AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Une tasse de thé (RP test : Rang Duchesse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Délicate Duchesse (Radja)


RPG
Âge : 23 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Médicaments, carnet de note et fiole de poison, une aiguille à coudre, une photo de sa famille.

MessageSujet: Une tasse de thé (RP test : Rang Duchesse)   Mer 22 Avr - 14:32

HRP:
 



La servante s’approcha, les bras chargés d’un plateau d’argent, qu’elle posa sur la table basse qui était situé devant la jeune duchesse. Sans dire mot, la brune servit à sa nouvelle maitresse une tasse de thé blanc à l’aide du service en porcelaine, finement décoré de motifs floraux que la jeune duchesse appréciait beaucoup. La servante tendit le thé, accompagné par une soucoupe, à Radja qui les saisit sans dire mot. Du liquide coloré émanait un léger filet de fumée, indiquant sa température, ce petit filet de vapeur vu chasser par un souffle léger de la jeune femme aux cheveux blanc qui souhaitait boire le décliqua breuvage avant qu’il ne refroidisse. Elle but quelques gorgé et reposa la tasse sur sa soucoupe en soupirant.

En contemplant ses appartements, Radja pensa que tout en ses lieux était à son image. Du sol au plafond, en passant par la tapisserie, tout était fait de couleurs douces. Elle affectionnait particulièrement la moquette bleue ciel à ses pieds, qui lui rappelait la couleur des cieux pendant les merveilleuses mâtiné du printemps de son enfance, aujourd’hui parti au large rejoindre sa défunte mère. Elle pensa cependant qu’elle devrait changer certaines parties du mobilier comme, par exemple, les tables en bois laquer dont la couleur trop foncé tranchait avec la douceur des lieux. Et elle songea qu’elle devrait surement prendre une grande table plus petite que l’actuelle, mais tout aussi bien taillé, pour laisser d’avantage de place au piano blanc qui se situait au fond de la pièce.

- Quelque chose ne va pas Maitresse ?
- Du travail m’attend.

Radja inspira avant de se lever et de rejoindre la grande table ronde au centre de la pièce, suivit de près par sa fidèle servante. Le meuble était recouvert d’une grande carte d’Anathorey, de fiche de compte, de lettres, d’instruments de mesure et de pièces d’échec dont certaines semblait placer à des endroits stratégiques de la ville. La duchesse contempla tous ses objets, dans un silence que la servante
trouva des plus gênants, ainsi voulu-telle le rompre d’une manière ou d’une autre.

- Maitresse Tallulah ne vous a pas laisser de cadeau.
- Effectivement, mais si cela aurait été le contraire elle serait encore parmi nous aujourd’hui.

Ses dires associés à sa voix douce firent frissonner la servante. Radja ne se permettait pas de telle excentricité devant tout le monde, la servante qui la servait actuellement était celle qui lui avait procuré le poison qu’elle lui avait demandé quelques semaines auparavant et depuis que la jeune brunette avait appris à quoi lui avait servi le poison, elle était sans cesse mal à l’aise en sa présence. Elle essayait de se convaincre qu’elle n’avait rien fait de mal, qu’elle n’avait fait qu’obéir à l’actuelle duchesse, mais il lui arrivait souvent de faire des cauchemars à son sujet, se demandant comment un être aussi doux pouvait avoir commis un tel crime. Elle ne croyait pas en les accusations contre l’une de ses tantes, car elle, elle savait l’horrible vérité. Ce n’était pas à cette femme d’âge mûre qu’elle avait donné la fiole de poison, mais bien à sa nièce.

Nièce qui, sous ses airs de poupée fragile dont le regard de glace ne laisser pas deveniez la moindre de ses pensées, avait la ferme intention à ne pas laisser le nom de sa famille disparaitre sous la faillite qu’avait provoqué son ainée. Radja bu une gorgé de thé et déposa sa tasse sur la grande table en bois sombre.

- Maitresse … - Commença timidement la servante – Puis-je me permettre… Avez-vous une idée de comment réglé tous les problèmes que votre sœur vous à léguer ?
- Bien entendu.

Son sourire formait une délicate courbe rose sur son visage si clair, devant un geste si rassurant la servante n’en fut pas moins gênant, comment pouvait-elle lui sourire ainsi après ce qu’elle lui avait demandé. A moins qu’elle lui fasse confiance ? La voix suave de la jeune duchesse coupa court aux étranges pensés de la brune.

- Tallulah a fait n’importe quoi, elle a acheté dans des domaines dont elle ne connaissait que le nom et elle a emprunté à des créanciers bien plus qu’elle ne pourrait jamais rembourser. Il faut commencer à se concentré sur un secteur d’activité, nous spécialité et faire de bien meilleurs investissement que ceux entrepris par Tallulah.
- Et … maitresse, quel domaine sont les meilleurs selon vous ?
- S’il l’on demande à un homme ce qu’il désir le plus au monde, hormis la gloire et la richesse, c’est de l’alcool, de la nourriture à volonté et des femmes.

Les joues de la servante se teintèrent une couleur rouge, visiblement gêné face à ce dernier terme, n’imaginant qu’à peine ce que la Duchesse Radja serai capable de faire. Quand cette dernière s’aperçue de l’incommodité de sa servante, elle émit un doux rire et s’assit visiblement fatiguer de rester début malgré la présence du médaillon de Jouvence à son cou, et repris sur le même ton calme avec lequel elle avait commencé ses explications.

- Un bordel est un très bon investissement, mais cela tacherai la réputation de la maison Thalionwen et ce n’est pas mon but. La nourriture est trop dangereuse, car deux chemin s’offre à nous soit se diriger vers la qualité médiocre pour la vendre en quantité pour les docks ou faire dans le raffinement et se limités aux élites. Sachant qu’en cas de crise, de rébellion, la princesse Ulhtail pourrait entraver notre développement en condamnant l’alimentation des docks. L’alcool est donc le meilleur investissement pour nous relever des folies de Tallulah.
- Comment compté vous procédez, Maitresse ?
- Il nous faut vendre tous les mauvais investissements entrepris, tel que les industries de textiles, de poteries, et j’en passe pour ce concentré sur la petite brasserie que Tallulah à garder.

Le regard noisette de la servante se posa sur le cavalier blanc posé à un point précis de la carte, sur la petite brasserie au bord de la faillite qui deviendra le meilleur atout de Radja, tel était son plan. Cependant, la petite servante aillant faiblement servit sa sœur ainée, elle n’était pas sans savoir que d’autre maux attendaient la jeune duchesse.

- Mais … Maitresse, si je puis me permettre… Les entreprises ne rapportent plus rien et leur vente servira à peine à rembourser vos créanciers, comment comptez-vous faire.

Un large sourire éclaira le visage de Radja, dévoilant une ligne fine de dent d’un rare blanc nacré et une telle lumière de bonheur que la servante dégluti. Plus elle exposait ses plans à sa servante, plus cette dernière avait peur d’elle.

- Spéculons.
- Spéculer ? Mais Maitresse, si vous spéculer sur la valeur de vos entreprises, vous risquer d’entaché votre réputation.
- Si je les vends, oui, mais pas si quelqu’un d’autre le fait à ma place tout s’arrange. Une petite somme d’argent pour le récompensé de ses services suffira à le faire taire.
- Et vos créanciers, Maitresse ? Ils s’impatientent.
- Rien de plus compréhensible, mais ils devront patientés encore un peu. J’irai leur parler s’il le faut.
- Je ne suis pas sûre que …
- Je ne suis pas Tallulah, ils accepteront ma requête.

La jeune femme se tût, certaine malgré elle que sa dame arriverai à ses fins. Silencieusement, les deux femmes regardèrent la carte et, le regarde de la jeune servante inquiète s’attarda sur la reine blanche qui se trouvait dresser, droite et fière, sur le point qui représentait la maison Thalionwen. La doux douce de sa maitresse la sortie de ses pensées.

- Avec l’argent que nous en tirons, nous devrons investir dans la brasserie, amélioré l’alcool qui en sortira et si cela venait à se présenté, prêter de l’argent à un scientifique, toujours dans l’optique qu’il améliore nos produits. Il faudra également engager des espions pour se tenir au courant de tout ce qu’il se passe et ainsi posé nos pièces plus astucieusement, nous pouvons le faire si nous licencions quelques servantes, mais pas les gardes, je n’en ait déjà pas beaucoup et j’en ai besoin.

La duchesse porta la tasse de porcelaine à lèvres, mais aucune goutte de thé de descendit dans sa gorge. La servante fit un geste pour aller lui servir une nouvelle tasse, mais la blanche leva la main en souriant, lui indiquant qu’elle voulait aller se servir part elle-même. Elle prit appuie sur la tâte pour se lever de sa chaine et se dirigea vers la table basse. Elle se redressa, la tasse de thé entre ses mains et commença, le dos tourné à sa servante.

- Tu sembles bien préoccuper.
- Oh, toutes mes excuses maitresse, ce n’est qu’une fatigue passagère. – Radja se retourna vers sa servante.
- Tu n’as pas un travail facile. – Elle s’approcha de la jeune femme et lui tendit une tasse de thé fumant – tien boit, cela te fera du bien.
- Maitresse, je ne peux pas accepter, je …
- J’insiste. – La servante hésita encore un instant, puis elle obéit. – Tu es ma servante la plus fidèle, je me dois de prendre soin de toi.

La servante bue la tasse à moitié, surprise par le gout d’une boisson qu’elle avait de nombreuses fois servit, mais que jamais elle n’avait pu gouter jusqu’à présent. Elle se sentait désaltéré, apaisez de la crainte qu’elle avait envers la duchesse. Après tout, elle l’avait dit elle-même, elle c’était montré fidèle et voilà qu’elle en été récompensé.  Un vertige la pris soudain et elle eut à peine le temps de posé la tasse sur la table en bois laquer avant que ses jambes ne plis sous son propre poids. Des bras entourèrent ses épaules, mais elle n’arrivait pas à voir, à se souvenir de la personne qui prenait si soin d’elle.

- Est-ce que tu vas bien ? – s’enquit-la duchesse à côté d’elle.
- C’est juste de la fatigue, Maitresse.

La servante souriait, malgré l’étrange brouillard qui l’empêchait de voir le doux visage de la duchesse, elle espérait qu’elle lui souriait sincèrement et qu’elle ne s’inquiétait pas trop pour elle. Ce n’était juste de la fatigue, voulait-elle se convaincre. Radja insista pour qu’elle rentre se reposer, accompagner par d’autres servantes, et la jeune brune accepta, incapable de refuser, trop fatiguer, trop embrumer. Elle disparut au coin du couloir, souriant d’une joie qu’elle n’arrivait pas à décumuler, se demander encore comment elle avait pu douter de la bonté de la duchesse qui voulait sauver la maison qui l’engageait. Elle avait eut une bonne raison de tuer sa sœur ainée, et elle l’avait aidé à tous les sauvé, d’une certaine façon, en lui apportant le poison dont elle avait besoin pour reprendre les rênes de la maison. Elle avait eu raison de l’aider et elle était heureuse qu’aujourd’hui elle lui ait confié tant de chose.

Le lendemain matin, le corps de la servante fut retrouvé sans vie. On ne sut pour quel raison elle était morte, mais on ne chercha pas à le savoir, cette jeune femme n’avait plus de famille et elle aurait dut finir dans les docks si Tallulah Thalionwen ne l’en avait pas sortie dans un acte de bonté. Le jour même, on jeta une plante morte tout aussi subitement après que la duchesse Thalionwen eut jeté le reste de sa tasse de thé dans son terreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une tasse de thé (RP test : Rang Duchesse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Demandes de rang
» Nouveau test de répartition
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins ::  Urban City  :: Anathorey :: Les banlieues résidentielles-