Partagez|

PART. I EVENT - Missions de la Cité Neutre (FIN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Invité


MessageSujet: Re: PART. I EVENT - Missions de la Cité Neutre (FIN)   Dim 5 Juil - 22:26


La jeune femme aux cheveux de jais sembla peu apprécier son intervention, lui crachant des mots bien mérités. La Cyborg ne réagit pas d'avantage, elle savait que la Qantik n'aurait sans doute pas obtenu plus qu'elle de la part de l'Unik. Pour avoir aussi facilement brisé son Sigma il devait être entraînés à résister aux divers moyens de tortures existants. Asbel, qui avait calmé l'ardeur de la jeune femme précédemment mis sa parole en doute. La Cyborg aux longs cheveux de jade se retint d'appuyer le fais que son Sigma ne pouvait les tromper mais préféra laisser tomber, attendant que leur commandant révèle le plan à suivre. Lorsque les détails furent donnés le meneur utilisa la radio pour communiquer avec l'autre groupe, dont Mamoru faisait parti. Ils n'avaient, eux, rien rencontrés qui soit digne d’intérêt, et ils se mirent aussitôt en marche vers le lieu de rendez-vous. Diya attendait, aussi inquiète que frustrée, les bras croisés sur sa poitrine. Elle mourrait de chaud sous sa cape sombre mais l'enlever aurait été pure folie, outre les coups de soleils et l'insolation la demoiselle savait à quel point ses pièces métalliques résistaient mal a la chaleur.

Enfin l'autre groupe arriva et le Fauvex se précipita vers sa maîtresse. Le compagnons à quatre pattes avait beau jouer les durs ils craignait plus pour la demoiselle qu'il ne l'avouerait jamais. Ils échangèrent rapidement les informations relatives à la mission puis suivirent le groupe qui se mettait en place autour du creux dans lequel s’était terré les Uniks et leurs captifs. Le plan n’était pas bien compliqué. Les encercler, leur faire comprendre qu'il sont inférieur en nombres, en armes, et qu'ils ne peuvent pas s'en sortir. Imposer la libérations des otages et éliminer les envahisseurs. Simple mais efficace. Agenouillée dans le sable à flan du cratère, la jeune femme attendait le signal de leur chef. Quand celui-ci fut donné elle se leva d'une bond, comme tant d'autres, et constata rapidement avec soulagement que personne n'avait fait l'erreur de trop s'approcher du champs magnétique. Ils dominaient la cuvette et la demande de libération emplit l'espace, impérieuse. La demoiselle s'attendait à un mouvement de panique chez leurs ennemis mais rien ne suis produisit. Pire que ça, Diya put observer nombres de sourires sadiques naître sur leurs lèvres immondes tandis que des rires malsains s’élevaient.

Le nom qu'avait au paravent prononcé l'Unik fut à nouveau prononcé. Le général Jared était apparemment le chef de cette petite troupe. Les yeux de la jeune femme allaient d'un Qantik à l'autre, passant par les soldats ennemis et les captifs, toujours maintenus au sol. Elle parvint à repérer Yuris et Asbel, à l'opposé de sa position, la femme avait le regard tourné vers le bas de la dune et en le suivant elle trouva du regard Iro. La demoiselle était contente qu'il soit encore en vie mais il ne fallait pas crier victoire trop vite. Un homme s’était avancé au centre de la cuvette. Richement vêtu et un air orgueilleux collé au visage, il affichait l'assurance de celui qui sait avoir gagné. Il leva un objet à la vue de tous. C'est à cet instant, alors que rien ne prévenait de la catastrophe qui allait se produire, que les voix du général Unik et d'Asbel se chevauchèrent, victorieuse et paniquée. Mamoru tira sur la cape de Diya et lui lança, affolé :

" Ça sent la poudre. C'est pas bon du tout !"

Un millième de seconde plus tard la première explosion annihilait le peu d'espoir qu'il restait aux Qantiks de s'en sortir indemnes. Les détonations s'enchaînèrent, si rapidement que personnes ne pouvait reculer ou éviter d'être pris dans les déflagrations. Le sable volait, masquant ce qui se passait au sein même de la cuvette. Trop choquée pour réagir, abandonnée par ses forces, Diya observa les premières secondes de ce massacre, accumulant en elle une haine incontrôlable pour ces monstres. Elle entendait la voix de son compagnon lui hurler de réagir, de fuir, mais elle paraissait voilée, comme venant de très loin. Une bombe explosa juste sous ses pieds. Choc et douleurs se mêlèrent au sifflement strident. Puis tout fut noir, silencieux. 

Lorsque Diya rouvrit les yeux le bouclier électromagnétique continuait de grésiller autour d'elle. Les sons parvenaient à nouveau à ses oreilles même si la demoiselle était loin d'entendre comme à l'ordinaire. Lorsqu'elle émergea pleinement, prenant conscience de ce qui venait de se passer, la Qantik tenta de se lever. Une douleur lui vrilla le crâne, l'obligeant à se rasseoir. Ce fut ensuite son bras droit puis sa jambe et enfin chaque parcelle de son corps se mit à hurler. Le grelot d'argent avait empêché le plus gros des dégâts, mais les flammes et la propulsion de la jeune fille dans les airs par la bombe avaient causés de nombreux dommages. Le sang battait à ses oreilles, des larmes coulèrent sur ses joues, entraînant la poussière en une traînée ocre. La colère, l'indomptable rage qu'elle éprouvait à cet instant s'évanouirent en une seconde. La Cyborg ne voyait Mamoru nul part. Il était à ses coté lorsque l'explosif les avaient frappés de plein fouet. Puisant dans la peur de voir le résultat du piège des Uniks se refermer sur ceux qui lui étaient cher elle réussi à se maintenir debout. Sa jambe gauche la faisait atrocement souffrir et elle parvenait à peine à s'appuyer sur son pied, pourtant elle serra les dents, observant les alentours. 

Lorsque Diya repéra la fourrure or du Fauvex elle se précipita vers lui, ignorant les cris que les arrachaient chaque pas. Arrivée devant lui la demoiselle se laissa tomber à ses cotés. Sa cage thoracique se soulevait à un rythme irrégulier mais l'animal était vivant. Son épaule saignait abondamment, un morceau de métal y était planté. Les yeux de la Qantik brillaient d'horreur, n'osant retirer le corps étranger ancré dans la chair de son ami par peur d'aggraver la situation. Prenant le Fauvex mal en point dans ses  bras douloureux la Qantik entama une longue marche vers la Cité Neutre. Jamais elle ne pourrait se résigner à l'abandonner ici dans cet état. En quittant le lieu du massacre la jeune Cyborg ne pu éviter de voir le sable rendu écarlate par l'atrocité de l'attaque, des morceaux de chair et autres mécanismes Qantiks traînaient ici et là, formant un joyeux tableau de cadavres calcinés. Écrasée par la chaleur, terrifiée par l'avenir qui attendait son peuple, Diya se traîna dans le Sidhe, pleurant toutes ces morts inutiles. Elle eut beau chercher Iro, Yuris, et les autres survivants du regards, s'ils y en avait eut ils avaient dû fuir très rapidement. Sa part d'ombre, déjà existante se renforça, et bientôt ses larmes se tarirent. Elle les vengerait.

Résumé Final:
 
Revenir en haut Aller en bas

PART. I EVENT - Missions de la Cité Neutre (FIN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» PART. I EVENT - Missions de la Cité Neutre (FIN)
» Partie II Event - Combats à la Cité Neutre [Groupes A et B]
» Les Maudits (préparation - part 1) [Event]
» [EVENT] Partie I | La Cité d'Earudien
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Sidhe
 :: La Cité Neutre
-