirent au cours du temps une société Ünik divisée, ayant quasiment occulté qu'autrefois tous étaient unis comme les doigts de la main. Pourtant, il est une chose que chaque Ünik sait en son for intérieur : je suis maître de mon destin, et je ne dois croire en rien d'autre qu'en moi-même. Les Üniks sont tous dotés d'une force mentale très dure, et se relèvent toujours par leurs propres moyens quel que puisse être le malheur qui les frappe. Malgré tout, ils ne dépassent jamais les 130 Irs de vie.

© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon


Dernière édition par Mère Nature le Mar 3 Oct - 11:59, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Re: Les Üniks - Le peuple Puissant   Sam 10 Jan - 15:17

Les Groupes Üniks

La race des Üniks correspond à une société très stratifiée, précisément divisée en trois groupes sociaux hiérarchisés présentant chacun des particularités propres. Chaque Ünik fait obligatoirement partie d'une de ces catégories.

I – L'Elite


On désigne par ce terme l'ensemble des personnes qui sont considérées comme les plus importantes du monde Ünik en raison de leur rang social. Il s'agit d'une pègre très hiérarchisée, qui est composée des Nobles (que sont les Ducs et les Comtes), des Chevaliers (qui sont en réalité les soldats des armées Üniks) et des Bourgeois.

Tous vivent dans la capitale des Üniks, la très fière cité blanche d'Anathorey. A la tête de l’Élite se trouvent le Conseil des trois Princes, qui règnent non seulement sur l'Elite, mais d'abord et avant tout sur l'ensemble de ce grand peuple.

La particularité de l’Élite est qu'elle est très hiérarchisée, et qu'elle contient des règles - appelée étiquette - si stricte qu'il est considéré comme criminel de ne pas les respecter. De ce fait, malgré la richesse ou l'excellence de ces statuts sociaux, on ne peut pas dire que les membres de ce groupe soient tout à fait libres de leurs mouvement, car ils auront toujours quelqu'un sur leur dos qui les surveillera et médira au moindre méfait. Voici une présentation plus détaillée de chaque catégorie la composant, par ordre hiérarchique croissant d'importance :

Les Chevaliers
Ils sont les soldats des armées Üniks, et composent également les forces de l'ordre en charge du maintient de la tranquillité publique dans les deux cités Üniks que sont Anathorey, et Nordkia. Ils sont situés également partout dans Urban City au niveau des lieux qui nécessitent surveillance et protection, tels que près des Laboratoires.
En tant que militaires, les Chevaliers obéissent directement aux ordres du Prince Faust, le chef des armées d'Anathorey. Chacun d'entre eux est un redoutable combattant, et est apte à prendre en charge des missions d'escorte, de protection, ou de mener des investigations aussi bien que les combats.
Cependant certains Chevaliers peuvent se trouver contractuellement sous les ordres privés d'un noble, qui aura au minimum le rang de Comte. Ils agissent alors comme des gardes du corps, et sont de très dévoués serviteurs à leur maître.
Les Chevaliers sont ainsi les premiers représentants de l'autorité publique et même s'ils se situent à la base de la hiérarchie d'Anathorey, ils constituent un socle solide sur lequel le reste de la société Ünik repose. Chacun sait qu'elle a intérêt à garder intact ce socle si elle ne veut pas s'effondrer.


Les Bourgeois
Ce sont les habitants d'Anathorey qui ne sont ni Chevaliers ni nobles. Ils sont cependant fortunés, car cette cité ignore jusqu'à la définition même du mot « pauvreté ». Bien souvent ces citoyens ont fait fortune dans le commerce de diverses marchandises et services (nourriture, vêtements de luxe, restaurants gastronomiques, bijouterie, immobilier, armement, etc – tout ce qui sert à mener la grande vie de la capitale).
Leur titre n'est guère prestigieux, si bien qu'ils sont tout en bas de l'échelle, à peine au dessus des Chevaliers. Ils sont pourtant les habitants les plus nombreux d'Anathorey et forment un réseau d'information absolument redoutable. En effet, ils sont les maîtres des rumeurs, pouvant en lancer une comme la stopper en un claquement de doigts avant même que les personnes appartenant à des rangs supérieurs ne sachent ce qui se trament dans leur cité. Ils peuvent ainsi ruiner en une journée une réputation à quelqu'un – ce qui est parfois pire que la mort à Anathorey –  en plus d'être les maîtres de l'économie Üniks. La plupart voient leurs commerces et sociétés établies sur les terres d'un comté, à la tête duquel se trouve un Comte, à qui ils doivent parfois faire des rapports sur ce dont ils ont été témoin, ou sur ce qu'ils ont entendu sur les pavés de la capitale.


Les Comtes (et Comtesses)
Le titre de Comte est le premier des titres de noblesse. Parmi la pègre d'Anathorey, on estime que les Comtes sont à dénombrer parmi les personnes respectables envers qui l'on ne doit pas se comporter n'importe comment, sous peine d'avoir des ennuis très importants. Ils vivent dans des manoirs de ville, et sont de très riches propriétaires immobiliers de quartiers d'Anathorey, ce qui leur octroie un certain pouvoir sur les diverses activités qui s'y développent. Les Bourgeois qui s'établissent dans ces quartiers sont régulièrement entendus par les Comtes.
Ces nobles, d'une envergure très citadine, sont donc un maillon très important dans la chaîne de la cohésion sociale qui règne à Anathorey. Ils administrent la vie de la cité, et organisent souvent des bals et autres soirées mondaines afin d'entretenir les meilleures relations qui soient avec les leurs, ainsi qu'avec les autres habitants d'Anathorey – ne doutez cependant pas que ces nobles ne se croient supérieurs à tout le monde.
Le titre de Comte est un héritage de naissance (le premier né, garçon ou fille, le porte dès qu'il atteint l'âge de dix-sept ans) ou le fruit d'un mariage entre un(e) noble et une autre personne de condition plus modeste.
L'anoblissement par mariage est cependant très mal vu car les nobles sont une société en vase clos : ils préfèrent se marier entre eux afin de protéger leurs biens et leurs fortunes plutôt que de faire entrer dans leur monde quelqu'un qui n'y est pas né.


Les Ducs (et Duchesses)
Il s'agit du titre de noblesse le plus prestigieux à Anathorey. Si les Comtes sont respectés pour leur rang social, les Ducs sont quant à eux très craints en raison de leur pouvoir et de leur très grand prestige. Leur rayonnement est tel qu'ils peuvent en effet donner des ordres à chaque membre de l’Élite qui serait leur inférieur hiérarchique sans que personne n'ait le droit d'y redire quoi que ce soit.
Les Ducs sont les personnes les plus importantes et les plus riches de la noblesse. Ils possèdent deux résidences : l'une à Anathorey près du centre-ville, et une autre dans un domaine privé se trouvant en périphérie de l'immense capitale comportant des terres qu'ils peuvent exploiter à leur guise. C'est bien souvent depuis cette résidence éloignée du tumulte urbain que les Ducs gèrent les affaires de leur domaine. Ils sont en charge des affaires relatives à la grande vie d'Anathorey : la bourse et le cours du guinée (la monnaie Ünik), les banques, la justice, la gestion des prisons et de la délinquance (les Chevaliers leurs obéissent alors) ou les événements mondains les plus importants, la vie des spectacles et des opéras d'Anathorey, etc. Ils gèrent également certaines des affaires de Nordkia, surtout pour ce qui est des activités sur les Docks de Nolmë ou encore l'exploitation des mines.
On les voit moins souvent sur le devant de la scène que les Comtes, mais leur ombre longiligne dans le ds de chacun force au respect et à l'humilité de chacun. Ils ont un pouvoir immense, dont celui de hisser quelqu'un dans les hautes sphères comme de briser une vie.
Le titre de Duc est un héritage de naissance (le premier né, garçon ou fille, le porte dès qu'il atteint l'âge de dix-sept ans) ou le fruit d'un mariage entre un(e) noble et une autre personne de condition plus modeste. L'anoblissement par mariage est également mal vu dans le cas des Ducs, pour les mêmes raisons que les Comtes. C'est d'autant plus vrai que ce titre donne un grand pouvoir à celui ou celle qui le porte.
→ Ce titre est accessible uniquement après avoir fait un test de rp de 500 mots, que vous demanderez au staff par MP et qu'il validera.


Les princes
Ce sont les membres de la royauté, au très haut sommet de la hiérarchie de l’Élite. Ils règnent sur la société Üniks et sont au nombre de deux aujourd'hui. Ils se répartissent leurs compétences et pouvoirs selon la fonction qu'ils se donnent (cf post sur les Princes ci-dessous).
→ Ce titre est accessible uniquement si vous atteignez le niveau Chef de race, après un test de rp avec un membre du staff qui jouera les Princes Pnjs. Ce titre n'est pas accessible à la création de votre personnage.

II – Les Dockers


Il s'agit de la classe roturière de la société Ünik, du petit peuple, composé de personnes dépourvues de titre de noblesse et qui ne sont ni Chevalier, ni Bourgeois. Les Dockers vivent dans l'immense cité cratère de Nordkia, au Sud d'Anathorey et aux portes du désert du Sidhe. Leur dénomination a une consonance très déplaisante en réalité. Elle est dérivée du nom de l'entrée de Nordkia, que l'on appelle les docks. S'y déroulent des échanges et autres transits, notamment quand l’Élite envoie des aéronefs pour distribuer de la nourriture ou de l'eau au peuple. Pour se rire de cette mendicité forcée et leur rappelé qui est leur supérieur à qui ils doivent obéissance, elle les appela Dockers. Cependant fiers et dotés de cœurs très forts, les intéressés ne se sont pas laissés impressionné et portent ce nom sans rougir de leur condition.

Dire qu'un Docker est une personne pauvre relève du pléonasme, car le mode de vie à Nordkia est bien plus difficile qu'à Anathorey où personne ne manque de rien. A Nordkia, tout le monde manque de tout. Leurs enfants ne vont pas à l'école et chaque membre de la famille se doit de trouver un métier dès son plus jeune âge s'il veut espérer s'en sortir. Se développent aussi inévitablement à cause de la grande précarité de certains diverses activités criminelles comme des trafics de drogue, des maisons de proxénètes ou des gangs de voleurs.
Cependant, dans leur très grande majorité, les Dockers sont une tranche de la population très travailleuse qui sait s'en sortir rien qu'à la force de son très dur labeur. Ils n'ont pas peur de mettre la main à la pâte pour s'en sortir, ni de travailler pendant de très longues heures pour permettre à leurs proches d'avoir une vie un minimum convenable. Tous ont une activité et un rôle qui leur est propre au sein de leur communauté. La spécialité qu'ils ont d'ailleurs développée à Urban City et particulièrement à Nordkia est la conception et le pilote d'aéronefs en tout genre. Utilisés pour faire des livraisons, ou parfois des courses de vitesse, le fait de voler est dans la cité ouvrière un plus grand gage de liberté plus précieux encore que toute les richesses de l’Élite réunies.

Les Dockers sont les Üniks les plus nombreux, ils comptent des centaines de milliers de membres de plus que l’Élite. Et pourtant ils sont soumis à l'autorité des minorités riches d'Anathorey. Faire lé révolution ? Ils y ont déjà pensé, et ont même essayé : cela s'est soldé par des rationnements si drastiques des denrées vitales par les Princes qu'ils n'osent désormais plus se rebeller contre eux. Ils savent que leur vie tient dans le creux de leurs paumes cruelles, et bien que cela les répugnent, ils n'ont guère d'autre choix que de se soumettre.
Mais tout cela participe du fait que les Dockers sont très unis, très solidaires, et qu'ils se complaisent rarement à pleurnicher sur leur sort. Ils travaillent dur, mais cela ne les empêche pas de se réunir dans les très nombreuses gargotes de la cité ouvrière afin de retrouver des amis, de danser avec quiconque voudra bien d'eux comme partenaire, en écoutant une de ces musiques festives et joyeuse dont seule Nordkia a le secret.

Les Dockers peuvent exercer des professions de commerçants, d'artisans ou toute sorte d'activité touchant au quotidien de leur ville, mais certains métiers leurs sont propres :

Les Mécaniciens
Ils travaillent dans de grands hangars sur les Docks de Nolmë. Comme Nordkia est la cité des aéronefs, il est primordial de concevoir les appareils, de les entretenir et de pouvoir assurer aux pilotes une sécurité en vol. Les mécaniciens sont aussi très forts pour élaborer des véhicules terrestres à deux roues comme les motos. En outre ils sont capables de réparer les appareils de la vie quotidienne des Üniks et interviennent sur tous les entretiens techniques possibles et imaginables. Ce sont les personnes les plus douées de leurs mains à Nordkia, et chacun les respecte pour leur rôle absolument fondateur dans la vie de cette cité, remplie de tuyaux et de machines sans lesquelles le quotidien serait invivable.

Les Mineurs
La plupart d'entre eux sont des hommes, très rigoureux et pas intimidés le moins du monde à l'idée de travailler dans le noir et dans le froid des entrailles de la presque inaccessible Muraille de roches. Ils y récoltent du minerai pour le transformer en toute sorte de matières (comme du métal pour concevoir les aéronefs ou la monnaie), ainsi que du charbon et autres matériaux premiers nécessaires à bien des métiers pour assurer un confort minimum à Nordkia. En général ils partent travailler quand le Soleil dort encore, et reviennent quand celui-ci vient de se coucher. Ce sont sans nul doute les travailleurs les plus acharnés et courageux de la cité ouvrière.

Les Pilotes et navigateurs
Ils sont en quelque sorte l'élite des Dockers, car ils sont ceux qui vont assurer les livraisons des denrées vitales et de toute sorte de commission au sein de la cité. Ils n'en tirent cependant aucune prétention ni orgueil, et s'estiment au contraire au service de quiconque aurait besoin de leur aide. Ils sont souvent des personnes réfléchies et dotées d'une grande générosité. Ils passent la plupart de leur temps assis dans des aéronefs minuscules pouvant cependant transporter quelques personnes ainsi que des marchandises.
Chaque pilote est accompagné d'un navigateur (possiblement un Pnj) : l'un est chargé de diriger l'appareil tandis que l'autre s'occupe de la maintenance technique en vol et au sol, en complément de ce que sait faire un mécanicien.
Il existe notamment une escadrille spécifique de Vanships (petit aéronef doté d'un cockpit à deux places) qui se rend à Anathorey afin d'y chercher des vivres avant de les ramener à Nordkia. Les pilotes sont courageux et forts, mais aucun ne va jamais au delà des frontières d'Urban City, car les moyens techniques de leurs appareils ne leur permettent pas d'aller si loin.
→ Un test de rp de 400 mots devra être fait si vous souhaitez être pilote de votre propre aéronef/Vanship.


III – Les Érudits


Les Érudits sont les scientifiques, les inventeurs et les savants du monde Ünik. Ce sont des personnes que l'on qualifie en général « d'originales » de part leur isolement, forcé ou consenti, pour mener à bien leurs activités au fin fond de leurs Laboratoires, situés dans le désert de Sidhe. Sous les ordres directs de l’Élite et notamment des Princes, ils sont parvenus à construire des êtres artificiels et semi-naturels au génotype très complexe, appelés les Qantiks.

Ces personnes illustrent le mieux la caractéristique de l'intelligence supérieure des Üniks. Dockers ambitieux ou anciens nobles revêches, les Érudits ne vivent que pour comprendre davantage le grands bouleversements du monde. Mais il serait tout à fait mensonger de dire qu'ils ont des objectifs philanthropiques : renfermés sur eux-mêmes, ils vivent pour la plupart dans les Laboratoires, à étudier la théorie dans la Chemistry Institute, pour passer ensuite leur temps à diverses expériences dans la Chemistry Machine. Parmi les scientifiques, il n'y a pas de stratification sociale comme au sein de la noblesse. Ils se considèrent tous comme des collègues, mais aussi et surtout comme des rivaux. Ils sont également les cerveaux qui imaginent, élaborent et expérimentent les Dzêtas (cf. partie sur les Dzêtas).

Tous les Érudits  n'étudient pas la même chose. Il existe plusieurs domaines de recherche : l'histoire, l'archéologie, toutes sortes d'exploration, mais il y a aussi ceux qui décident d'étudier la science en tant que telle (la Science matérielle, et la Science naturelle, déclinées toutes deux en diverses branches - cf post sur les domaines de recherche en science dans les Laboratoires). Chaque Érudit doit choisir un domaine de recherche, afin de s'y spécialiser et pouvoir en définitive se faire un nom. Cependant, les Érudits ne sont pas en tant que tels tous des scientifiques physiciens ou chimistes : on trouve parmi eux avant tout les Üniks désireux de découvrir le monde, qui s'intéressent à ce qu'ils ignorent et qui veulent se cultiver comme des professionnels (c'est pourquoi on trouve des Érudits professeurs de lettre, philosophes, historiens, archéologues, géologues, herboristes, etc). En d'autres termes, les Érudits sont les Üniks qui font de leur savoir leur profession.

Ainsi, un chercheur renommé n'est plus à même de craindre les foudres de l’Élite (si elle finance leurs recherches, elle les dirige d'une certaine manière, ce qui laisse moins de liberté aux savants, sauf à ce que ceux-ci ne soient des génies dans leur matière). D'une manière générale cependant les Érudits n'apprécient guère l’Élite, car en bons chercheurs originaux isolés, ils n'aiment pas qu'on cherche à leur dicter leur travail ni qu'on vienne mettre son nez dans leurs recherches. Ils vivent complètement à la marge de la société Ünik.
Le but de tout scientifique est d'accéder au savoir absolu. Peut-être que parmi ce groupe, tous ne sont pas de froids égoïstes et que certains ont des idéaux humanitaires et altruistes, qui sait. Toujours est-il qu'un Érudit est quelqu'un qui ne pense qu'à ses recherches, et qui entend mener à bien ses travaux en toute liberté de conscience, n'en déplaise à qui que ce soit.


© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon


Dernière édition par Mère Nature le Jeu 27 Juil - 12:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Re: Les Üniks - Le peuple Puissant   Sam 10 Jan - 15:38



Les pouvoirs

technologiques des Üniks

Le Dzêta est une arme technologique que chaque Ünik a en sa possession, et qui ne peut fonctionner qu'avec l'ADN de son propriétaire. Il lui donne alors une capacité propre, comme une sorte de pouvoir, qu'il développera et maîtrisera au fil des utilisations. Chaque Dzêta est élaboré par un Érudit exclusivement. L'Ünik s'en voit distribuer un pendant son enfance. Il peut également s'agir d'un héritage de famille, ou d'un Dzêta sans maître mis sur le marché qui sera attribué à un propriétaire.

Un Dzêta est la seule chose qui puisse permettre à un Ünik d'avoir de la force individuellement, et est la seule chose qui permette de se défendre des dangers de la nature hostile d'Origin's. La précision virtuose technologique des Dzêtas est telle qu'ils concurrencent les Dons des Hybrids sans problème, ainsi que les Sigmas des Qantiks, et peuvent parfois surpasser le Sin d'un Paria.

Les Dzêtas peuvent prendre la forme d'un objet tout à fait inoffensif et être très puissants, ou encore permettre de maîtriser un élément, de modeler une matière, de formater l'esprit, de créer des illusions, etc.

Attention : Un Ünik ne peut avoir qu'un seul Dzêta.


Les capacités à obtenir via un test

Voici les spécialités que vous pourrez obtenir après un RP test. Si vous voulez obtenir ce test, faites en la demande par MP à un administrateur. Ils vous donneront alors un sujet sur lequel vous devrez RP. Un minimum de 400 mots est exigé, et le sujet sera à poster dans un lieu du forum. Vous pouvez faire une demande de test dès votre inscription, ou par la suite lors de vos aventures rpesques pour faire avancer votre personnage.

- Rang supérieur de l’Élite
Spé. Élite : Ce rang vous permet de devenir Comte ou Duc (à votre guise), et ainsi d'accéder à un certain pouvoir tout comme d'acquérir du prestige (500 mots exigés pour les Ducs).

- Acquisition d'un laboratoire privatif
Spé. Érudit : Pour que votre scientifique fasse ses propres expériences IRP, il doit avoir un laboratoire personnel. Si tel n'est pas le cas vous ferez vos expériences dans le Laboratoire n°7. Vos propres expériences vous permettent de gagner en indépendance, et d’utiliser potentiellement vos inventions (pour cela, les rps d’expérience devront être déclarés et validés par le staff).

- Permis de navigation
Spé. Docker : Selon la qualité de votre RP vous obtiendrez soit le permis de piloter un Vanship ou autre aéronef. C'est super pratique pour aller où l'on veut dans Urban City, qu'on se le dise.

© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon


Dernière édition par Mère Nature le Jeu 27 Juil - 12:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Re: Les Üniks - Le peuple Puissant   Ven 26 Aoû - 20:00

Le Conseil des Princes

Le Conseil des Princes réunit les trois membres de l’Élite les plus hauts placés dans la société noble, ayant pour rôle de diriger la race des Üniks. Parfois entourés de Ducs de très haut rang, ces Princes sont au nombre de trois. Dans leurs mains repose le fragile équilibre de la race des Üniks, lequel est souvent ébranlé par ses maîtres sans qu'ils ne semblent y prêter une très grande attention. Ils se répartissent le pouvoir en fonction des groupes de la société Ünik : l'un est responsable des forces armées et des Chevaliers, un autre des membres de l’Élite portant un titre de noblesse, et le dernier est en charge des affaires de Nordkia.

Les trois Princes sont, en outre les Üniks les plus puissants qui soient, et ce à bien des échelons (le combat ne faisant pas exception à la règle...). Leur palais se situe au cœur de la capitale Ünik d'Anathorey. Si l'ont cherchait à y mener des attentats armés de leurs Dzêtas, Dons ou Sigmas, sachez qu'une barrière de protection d'une technologie effroyablement élaborée permet de les anéantir tant qu'ils se trouveraient dans l'enceinte du palais. Les seuls armes fonctionnant à l'intérieur sont celles des Princes, dont on ignore totalement la nature des Dzêtas pour l'heure. La légende raconte qu'il s'agirait des pouvoirs les plus puissants du monde Unik.

Mieux vaut ne pas se retrouver dans le collimateur des Trois tyrans car on y reste vivant fort peu de temps. Ils ne tolèrent pas que l'on discute leurs ordres, qu'on leur réponde, ou que l'on dise qu'ils ont tors. Ils ont le pouvoir absolu et quiconque s'y oppose ne mérite rien d'autre qu'un châtiment très sévère, allant du bannissement d'Urban City à la mort. C'est pourquoi l’Élite, et plus globalement le peuple Ünik, craint profondément ces trois chefs.


Le prince Faust

Faust est une personne discrète et furtive, dont le regard semble toujours planer au-dessus de vous d'un air menaçant. Très sombre et taciturne, il est craint de part son aura très austère. A vrai dire, le seul fait de se retrouver dans une pièce avec lui, qu'on soit seul ou très entouré, donne l'impression d'être écrasé par un poids invisible tant il est mystérieux. Outre cela, Faut est un homme très réfléchi. Comme il sait se faire entendre, il est sans doute le Prince le plus écouté au sein du Conseil. Tel un véritable guerrier des temps anciens, le Prince est un redoutable épéiste, dont la lame fut de maintes fois rougie par le sang de ses ennemis. Fin stratège et très clairvoyant, il s'avère très compliqué, voire complètement impossible, d'essayer de lui tendre un piège ou de lui mentir : sa très grande intelligence lui a déjà permis de tuer dans l’œuf plusieurs tentatives de coup d’État.

Il a pleinement conscience des problèmes qui ont lieu dans le monde « inférieur » à l’Élite, mais rien ne l'intéresse d'autre que la puissance des Üniks. Il pense que seuls les personnes fortes méritent de vivre, et que les faibles n'ont purement et simplement pas leur place en ce bas monde. C'est pourquoi il consacre la plus grande partie de son temps à gérer les affaires militaires, à son sens seul espoir d'assurer une survie convenable au monde Ünik. Faust est à la tête des escadrons des Chevaliers. Il est le chef militaire des Üniks.


Le Prince Tarion

Le plus jeune des trois Princes, Tarion est connu dans la haute société en tant que véritable séducteur. En effet, il est capable de charmer toutes les femmes qui croisent son chemin, mais aussi de tisser des liens intimes et très forts avec n'importe quelle personne. Il aime par dessus tout ce qui est beau, et ce qui a trait à la beauté ainsi qu'à la pureté. C'est un esthète dans l'âme. Cependant, il est loin d'être le personnage sympathique que son visage d'ange laisse croire. C'est un homme rusé et machiavélique, doublé d'un très fin stratège à qui il semble impossible de tendre un piège.

Il est brillant de part sa beauté, mais aussi et surtout par son intelligence. Il est toutefois assez peu intéressé par ses devoirs de Prince, et préfère nettement se consacrer à sa personne plutôt qu'aux autres. Quand il prononce une sanction, celle-ci est toujours bien plus sévère que la prétendue faute commise. Il faut se méfier de ce Prince « charmant ». Tarion est en charge des relations avec les Comtes et les Ducs, soit toute la pègre d'Anathorey. Il voit et sait absolument tout de ce qui se passe à la capitale, tel un véritable prédateur qui guette ses proies.


La Princesse Ulhtia - Décédée

La seule chose qui égalait la beauté de cette femme était sa cruauté. En tant que seule femme du Conseil des Princes, elle jouissait d'une envergure charismatique qu'aucun autre membre de l’Élite ne possèdait. Le moindre de ses caprices était exaucé en l'instant, sans que personne n'y trouvât rien à redire. Cela permettait à Uhltia de s'occuper à temps plein des affaires problématiques des Üniks, à savoir les émeutes causées par les Qantiks et les Dockers. Bien souvent, cela se réglait à la force des Dzêtas.

Elle employait des moyens beaucoup plus mesquins pour affirmer sa cruelle autorité : comme c'était elle qui qui était en charge de faire distribuer les vivres à Nordkia, elle choisissait délibérément de faire livrer de la nourriture malsaine ou de l'eau contaminée pour forcer à un retour au calme. Elle s'entendait très bien avec le Prince Tarion. Ulhtia était en charge des affaires relatives à Nordkia, c'était donc principalement à cause d'elle que les Dockers vivent avec tant de difficulté. Cependant, la Princesse a été tuée par le Prince Faust lors de la guerre de la Purge, ce sont donc aujourd'hui Tarion et lui qui se chargent de Nordkia.

N.B IMPORTANT : Ces personnages ne peuvent être joués que par le staff, au vu de l'impact prépondérant de toute action de leur part sur le contexte du forum. Vous ne pouvez donc pas leur inventer des actions, actuelles ou passées, dans le cadre de vos fiches de présentation, ou de vos RPs. En revanche vous pouvez parler d'eux en bien comme en mal. Si toutefois vous tenez vraiment à votre idée, envoyez un MP à  un administrateur pour en discuter.

© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon


Dernière édition par Mère Nature le Jeu 27 Juil - 12:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Re: Les Üniks - Le peuple Puissant   Ven 26 Aoû - 20:01



Les relations Üniks

Relations au sein du peuple Ünik

Les groupes sociaux des Üniks s'adonnent à une véritable lutte des classes chaque jour. On dit généralement qu'à Urban City, la loi la plus légitime est celle du plus fort. Cette expression n'a sans doute jamais été plus vraie que dans l'application qu'en fait le monde Ünik, reflet d'une société sans cohésion, où l'on se déteste presque tous.
Au sein de la noblesse, les logiques hiérarchiques et de rangs sociaux priment sur tout le reste, si bien qu'on a intérêt à faire profil bas devant qui nous est supérieur.
Avant la Purge, les Dockers et l’Élite ne cachaient pas le mépris qu'ils éprouvaient réciproquement. Mais force est de constater depuis que la guerre a cessé, Nordkia et Anathorey tendent à se rapprocher et à tisser des liens l'espère-t-on durables. C'est une petite lueur d'espoir au sein de cette société stratifiée et désunie.


Relation avec les Hybrids

Ils sont les ennemis de toujours des Üniks depuis la scission des Ohms. De très nombreuses guerres les ont divisés, mais quelques années avant la Purge les deux races se contentaient de s'ignorer, les Üniks ne cessant de parler du peuple de la forêt comme d'une bande de sauvages non civilisés et primaires. Cependant, l'éclatement de la guerre de la Purge a très vivement ravivé les tensions du passé, et à présent qu'elle est terminée, les relations avec la Sylva sont plus tendues que jamais. Chacun est retourné chez lui, mais Anathorey porte un œil plus noir, plus haineux et plus méprisant que jamais sur les Hybrids. Qui sait ce qui arriverait si un Ünik croisait un Hybrid aujourd'hui...

Relation avec les Qantiks

Depuis toujours considérés comme leurs objets, comme leurs armes vivantes destinées à les servir exclusivement et en dépit de la grande révolte de Nyna (cf fiche des Qantiks), les Üniks continuent encore et toujours à se croire supérieur à ces êtres dont ils sont auteur de la vie. La défaite cuisante des armées d'Urban City à la bataille de la Cité Neutre n'a rien changé à ce postulat, et a même poussé les Üniks à se méfier davantage des Qantiks. Tout Qantik qui ne se soumettrait pas à un être supérieur que constitue un Ünik devrait être éliminé sur-le-champ.

Relation avec les Parias

Les Üniks n'ont aucune pitié pour ces pauvres hères issus d'une union dont les principaux intéressés ne sont pourtant pas responsables (cf fiche des Parias). Si un Paria vivant au sein de la société Ünik était découvert, il faudrait l'éliminer instamment et sans délai. Les autorités Üniks estiment en effet que la pureté de leur sang doit être préservée et que les Parias ne sont que gangrène dans leur vertueuse société – il semble cependant que les Parias puissent trouver à Nordkia un refuge de choix, pour peu qu'ils trouvent les bonnes personnes.

© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon


Dernière édition par Mère Nature le Jeu 27 Juil - 12:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: Re: Les Üniks - Le peuple Puissant   Ven 26 Aoû - 20:01

Devenir Chef des Üniks

Une fois que vous aurez atteint le pallier du niveau Chef de race (à 600 pts d'xp), vous avez la possibilité de détrôner les Chefs Üniks (actuellement des PNJs gérés par le staff).Notez que les seuls Üniks pouvant prétendre au trône sont ceux qui détiennent un titre de noblesse.
Pour ce faire :
1) Vous devrez envoyer un MP en faisant la demande à un des administrateurs.
2) Vous devrez passer un test de niveau Chef de Race avec un membre du staff, qui évaluera vos capacités à devenir chef de race en endossant le rôle d'un PNJ - (test de 2 pages).

Si un chef de race est déjà incarné par un joueur :  Il est possible de le détrôner en l'affrontant dans un test de rp de type Duel (ce peut être un combat, comme un débat argumenté, etc). Pour ce faire :
1) Vous devrez défier le joueur sur le trône actuellement
2) Tous deux devrez en informer le staff.
3) Un administrateur organisera alors la confrontation, et le staff entier arbitrera le RP pour désigner un vainqueur.
Mais il est possible de régner à deux (maximum) si vous pensez pouvoir vous entendre. Au contraire si vous souhaitez être infidèle au chef en place, vous resterez au niveau VI, mais libre à vous de réunir des rebelles et de mener une rébellion.

Lors de ces tests vous serez évalué(e) sur trois critères :
1) La qualité de votre texte (orthographe, grammaire, fluidité, inventivité),
2) Le respect du contexte général et racial (fidélité aux évolutions du forum, compréhension de la race, manière de jouer votre personnage),
3) L'intérêt des projets proposés pour la race (qu'on ne mette pas à la tête d'une race quelqu'un qui n'a aucune idée et qui veut simplement faire joli).

Une fois qu'un chef de race joueur est monté sur le trône, il est amené à gérer sa race. C'est lui qui s'occupera de son évolution, d'organiser divers événements, de faire la faire progresser dans le contexte.
Mais gardez bien deux choses à l'esprit :
1) Toute action de votre par touchant au BG de la race devra avoir été au préalable validée par le staff,
2) Devenir le Chef de sa race n'a pas un impact anodin. Le joueur qui prétend à ce rôle sera le nouveau gestionnaire de la race (le staff n'ayant qu'un rôle de validation), et sera amené à beaucoup travailler avec les administrateurs. Un chef de race est donc un joueur actif et sérieux, sur qui l'on doit pouvoir compter.
En cas d'absence prolongée d'un mois, le staff est en droit de vous destituer du trône et d'y placer un autre joueur à votre place, aucune réclamation ne sera possible.

© Texte : Yuris Brooks - Mise en forme : Yuusuke, Cocoon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Üniks - Le peuple Puissant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les Üniks - Le peuple Puissant
» Un peuple informé est un peuple puissant !
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Genesis
 :: La Génèse :: Races
-