N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Garde rapprochée - Joshua Ivaran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Invité


MessageSujet: Garde rapprochée - Joshua Ivaran   Mar 24 Fév - 18:52

- Pilmin ? Pouvons-nous y aller ?
- Oui, j’arrive Joul ! … Ooooh ma douce, je reviendrais vite, je vous promets !  Merci, merci bien pour tout ça, tenez et gardez la monnaie, gente et belle dame ! Oooh, oui ne vous en faites pas, je reviendrai ! Elle ? Oh, ce n’est qu’une garde ! Oui, vous avez bien compris, ma garde du corps… Non, non, ce n’est pas ça qu’elle garde, c’est une qantik ! Ne soyez pas jalouse, allez ma douce… Merci pour tout, votre compagnie m’a été très plaisante mais… oui, je dois y aller, oui maintenant… Au revoir…

Ils quittèrent enfin la maison de passe.
L’ünik était âgé d’une quarantaine d’années mais en paraissait beaucoup plus à cause des sillons creusés sur son visage. Cela faisait déjà quelques semaines que Joul vivait constamment avec les üniks de Nordkia, en particulier ce Pilmin Stuart, scientifique ünik et bien étrange homme. Il avait quitté le Laboratoire pour cette « expédition » dans la ville de Nordkia, pour des raisons qui ne concernaient que lui. Joul s’était intéressée à son sujet lorsqu’elle l’avait rencontré mais à l’heure actuelle, elle ne comprenait pas vraiment ce qu’il faisait.

La présence de Joul dans un bordel du Ghetto s’expliquait en deux parts. La première était la protection puisqu’elle gardait l’homme en sureté, la seconde était qu’il devait récupérer un objet dans cet endroit malheureux et perdu dans Nordkia pour pouvoir terminer son projet. La quête du scientifique était inconnue à Joul, bien qu’elle eut plusieurs hypothèses. Mais comme il le disait, ce qu’il faisait ne concernait que lui, sauf quand une jeune et belle femme lui demandait. Il prétendait souvent, aussi, qu’au Laboratoire – l’endroit où il vivait -, il manquait d’ünik femelle ;

Leur première rencontre fut assez fortuite, l’homme était en effet venu dans une boutique d’un mécanicien de la ville près des Docks, au même moment où Joul se faisait remplacer un élément de ses mécaniques. Il s’était intéressé à l’I.A et à sa construction, reconnaissant le travail d’un de ses collègues. Cette conversation avait suivi un fil jusqu’à l’instant où il lui avait demandé de rentrer à son service, en échange d’un autre. Il avait payé par la suite la petite réparation, mais cela n’avait pas été conclu dans leur contrat sommaire.  Il l’avait fait car il le pouvait, en soulignant que le service qu’elle lui demandait en retour était bien peu cher et fort inutile, car le scientifique soulignait la petitesse des capacités des mécaniciens de Nordkia. Ce qu’il lui devait en échange était une liste entière des mécaniciens de Nordkia. Il  ne lui avait pas demandé pourquoi et tous deux s’en contentaient. Chacun avait ses affaires à régler.

La liste serait facilement fournie au scientifique, Joul en était sûr et Pilmin aussi. Cela faisait quelques temps que l’I.A écumait la ville afin d’inscrire dans sa mémoire une liste de mécaniciens. Toutefois, ses recherches avaient été jusque-là vaines car elles n’avaient pas emmené Joul bien loin. Elle cherchait en effet un mécanicien un peu spécial, un qui lui avait sauvé la vie.

Le seul bagage qu’elle possédait toujours était le sac dans lequel on retrouvait quelques vêtements de rechange, des panneaux solaires inutilisables à Nordkia et une sphère de l’ange. Elle avait d’ailleurs présenté la sphère à plusieurs mécaniciens et à Pilmin mais d’aucun prétendait ne pas connaître l’objet bien qu’ils furent au courant des effets par le récit de Joul. Pilmin lui proposa une fois de faire un test, afin de déterminer si oui ou non le produit qu’il y avait à l’intérieur était réellement dangereux, car le scientifique était sceptique. Joul avait refusé car le scientifique était saoul à ce moment-là et l’I.A savait qu’il fallait mieux éviter de confier des objets aux üniks « trop plein ». Depuis, elle n’en avait plus fait part, attendant certainement que Pilmin en eut terminé avec ses affaires.

Ils quittèrent ainsi les Ghettos de la ville, lieu dont Joul se méfiait beaucoup. Elle avait réussi une fois à se défaire d’une dizaine d’adolescents qui la suivaient pour ses pièces mécaniques et tous ce qu’ils pouvaient récupérer. C’était la première fois qu’elle activait son Sigma dans la ville de Nordkia, éclairant la totalité de la rue. Cela n’avait pas été simple. Depuis, l’I.A se gardait éloigner des passages étroits, sombres et peuplés, nombreux à Nordkia, pour se sauvegarder.

Pilmin et Joul se dirigeaient vers l’endroit où couchait le scientifique.

- J’ai bientôt fini, Joul.
- Fini ?
- De récupérer ce que j’avais à trouver.

Elle acquiesça.

Ils arrivèrent à l’auberge. Le scientifique poussa un cri de joie quand il découvrit sur son lit un petit paquet. Il prit la lettre qui suivait. Un ami venait de lui envoyer une petite boîte, l’I.A le lisait sur ses lèvres. Joul le suivit du regard, sans se demander ce qu’il le rendait aussi joyeux, le paquet ou la lettre ? Voire les deux.  Pilmin sortit et revint avec quelques outils qu’il venait de dénicher dans la cuisine de l’auberge, plus ses affaires personnelles qu’il déballa. L’I.A alla s’asseoir, elle l’observait toujours.

Pilmin était du genre à prendre son temps. Il sortit ce qu’il avait accumulé depuis ces dernières semaines. Voyant qu’il en aurait pour un moment, Joul décida de quitter pièce et se dirigea dans la cuisine de l’auberge pour prendre un verre d’eau. C’était une excuse qu’elle se donnait pour s’éloigner un tant soit peu du scientifique, avec qui elle était en présence permanente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: Garde rapprochée - Joshua Ivaran   Mar 24 Fév - 20:12

« L'aéronef va bientôt atterrir, prépares-toi ! »
La voix familière qui crachota dans son oreillette tira Joshua du sommeil léger dans lequel il s'était plongé. Redressant la tête, le jeune homme retira de son champ de vision la housse d'I.S.A.A.C qui lui avait servi de support pour dormir. Par le hublot, le gouffre béant que formait Nordkia s'étendait sous eux. Nordkia… Quelle ironie que les circonstances de son retour ici soient semblables à celles qui l'avaient amenées à partir.
« Bon, rappel de la mission du jour. La cible est Pilmin Stuart, un scientifique. Il était sensé inventer une nouvelle arme pour nos armées mais aux dernières nouvelles il semblerait qu'il ait décidé de faire bande à part. Tu connais la procédure dans ce genre de cas. Il faut aussi que tu récupères l'arme. »
Écoutant d'une oreille distraite le résumé qu'il connaissait déjà par cœur, Joshua glissa sa main jusqu'à sa sacoche pour en sortir son paquet de cigarettes. L'instant d'après, une fumée légère s'élevait dans l'habitacle. Aucun risque de gêner d'autres potentiels passager, il était seul dans l'habitacle. Avantage du chevalier en mission.
« Tu m'écoutes ? » crachota à nouveau la voix d'Ethan, tirant Joshua de ses pensées.
« Non... »
« Décidément, tu ne changeras vraiment jamais… Tu sais que je suis ton opérateur, il faudrait que tu prettes un peu plus attention à ce que je te dis et... »
De nouveau le chevalier laissa la voix se perdre, tel un bruit de fond que l'on ignore, tandis qu'il ramenait son regard sur Nordkia. La ville était telle que dans ses souvenirs. Aussi sale, aussi miséreuse. Combien d'années s'étaient-elles écoulées depuis la dernière fois qu'il avait mis les pieds ici ? 6 ans… Tant avait changé depuis.

« Chevalier Ivaran ? Nous venons d'atterrir sur les docks. »
Sans un mot, le jeune homme hocha la tête en direction de l’hôtesse qui venait de le prévenir. La jeune femme jetait sur lui un regard à mi-chemin entre la crainte et le respect. Il était habitué depuis le temps. Son œil gauche allié à ses cheveux blancs causaient la première réaction, son rang la seconde. Cela lui importait peu. Il était temps de commencer la mission. Soupirant légèrement, le chevalier glissa sa cigarette entre ses lèvres le temps de s'envelopper dans une cape de voyage. Quelques secondes plus tard, capuche rabattue sur le visage et la sangle de la housse qu'il transportait passée sur son épaule, Joshua marchait d'un pas rapide en direction de la ville à proprement parler.
« Dernière localisation connue ? »
« D'après les informations que nous avons, il semblerait qu'il soit actuellement dans le quartier rouge, si tu te dépêches, il y sera peut-être encore. »
« Bien reçu... »
Oui, il allait finir cette mission rapidement et quitter au plus tôt cette ville qui lui rappelait bien trop de souvenirs désagréables.

Dans ces rues qu'il connaissait si bien, il ne fallut que peu de temps à Joshua pour trouver le chemin du bordel. Bien que son âge à l'époque soit quelque peu inadapté aux lieux, les femmes qui y vivaient avaient tendance à avoir bon cœur. Il n'était pas rare qu'il puisse repartir de là-bas avec de quoi manger pour lui et son frère adoptif…
Secouant la tête afin d'en chasser ces pensées inutiles, Joshua s'adossa nonchalamment à un mur duquel il avait une bonne vue sur l'entrée du quartier rouge. Il n'était pas rare de voir des gens sans occupation traîner dans le coin, ainsi le jeune homme ne détonnait pas dans le paysage. Portant une nouvelle cigarette à ses lèvres, le chevalier interrogea l'opérateur :
« T'es sûr qu'il est là au moins ? »
« Je te l'ai dit, ce sont des informateurs qui nous tiennent au courant. Je pense qu'ils sont fiables mais... »
« Cible en visuel, l'interrompit Joshua. Comme annoncée, elle sort du bordel. Début de la filature. »
Avant de faire quoi que ce soit, il lui fallait découvrir la localisation de l'arme. Le moyen le plus efficace était donc de laisser Pilmin le guider bien malgré lui jusqu'à son invention.
« Il semble accompagné… Quels sont les ordres ? »
« La priorité est mise sur la récupération de l'arme, si cette personne s'interpose elle devient une menace à l'objectif... »
« Élimination donc… Bien reçu. »

Se servant des badauds comme d'un écran, Joshua suivit le duo avec toute la discrétion dont il pouvait faire preuve jusqu'à une auberge miteuse digne de Nordkia. Dans l'intervalle, il en profita pour détailler la jeune femme qui accompagnait Pilmin. La jeune femme ou plutôt la Qantik. Rien ne permettait néanmoins de déterminer plus avant à quelle groupe elle appartenait au sein de cette race. Mais était-ce important après tout ? Le plus important était de connaître son Sigma et le danger qu'il représenterait en cas d'affrontement. Malheureusement aucun signe ne trahissait ses capacités.
Sans aucune hésitation le jeune homme entra dans l'auberge après avoir attendu quelques minutes pour ne pas éveiller les soupçons de sa cible. Les lieux étaient tels qu'il s'y serait attendu. Une pièce miteuse dans laquelle s'entassait quelques habitués venus pour passer leur journée à boire et oublier le monde dans lequel ils vivaient. La partie taverne donc se servait l'auberge pour tenter de grappiller quelques pièces de plus dans une ville ou la misère étendait son voile. Il fut un temps ou Joshua aurait sentit la colère monter en lui à cette vue. Un temps ou il habitait ici… Aujourd'hui le jeune homme posait sur les lieux un regard indifférent.
Répondant à l'interrogation d'un homme ventripotent, sûrement le tenancier, quand à ce qu'il voulait boire, Joshua s'installa dans un coin de la salle. Peu de temps après, l'homme lui apporta sa commande et quelques pièces changèrent de main. Maintenant débutait l'attente. De toute façon, si Pilmin quittait l'auberge, il passerait par ici.
Revenir en haut Aller en bas

Garde rapprochée - Joshua Ivaran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Garde rapprochée : la caravane n'attend pas.
» (mission) Garde Rapprochée. (Terminé)
» [Mission] Garde Rapprochée [PV Amaoka]
» (M) Jason Momoa / Baeron Sand ♦ Garde Rapproché et plus si affinité
» Garde impériale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Nordkia
-