Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Partagez|

L'union fait la force |Part. 2 - Neo|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Speed Racer (Néo Collins)


RPG
Âge : 24 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Outils - Barre de fer téléscopique - Clés de sa Skooth

MessageSujet: Re: L'union fait la force |Part. 2 - Neo|   Jeu 8 Oct - 0:05

Plus il tendait l'oreille, plus Neo entendait Daniella s'agiter dans les couloirs derrière la porte de leur cachette. Elle n'aurait sans doute pas l'idée de pénétrer la pièce – qui était condamnée avant qu'ils ne la forcent ! - mais malgré cela, il ne pouvait rester tout à fait serein. S'ils faisaient du bruit, le moindre craquement dans cet espace aussi petit, ils se feraient remarqués, et dieu sait ce qui pourrait se passer dans la tête de la mère d'Olivia si elle se retrouvait face à eux. La situation était très oppressante, mais quelque part c'était assez drôle. Si Neo s'était douté qu'en venant donner un coup de main chez les Keegan il se retrouverait dans une pièce sombre seul avec une jeune femme...

Soudain les deux furtifs entendirent la maîtresse des lieux s'étonner de la présence d'un être inconnu qu'elle n'avait jamais croisé auparavant dans sa maison : Chaussette était venue se glisser entre les pieds de Daniella. Soucieuse de savoir ce que le Renatsu faisait ici, elle suivi la petite bête qui s'échappait jusqu'à l'étage, où on l'entendit monter à nouveau.
Lorsque sa mère fut suffisamment éloignée Olivia ralluma la lampe et soupira de soulagement, tout comme Neo. Embarrassée, elle s'excusa de l'embarquer dans toutes ces galères.
« T'en fais pas Oli. C'est assez marrant, héhé ! » répondit le Docker avec bonne humeur. Il ne pouvait pas s'empêcher de penser que cette proximité qu'il avait eue avec Olivia était loin d'être désagréable...

Ils décidèrent qu'ils iraient se réfugier dans une autre pièce, où s'ils y étaient découverts ensemble, ne poserait pas de problème. Olivia ouvrit discrètement la porte du cagibis, et une fois qu'elle fut certaine que sa mère n'était pas dans le coin, elle trottina rapidement jusqu'au bureau. Neo l'imita quelques secondes plus tard, après s'être assuré de refermer la porte de leur cachette derrière lui. Quand ils furent enfin en zone libre, Olivia parut se détendre réellement. Elle avait dû subir un sacré stress, à transgresser les règles établies par sa mère. Elle devait aussi se pose tout un tas de questions sur les documents qu'elle avait découverts.
« Ah ça, c'est clair qu'on s'ennuie pas ici... » affirma Neo, lorsqu'elle confia à son tour que la situation avait quelque chose d'amusant. Elle ajouta qu'il lui faudrait continuer ses recherches, ce qui la conduirait sans doute encore à Nordkia. Elle avait l'air malicieux en disant cela, une petite étincelle dans le regard qui signalait que la fouineuse qu'elle était allait se mettre en action. Il aimait bien la voir comme ça, à l'affût d'une petite aventure qui lui permettrait de crapahuter partout pour récolter les informations dont elle raffolait. C'était assez mignon.

La porte du bureau s'ouvrit brusquement. L'air mécontent, Daniella entra en tenant à bout de bras la pauvre Chaussette qui n'avait finalement pas réussi à s'échapper. Elle demanda illico des explications à sa fille. Olivia lui raconta en résumé les circonstances dans lesquelles elle avait adopté la petite Renatsu et avoua que cela faisait déjà un petit moment que leur maison était devenu son foyer. La mère ne chercha pas à argumenter davantage, soupira, et relâcha l'animal qui vint se réfugier vers sa jeune maîtresse. Elle quitta ensuite la pièce en les informant de l'heure du repas. Neo la regarda s'en aller, un peu mal à l'aise. Cette Daniella Keegan avait l'air très détaché, comme si rien ne l'atteignait.
C'est alors que Chaussette lui sauta dans les bras. Totalement pris au dépourvu, Neo la rattrapa tant bien que mal, tandis qu'Olivia grondait gentiment sa petite compagne de se montrer si ingrate alors qu'elle l'avait défendue devant sa mère. Elle fit d'ailleurs remarquer que Chaussette semblait bien l'aimer, elle aussi.
« Aussi ? » releva Neo, en grattant un peu Chaussette entre les oreilles. Devait-il comprendre par là qu'Olivia commençait à tolérer sa présence de Docker un peu désinvolte à ses côtés ?
« Eh bien... Peut-être que je l'aime bien tout pareil  ! » ajouta-t-il en gratifiant Olivia d'un clin d’œil. Comprendrait qui le pourrait !

Neo finit par reposer Chaussette au sol après une petite séances de caresses sur la tête. Olivia lui avait demandé s'il avait envie de faire quelque chose avant de dîner, d'un air assez gêné. Elle agissait un peu bizarrement depuis tout à l'heure.
« Ouais, un coin où j'pourrais m'poser un peu, ça serait pas de refus. Même juste cinq minutes. Cette journée m'a un peu crevé, pas toi ? » Ce disant il s'étira de tout son long, faisant un peu craquer son dos au passage. Il s'était levé tôt le matin pour faire les recherches et les reconstructions à Nordkia, et mine de rien faire le fier devant Olivia était plus facile que de rester parfaitement en forme jusqu'au soir après de gros efforts.
« Au fait, si t'as envie de repasser à Nordkia, hésite pas. Mes frangines seraient ravies de te revoir. J'peux te dire que tu leur a plu, aujourd'hui » Et il avait suffit de voir leur enthousiasme lorsqu'elles avaient rencontré la jeune bourgeoise. Pour une fois que Neo ne leur ramenait pas une parfaite cruche stupide et naïve. Quoique cela faisait déjà un moment qu'il n'avait pas fait l'idiot avec la moindre fille...

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: L'union fait la force |Part. 2 - Neo|   Sam 17 Oct - 9:09

Assez marrant ? Oui c’était effectivement assez marrant quand on y réfléchissait, d’autant plus qu’ils ne s’étaient pas faits prendre par Daniella. Sinon cela aurait sûrement été bien moins drôle pour eux, principalement pour Olivia d’ailleurs. Impossible de s’ennuyer lorsqu’on était avec Mademoiselle Keegan, mais de la même manière, la brunette ne pouvait s’empêcher de penser qu’il était impossible de s’ennuyer en compagnie de Neo. Chacune de leur rencontre avait été surprenante et agréable, voire même étonnamment agréable. L’arrivée de Daniella, la découverte de Chaussette, cela n’avait pas perturbé la brunette qui réfléchissait à une façon de s’occuper en attendant le repas. Elle était par contre un peu anxieuse quant au repas, elle espérait que Daniella ne serait pas trop encombrante bien que connaissant sa mère, elle savait déjà comment cela risquait de tourner. Neo voulait se reposer cinq minutes, souffler un peu, elle n’y avait pas pensé mais il devait effectivement être épuisé, le nettoyage à Nordkia durait depuis quelques jours et contrairement aux nobles de la cité élite, ils n’avaient pour la plupart que leurs bras pour accomplir tout cela. Ici, personne ne s’était tué à la tâche en déblayant d’immenses blocs de pierre, personne ne s’était écorché les mains en nettoyant les bris des glaces. A part peut-être des domestiques et ouvriers, originaires bien évidemment des Docks. La Keegan hocha finalement la tête avant de faire signe à Neo de la suivre. Elle vérifia en ouvrant la porte que Daniella n’était pas sur le chemin et indiqua au docker de la suivre à l’étage.

« Ne vas pas te faire d’idées, c’est uniquement pour que tu puisses te reposer » lui lança-t-elle en arrivant en haut du large escalier avant de prendre la direction de sa chambre. Peu de personnes avaient pu visiter cet endroit, encore moins des hommes. Pas qu’Olivia n’ait jamais fréquenté personne, mais elle préférait les tenir éloignés du personnage qu’était sa mère. Cécile sa meilleure amie connaissait les lieux, mais en y réfléchissant mieux, elle était sûrement la seule. Et maintenant Neo. Elle ouvrit la porte pour dévoiler une pièce dont les murs étaient cachés par de nombreuses bibliothèques, lui donnant un air de bureau plutôt que de chambre, si ce n’était le lit posé sur la gauche de la chambre. Rapidement, elle rangea les quelques vêtements qui trainaient un peu partout – pour une fois sa mère n’avait pas décidé de le faire, évidemment – et elle désigna le lit à Neo s’il voulait dormir. Elle se mit à rougir en réalisant de quoi son geste devait avoir l’air, pour mieux se camoufler, Olivia alla vite se jeter dans le large pouf sous la fenêtre et ne se tourna à nouveau vers Neo qu’une fois les joues moins rouges.

« Nous avons encore une grosse demi-heure, tu peux faire une sieste si tu veux … Vous avez dû avoir pas mal de boulot à Nordkia, plus qu’ici *regardant un instant par la fenêtre avant de reprendre* et je reviendrai avec plaisir, tes sœurs ont l’air amusantes, elles aiment bien te mettre mal à la l’aise, ce sont forcément des personnes biens. »

Chaussette vint interrompre la brunette en se lovant contre elle dans le fauteuil. Elle faisait souvent cela lorsqu’Olivia bouquinait dans sa chambre, parfois encore, elle s’amusait à se cacher parmi les peluches. Les peluches … posées sur le lit. Neo ne raterait sûrement pas cette occasion de se moquer d’elle, de son ourson brun et de son lapin rose. Mais une question lui trotta d’un coup en tête, à quoi pouvait bien ressembler la maison de la famille Collins ? Olivia connaissait le côté commerçant et dynamique de la capitale des Dockers, mais elle ne savait pas vraiment à quoi ressemblaient leurs habitations. Elle imaginait un foyer chaleureux et animé, forcément animé quand on repensait à ses sœurs. Elle se mit à rire doucement en imaginant le quotidien du rouquin lorsqu’il était chez lui, entouré de sa mère et ses sœurs.

« Je … peut-être que je pourrais venir partager un repas avec ta famille ? J’amènerai ce qu’il faut bien évidemment, ce sera l’occasion. Et peut-être que Marta pourra être présente, elle sera sans doute plus à l’aise avec des personnes qu’elle connait déjà … D’ailleurs, je ne sais pas comment évoquer cet épisode avec ma mère. Hey m’man j’me suis permise d’inviter ta sœur perdue pour le goûter ! Elle va être furax … »

D’un rapide coup d’œil à la petite horloge posée à côté du lit, Olivia remarqua qu’il était déjà presque dix-neuf heures, il faudrait donc commencer à descendre. Daniella détestait que l’on ne soit pas présent à l’heure pour le repas. Avec la même élégance et politesse, elle invita Neo à la suivre jusqu’à la grande salle à manger. La pièce et la table qui se trouvait au milieu étaient un peu ridicules quand on savait que le plus souvent, les deux Keegan n’étaient justement que deux à table. Ce soir un troisième couvert avait été installé là, Olivia aurait pensé que les Talbot mangeraient avec eux mais peut-être avait-elle mal compris. C’était bien dommage, car Neo et elle seraient passés plus inaperçus si sa mère avait été occupée avec ses invités. Daniella s’installait toujours en bout de table, Olivia indiqua donc une place à Neo et alla s’asseoir en face. Une fois assise, en même temps que sa mère approchait avec un genre de plat à soupe, elle glissa à voix basse quelques mots à Neo.

« Bon appétit et … bon courage surtout …
- Alors, tout s’est bien passé ? Vous avez pu déplacer toutes les affaires des Talbot et trouver votre bonheur dans la décharge.
- Oui m’man, impeccablement bien passé même.
- Alors dites-moi jeune-homme, vous n’êtes pas d’ici, non ? Je suis curieuse de savoir comment vous avez rencontré Olivia et surtout quelles sont vos intentions envers ma fille …
- M’man !
- Vous prendrez bien un peu de soupe de légumes ? Je l’ai préparée moi-même. »

La bonne nouvelle, c’était que la soupe de Daniella Keegan était délicieuse, la mauvaise était qu’on ne pouvait être sûr à cent pourcent qu’elle ne serait pas empoisonnée. Olivia lança un regard vers Neo, elle ne savait pas du tout s’il s’amuserait à raconter des histoires pour la mettre à l’aise, lui raconter la véritable raison de leur rencontre serait le meilleur moyen de déclencher une colère maternelle. Peut-être que les histoires étaient la meilleure solution finalement, Olivia soupira en tendant son assiette à sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Speed Racer (Néo Collins)


RPG
Âge : 24 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Outils - Barre de fer téléscopique - Clés de sa Skooth

MessageSujet: Re: L'union fait la force |Part. 2 - Neo|   Dim 29 Nov - 1:03

Neo écarquilla des yeux un peu surpris lorsqu'Olivia l'amena jusqu'à sa chambre. Elle l'enjoignit de ne pas se faire d'idée de son habituel petit ton sévère – celui qu'elle prenait quand elle n'était pas très à l'aise, ce qui le fit sourire d'un air malicieux.
« Mais j'm'en fais pas, ma petite demoiselle... » lui lança-t-il en jubilant, tout à fait impatient de voir le regard tueur qu'elle lui lancerait.
La jeune femme ouvrit la porte sur une pièce si grande que Neo en resta bouche bée quelques instants. La taille de cette maison était très impressionnante, tout comme son nombre de pièces, mais c'était la première fois qu'il découvrait une chambre aussi grande. Quand on pensait au dessous de comble qui lui servait de dortoir, on ne pouvait qu'être ébahi. Son regard se porta sur la grandeur du lit, la hauteur du plafond, le raffinement du mobilier, et l'immensité de la fenêtre qui donnait sur la nuit calme au dehors. L'endroit était aussi clair que Par réflexe, Neo baissa sur son nez son Dzêta, et se mit à observer en détail la pièce, un sourire admiratif aux lèvres, en murmurant des exclamations effarées. Olivia était allée se caler dans un énorme pouf près de la fenêtre tandis qu'il posait de nouveau son regard sur le lit. S'y trouvait gentiment installées deux grosses peluches, qui semblaient attendre que leur propriétaire vienne les rejoindre pour la nuit. Cela étira davantage son sourire. Comme quoi même la fière Keegan aimait les choses mignonnes.

« C'est sympa, mais j'vais pas me poser sur ton lit avec mes fringues toutes sales ! » répondit Neo quand Olivia lui proposa de s'y prélasser pendant le temps libre avant le dîner. Il s'installa en tailleur, sur le sol, devant Olivia, et soupira, comme soulagé d'enfin reposer ses jambes de la longue journée qui les nouait. Une fois qu'ils furent confortablement installés, ils purent converser à leur guise et oisivement, en attendant qu'on ne vienne les chercher.
« Tu voudrais v'nir manger chez moi ? répéta-t-il un peu surpris, quand la jeune femme émis la possibilité de partager un repas avec les Collins à Nordkia. C'est pas une mauvaise idée, mais notre baraque est plutôt petite. Mais c'est une bonne idée ! Les frangines seraient ravies, et ma mère aussi. A c'moment là, on irait au Démineur. C'est la taverne où bossent Janyce et Lucya. C'est un endroit sympa tu verras ! »
L'idée de partager un autre repas avec Olivia l'enthousiasmait plus qu'il ne l'aurait cru, d'autant plus qu'il n'avait pas encore avalé celui de ce soir. Si cela se passait mal, reviendraient-ils sur leurs projets ?
Ils continuèrent à discuter gentiment tous les deux, heureux de pouvoir un peu se poser après une longue journée de labeur. Olivia indiqua plus tard qu'il était presque l'heure de dîner, et qu'il fallait descendre rejoindre sa mère. Neo se leva, s'étira à fond le dos, les bras et les jambes, et soupira un bon coup. Il ignorait si c'était lié à la fatigue du jour ou à la légère tension qu'il ressentait à l'idée de se retrouver face à une bourgeoise d'Anathorey. Il n'avait aucune idée de comment s'adresser à ces oiseaux-là !

Olivia le mena jusqu'à la salle à manger, immense à l'image du reste de la maison, et sobrement agrémentée d'une table sur laquelle étaient disposés trois couverts disciplinés. Il était difficile pour le Docker de dissimuler son sentiment de se sentir complètement écraser par ce décors que ses yeux peu habitués aux belles choses trouvaient incroyables. Il n'eut pas le temps de s'attarder davantage sur le décor, car on lui indiqua où s'asseoir à table. Lorsqu'il se trouva face à son assiette, il arqua un sourcil d'un air dubitatif devant les couverts. Chez lui on se contentait d'une fourchette et d'un couteau, à quoi pouvait servir le reste ? Il adressa un grand sourire gêné à Olivia, en face de lui, et se dit qu'il n'aurait qu'à l'observer et l'imiter s'il ne voulait pas passer pour un andouille. Mais les quelques mots qu'elle lui glissa ne le rassurèrent pas vraiment.
« ''Bon courage'' ? » souffla-t-il tout aussi discrètement que la jeune femme, assez étonné. Il n'eut pas de réponse, car Daniella pénétrait la pièce, les mains chargées d'un plat de soupe fumant et duquel se dégageait une très bonne odeur. Elle s'enquit de savoir si les petits jeunes qui l'accompagnaient pour le dîner avaient pu aider les Talbots et trouver ce qu'ils cherchaient à la décharge. Oui, ils ont même fouiner sous votre escalier, songea Neo aussi consterné qu'amusé.

« Alors dites-moi jeune-homme, vous n’êtes pas d’ici, non ? Je suis curieuse de savoir comment vous avez rencontré Olivia et surtout quelles sont vos intentions envers ma fille...
- M’man
! protesta vivement l'intéressée, tandis que le Docker manqua de s'étouffer avec sa propre salive.
- Vous prendrez bien un peu de soupe de légumes ? Je l’ai préparée moi-même ! » poursuivit la mère, sans se soucier le moins du monde du remue-ménage qu'elle venait de déclencher. Neo se laissa servir, en remerciant qu'on lui ai versé une assiette.
Devant le regard un peu insistant de Daniella, qui ne se départit pas de son charmant sourire, il se sentit acculé. Il jeta un coup d’œil à Olivia. Il était hors de question de dire qu'ils s'étaient rencontrés à Nordkia. S'il se souvenait bien, elle s'y était rendue incognito. Cela devait faire partie de ses nombreuses excursions dont sa mère n'avait aucune idée. Il fallait qu'il invente quelque chose, et vite.

« Eh bien, en fait... commença-t-il, d'un ton assez nerveux, ma sœur aînée travaille à Anathorey et en lui rendant visite un jour, je suis tombé sur Olivia, héhéhé... par hasard »
Neo savait bien que personne ne croirait une ânerie pareille en l'état de son exposé des choses. Il tenta donc de meubler un peu autour de son histoire, à raconter qu'Euphy était femme de chambre dans la maison Barnett et qu'il avait rarement l'occasion de la voir. Comme il jugea bon de se présenter un peu davantage, il parla de son métier de mécanicien. Pas de quoi faire rêver une femme de la haute société, mais il aurait au moins eu le mérite d'être franc avec Daniella Keegan.

Il se garda bien de parler de ses intentions ceci dit. Mais si la mère était aussi incisive que sa fille, Neo se douta qu'il n'allait pas s'en tirer à si bon compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité


MessageSujet: Re: L'union fait la force |Part. 2 - Neo|   Sam 13 Fév - 10:54

Evidemment, Neo n’était pas du genre à se laisser décontenancer par ce genre de remarques, et évidemment c’est Olivia qui finit par grimacer gentiment à sa réponse. C’était l’arroseur arrosé, la brunette le savait pourtant, la plupart du temps lorsqu’elle essayait de piéger le docker, c’était elle qui se retrouvait à rougir de ses bêtises. Lorsqu’ils furent posés plus calmement dans la vaste chambre d’adolescente qu’Olivia occupait dans la demeure des Keegan, les deux jeunes gens purent continuer de discuter tranquillement. Il semblait étonné qu’elle désire se joindre à sa famille pour le temps d’un repas, mais jusqu’ici, elle appréciait plutôt la famille Collins et après tout ils étaient amis, c’était normal que des amis partagent ces moments là, non ? Le docker sembla finalement se faire à l’idée puisqu’il proposa même de se rendre dans ce qui semblait être la taverne où travaillaient deux de ses sœurs. Ses sœurs, voilà une des raisons pour lesquelles Olivia avait hâte de revoir toute la famille. Elles étaient de sacrées phénomènes, toujours en tête pour enquiquiner le jeune homme à la chevelure de feu. La pensée des sœurs Collins qui embêtaient gentiment leur frère la fit sourire à nouveau, bien sûr elle aurait sûrement droit à quelques plaisanteries de son côté mais c’était une atmosphère agréable que d’être entourée de tant de personnes.

L’heure du repas était finalement là, les deux üniks quittèrent le calme de la chambre pour rejoindre la salle à manger où Daniella avait tout mis en place. Malheureusement pour Olivia, il ne fallut pas longtemps à sa mère pour la mettre dans l’embarras et après quelques banalités sur leurs « amis » les Talbots, l’ancienne habitante des Docks préféra se lancer sur un sujet qui l’intéressait plus ; qu’attendait Neo d’Olivia. Une fois sa bombe lâchée, Daniella procéda au service de la soupe sous le regard noir de sa fille. Il n’y avait rien de pire qu’un parent qui cherchait à savoir la relation qu’entretenait sa progéniture avec une autre personne, surtout quand l’autre personne était dans la pièce. Mais au-delà de ce côté gênant, il y avait là un gros risque car Daniella cherchait à savoir comment les deux jeunes gens s’étaient rencontrés, et sa question était légitime. A quelle occasion sa fille adorée aurait-elle pu rencontrer un garçon des Docks ? La brunette se sentait soudain oppressée avec son assiette de soupe qu’elle commença à déguster en silence. Elle relâcha un soupir entre deux cuillères lorsque Neo répondit à sa mère, une histoire peu plausible mais moins risquée. Comme elle voyait le regard dubitatif de sa mère, Olivia décida d’intervenir.

« Tu sais m’man, les Barnett vivent à quelques rues d’ici, leur … fille avait besoin d’un conseil … en matière de bouquins alors je l’ai dépannée, ses profs ne sont pas les meilleurs de ce que j’ai pu comprendre, qui aurait cru ça ? Pas moi en tout cas, ces gens sont pourtant bien plus aisés que nous. Quelle histoire hein … »

La brunette se frappa intérieurement, c’était pire que la base de l’histoire. Sa mère avait bien dû s’en rendre compte mais tant pis. Quitte à s’enfoncer jusqu’au cou dans une histoire sans queue ni tête, Olivia reprit de plus belle.

« Et tu n’as pas à t’inquiéter des intentions de Neo, voyons … Nous sommes amis. Il était un peu perdu dans la grande ville tu vois alors je lui ai indiqué le chemin le plus rapide pour rentrer chez lui.
- Et c’est aussi pour cette raison que tu as été sur les docks après le séisme ?
- Tout à fait et puisque tu en parles, ce n’était pas la seule raison comme tu le sais. Donc tu seras ravie d’apprendre que ta sœur est saine et sauve.
- Marta ?
- Oui, Marta, ta sœur … »

Daniella perdit soudain toute sa verve, la dame Keegan qui était d’ordinaire si prompte à jacasser était devenue très silencieuse. Elle reposa ses couverts à côté de son assiette avant de se lever pour filer dans la cuisine. Olivia soupira. Elle avait raté son coup, elle voulait détourner le sujet de la discussion mais ce n’était pas le meilleur plan de la soirée. Elle savait que les relations entre les deux sœurs avaient été compliquées mais au final elle ne savait pas ce que sa mère ressentait vis-à-vis de tout cela. Levant son regard ambré vers Neo, la brunette afficha une moue confuse. Elle devrait sûrement aller voir si tout allait bien mais Daniella fit finalement son retour après quelques instants de flottement.

« M’man je … je voulais pas te mettre dans l’embarras …
- Je fais amener la suite du repas, profitez de votre soupe jeune homme, mais gardez de la place, il y a un poulet rôti et des légumes frais qui arrivent. J’espère que vous aimez la meringue, j’ai fait préparer des meringues en dessert. »

Cette fois elle en était persuadée, Daniella ne s’était pas adressée à elle depuis son retour et semblait même l’ignorer. Ni la mère ni la fille ne prononcèrent un mot de plus jusqu’à la fin du repas, ce ne devait pas être la situation la plus agréable qui soit pour ce pauvre Neo, pris entre deux feux. Il faudrait qu’elle s’excuse plus tard. Une fois le repas terminé, Daniella s’empressa de débarrasser, aidée par sa fille, toujours dans le silence. Olivia revint finalement vers le docker.

« Bon … ça s’est mieux passé que je ne l’espérais … Je suis désolée … Ce n’était pas l’ambiance à laquelle je m’attendais et j’ai encore du mal à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose … Je … Merci d’avoir été là tout de même. Tu … Tu n’es pas trop fatigué pour rentrer ? Enfin je suppose que tu dois avoir hâte de retrouver ta famille et de te reposer *inspirant un grand coup avant de reprendre* Merci pour ton aide aujourd’hui, merci pour tout. »

D’un sourire, Olivia ponctua ses remerciements. L’heure était venue pour Neo de rentrer chez lui après une journée mouvementée, sans compter qu’il y aurait sans doute encore du travail à son retour pour remettre les Docks en état. La jeune élite serait bien revenue l’aider car étrangement déambuler dans les décombres et la poussière n’avait rien d’une corvée, mais elle avait des choses à discuter avec sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Speed Racer (Néo Collins)


RPG
Âge : 24 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Outils - Barre de fer téléscopique - Clés de sa Skooth

MessageSujet: Re: L'union fait la force |Part. 2 - Neo|   Sam 20 Fév - 17:41

Daniella Keegan n'était pas une femme stupide. Son œil vif et son petit air malicieux étaient d'ailleurs les premiers témoins de son intelligence. Neo n'aimait pas spécialement mentir et son histoire n'avait eu d'autre but que de couvrir une Olivia un peu désobéissante. Mais sa mère n'était pas dupe et il ne sut que faire si ce n'est sourire d'un air un peu gêné lorsqu'elle le fixa d'un air dubitatif. Il était peu habitué à un tel interrogatoire, car sa propre mère avait abandonné l'idée de lui faire raconter ses journées depuis qu'il avait l'âge de dix ans. Il avait la désagréable impression que Daniella allait se précipiter vers lui pour le sommer de dire la vérité. Heureusement c'est Olivia qui intervint – on remarqua à peine le soupire de soulagement qu'il poussa dès qu'elle ouvrit la bouche pour l'appuyer – et finalement, la mère se contenta d'en rester là. Sa fille renchérit en affirmant que Daniella n'avait rien à craindre de Neo, puisqu'il n'était qu'un ami.
* Un ami avec qui t'as fait les quatre-cent coups* songea-t-il, sans savoir s'il devait être amusé ou désespéré d'être relégué au rang d'ami. Est-ce qu'on s'enfermait dans le noir avec ses amis ? Il n'imaginait que trop la tête de Tobias s'ils se retrouvaient tous les deux collés dans un endroit exigu et sombre.

On changea de sujet. Olivia et Daniella commencèrent à parler de l'excursion de la petite fouineuse sur les Docks après le séisme. Moment de la conversation où la jeune femme estima opportun de parler de Marta, sa tante un brin renfermée qui n'avait pas été facilement abordable. Sa mère se tut, et la petite étincelle vive et joyeuse qui brillait tantôt dans son regard s'éteignit. Avant qu'aucun des deux jeunes ne puisse dire quoi que ce soit, elle se leva et s'empressa de rejoindre la cuisine. Olivia adressa une mine déçue à Neo, qui lui répondit par un bref clin d'oeil complice, l'air de dire que cela ne s'arrangerait pas du jour au lendemain mais qu'au moins, les choses étaient déclenchées. « Maintenant, y'a plus qu'à » aurait dit Janyce si elle avait été là.

Daniella revint après quelques minutes, plus enthousiaste que jamais et fermement déterminée à gaver le petit estomac du Docker. Elle lui annonça de nombreux plats, composés de légumes, de viande, et il pourrait même goûter au luxe d'un dessert. Neo afficha une mine radieuse tout en se demandant s'il allait avoir assez d'appétit pour le lendemain. La suite du repas se déroula dans une ambiance légèrement tendue, du fait que ni Daniella ni Olivia ne se parlaient. L'évocation de Marta était un sujet hautement sensible, que la mère aurait peut-être préféré que sa fille n'aborde pas en présence du parfait étranger que Neo était à ses yeux. Malgré tout il fit honneur à la table et dévora jusqu'à la dernière miette ce qu'on lui avait servi. Il comprit qu'il n'aurait peut-être pas besoin de manger pour le reste de la semaine, étant habitué à manger en petites quantités ce que Nordkia avait à offrir à ses habitants.

L'heure vint pour lui de s'en retourner sur les Docks, où du travail restait à fournir. Olivia le raccompagna sur le pas de la porte, et resta un peu sur le perron avec lui pour parler de leur étrange soirée. Malgré le climat un peu froid de la fin de repas, tout s'était déroulé mieux qu'elle ne l'espérait. Elle s'inquiéta de savoir si parler de sa tante était une bonne ou une mauvaise chose, et admit qu'elle ne parvenait pas à le savoir.
« Tu sais ce qu'on dit, ça passe ou ça casse !»
Néanmoins, vu que Marta avait accepté de s'ouvrir à sa nièce  il n'était pas exclu que Daniella fasse un pas de son côté.
« T'en fais pas, ajouta-t-il en enfonçant les mains dans ses poches. Elles se parlent plus depuis des années, mais t'es peut-être l'intermédiaire qu'il leur faut pour se rabibocher »

« Viens nous voir à Nordkia si ça va pas. Ou même si tout va bien ! Bref, viens quand tu veux... » répondit Neo lorsqu'Olivia le remercia pour son aide. Il s'était sentit rougir comme un môme, et avait perdu ses moyens bêtement. Ami hein ? J't'en foutrais, songea-t-il, un peu fébrile.

Il salua la jeune femme, et s'en retourna à Nordkia, le cœur étonnamment léger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'union fait la force |Part. 2 - Neo|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'union fait la force |Part. I - Pv Oli'Keegan|
» L'union fait la force.... Oui ! Mais....
» Mission Chapitre un : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» La waaagh de Grifskull
» L'union fait la force (PV Seki Zennosuke, Kahei et Kazuo)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Anathorey
-