AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Une nouvelle vie, un nouveau mental! [LVL III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Explorateur de savoir (Yuusuke)


RPG
Âge : 24 ans
Groupe: Erudit
Inventaire: Deux bagues ~~ Deux carnets ~~ Un paquet de cigarette réinventé

MessageSujet: Une nouvelle vie, un nouveau mental! [LVL III]   Lun 13 Juil - 1:01


« Patron, il est prêt … »

Dans une salle totalement inconnue se trouvait trois personnes, celui qui venait de parler, le patron et un scientifique menotté et attaché sur une chaise les yeux bandés. Ce dernier était Yuusuke, il ne savait pas comment il avait atterrit ici, à vrai dire il n’était même pas conscient. Un groupe de six personnes l’avait rencontré dans les  rues de Nordkia un soir de pleine lune. Le scientifique était seul et perdu dans ses pensées, les malfrats en avaient profité pour l’attaquer tous en même temps. Il ne put lutter et avait terminé inconscient sur le sol sans même porter le moindre coup. Le patron se leva, regarda l’homme menotté et s’adressa à son équipier.

« D’après cette feuille de route, nous devons visualiser la vie qu’il a eu et seulement après nous pourrons commencer. Je te laisse faire Soma. »

Soma mit les mains sur les tempes de Yuusuke, il se concentra et entra dans son esprit afin de regarder le film de sa vie. Au fur et à mesure il décrivit ce qu’il voyait à haute voix, rien n’était laissé de côté, tout pouvait servir. A la fin, il s'assit sur le sol, sa respiration était rapide et saccadée. Il lui fallut quelques minutes pour se calmer, il regarda son patron et lui demanda :

« Je crois que c’est un excellent cobaye ! Par quoi commençons ? »

Les deux hommes feuilletaient un cahier rempli de notes en tout genre, à l’intérieur se trouvait des instructions très précises sur ce qu’il devait faire. Soma possédait un Dzêta capable de voir, modifier ou supprimer les souvenirs de la personne qu’il touche. Certaines contraintes étaient présentes, comme le fait que la cible ne devait pas être réveillée et bien d’autre.

« Nous devons faire en sorte qu’il déteste ces maudits Hybrids, une haine profonde et incontrôlable ! »

Soma écouta les ordres de son patron, il réfléchit quelques instants et se mit au travail. La procédure était simple, il devait cibler un souvenir précis et le changer. S’il réussit le nouveau souvenir était gravé à jamais et remplaçait le vrai sans retour en arrière possible. Pour la cible, ce dernier revoyait la scène en tant que spectateur sans rien pouvoir faire.

« Je vais cibler le moment où il a rencontré l’Hybrid, tenez-vous prêt au cas où ça ne marche pas. »


Je marchais dans la Sylva, je voulais voir de mes propres yeux cette race aussi peu aimée parmi les Uniks. Cette verdure était exceptionnelle, j’étais jaloux de ne pas en trouver sur nos terre, j’étais certain qu’un remède ou une quelconque herbe médicinale pouvait être trouvée. Une silhouette était apparue devant moi, je ne pouvais pas voir son physique mais son envie de meurtre était présente. Je n’eus pas le temps de réagir qu’il me fonça dessus avec une épée à la main.

Elle me donna un coup d’épée que j’esquivais facilement sur le côté mais elle ne s’arrêta pas là. Prenant appui sur sa jambe gauche elle se tourna pour un assaut aussi rapide qu’interminable. Cette jeune fille aux yeux verts m’asséna plusieurs blessures légères. Je remarquais que mon corps bougeait tout seul, il était en mode automatique, seule ma conscience était libre.

Au plus profond de moi je savais que l’Hybrid que j’avais rencontré ici était une jeune fille mais à bien regarder cette silhouette il m’était impossible de le deviner. Comment pouvais-je le savoir ? Quelques bribes de souvenirs revenaient encore en mémoire, cette fille avait les yeux verts, mais je ne pouvais les voir pour vérifier.

Mon corps frappa de mon poing droit la poitrine de mon adversaire mais curieusement je n’avais pas ressenti la moindre bosse. Ce n’était pas une fille, quelque chose n’allait pas avec moi, pourquoi ce que je voyais et ce que je pensais était aussi différent ? Je n’arrivais pas à trouver la solution, ce que je vivais était à la fois étrange et fascinant. Comme si mon esprit me jouait une sorte d’illusion.

Je fis le vide dans ma tête, ce que je voyais était une sorte de rêve ou quelque chose qui ne pouvait être vrai. Ma conscience m’informa de plusieurs anomalies qui me revenaient en mémoire de façon aléatoire. J’étais en plein réflexion quand tout s’arrêta, mes yeux s’ouvraient comme lorsque l’on se réveille, j’apercevais un homme en face de moi, il me tenait la tête.  

« Patron il se réveille ! »

Le patron claqua des doigts et le scientifique retomba dans un état de sommeil profond. Tel était son Dzêta, il était capable d’endormir une personne ciblée d’un mouvement de doigt. La panique s’installa entre les deux hommes, le plus haut gradé demanda des explications.

« Je vous l’avais dit, si ma cible se rend compte que les souvenirs sont faux, elle se réveille et tout est annulé. Ce cas-là est très rare mais malheureusement nous avons quelqu’un qui analyse et réfléchit beaucoup. Ce ne sera pas chose aisée mais je devrais m’en sortir si je vise moins gros. Je vais commencer par effacer ce dernier souvenir de nous. »

Soma discuta du plan, au lieu de changer un souvenir aussi important, il voulait modifier plusieurs petits détails. Le résultat serait le même, la procédure était un peu plus longue et éprouvante pour lui mais il s’en sentait capable. Il commença ses affaires et après plusieurs heures il avait réussi, les souvenirs de l’érudit n’étaient plus les mêmes. Sa rencontre avec Iryelle était intacte, mais elle l’avait piégé pour que d’autre membre de son groupe l’attaque en traitre. Une fois ce souvenir changé, il lui était facile d’en inventer d’autre et ne se gêna pas pour lui montrer que les Hybrids n’étaient rien d’autre que des sauvages qu’il fallait tuer sans hésiter. Un moment douloureux et marquant était nécessaire pour entretenir cette haine et Soma avait trouvé le souvenir parfait.

J’étais dans Nordkia, j’errais sans véritable but je passais le temps. La radio d’un chevalier non loin de moi m’appris qu’un Hybrid provenant des laboratoires s’était enfuit. Il se cachait dans cette ville et une récompense était donnée à celui qui le retrouvait. J’étais heureux de cette nouvelle, j’allais pouvoir en disséquer un, il ne me restait plus qu’à la trouver. Je connaissais plutôt bien ce trou, depuis mon enfance les rues n’avaient pas changées alors j’étais plus rapide que les autres.

De fines traces de sang décoraient le sol, je les avais aperçues par hasard en écrasant ma cigarette par terre. A force de les suivre, j’atterris dans un lieu que je connaissais très bien. De faibles tremblements me parcouraient tout du long, devant moi se trouvait mon ancienne maison. Je ne savais pas depuis combien d’année je n’avais pas vu mes parents mais je refusais tout contact avec eux.

Un cri de femme résonna, puis celui d’un homme, pris de panique je n’avais pas d’autre choix que de courir à l’intérieur. Cette vision était épouvantable, l’Hybrid se tenait debout dans la pièce, un couteau de cuisine à la main à la lame rouge sang. Mes géniteurs se trouvaient à ses pieds, la gorge grande ouverte. L’assassin était en train de manger un sandwich que ma mère lui avait préparé, mon père n’en prenait jamais, il n’aimait pas ça. Il avait profité de leur gentillesse et les a tué sans scrupule.

Je ne me souviens plus de la fin mais cette vision me hantera à jamais, ma colère ne pourra pas disparaître avant d’avoir éliminé le peuple Hybrid d’Origin’s.

« J’en ai terminé avec lui patron ! »

Soma s’allongea sur le sol à bout de souffle, il avait donné le meilleur de lui. Le résultat était là, Yuusuke avait à présent une profonde haine incontrôlable pour les habitants de Sylva. Le patron se leva, mit la main sur l’épaule de son équipier en guise de félicitation et lui ordonna :

« On va commencer la phase de test, descends le au sous-sol. »

Mes yeux s’ouvraient petit à petit, j’étais sur le sol dans une grande pièce. Autour de moi se trouvait des vingtaines de cages fermées, j’avais dans les mains deux poignards mais je ne savais pas comment j’avais atterrit en ce lieu.

« Monsieur Yuusuke je tiens à vous informer que vous êtes entouré d’Hybrid, seules les cages numéro deux et quatre sont des Uniks. Faites ce que vous voulez mais ils sont dressés pour ne pas attaquer. Nous reviendrons dans dix minutes. »

A l’énoncé du mot Hybrid, des souvenirs douloureux de la mort de mes parents revinrent en mémoire. Il y eut comme un déclic dans ma tête, je n’avais plus qu’une seule idée calmer cette colère en moi. Un bruit sourd m’alerta que les portes s’ouvrèrent, tous les hybrids s’approchaient de moi mais ma limite était atteinte. D’un geste rapide et sans aucune hésitation je plantais mon arme dans la gorge de l’homme à côté de moi. Mon sourire les pétrifia sur place ce qui me donna assez de temps pour en tuer deux autres de plus.

Cette haine ne cessait d’augmenter, je devais les tuer, il le fallait, pour eux. D’un excès de rage j’ouvrais un portail de sortie devant moi que je déplaçais en face d’un homme. A l’aide de mon portail d’entrée que je positionnais à hauteur de ma main droite, je pouvais tuer sans bouger. Je devais juste bouger ma sortie pour asséner un coup de couteau dévastateur.

Les portes s’ouvraient, le spectacle n’était pas beau à voir, Yuusuke se tenait au milieu de la pièce, cigarette en bouche. Il avait tué tous les Hybrids en laissant les Uniks vivre, l’expérience était un succès. Le patron claqua des doigts et le scientifique tomba sur le sol, il restait une dernière étape avant de le libérer.

« Il ne faut pas oublier le fameux bonus Soma, apportez moi l’expérience numéro treize ! Je te laisse faire. »

De retour dans la première salle, deux hommes musclés avaient emmené un corps sans vie. Il s’agissait d’une Qantik où l’apparence pouvait tromper n’importe qui, elle pouvait se faire passer pour Unik et personne ne pouvait avoir des doutes sur elle. Soma était capable de rendre un vulgaire bout de ferraille aussi vivant qu’une vraie personne. Il insuffla suffisamment de souvenirs concernant les émotions, les réactions ou tout autre acte provenant des Uniks qu’elle semblait vivante.

Il fit partager à Yuusuke et Akatsuki un passé commun, une relation très importante entre un frère et une sœur. Ces deux-là étaient inséparable, quand le scientifique s’exila dans l’ancien laboratoire en quittant ses parents, sa sœur lui rendit visite de nombreuses fois. Elle gardait son secret et n’en parlait à personne. Tout était terminé, Soma effaça les peu de souvenirs que l’érudit avait d’eux et le déposa à Nordkia par terre.

« Yuu-nii ! Réveille-toi ! T’es pas mort hein ? »

Tsuki ? Quels rêves étranges, je me demandais pourquoi j’avais rêvé de mon passé. J’ouvrais les yeux et je pouvais regarder le visage anxieux de ma petite sœur. Heureusement qu’elle était là, elle m’a été d’une aide précieuse. Je me levais avec peine et posa délicatement ma main sur sa tête pour la caresser. On avait entendu pas mal de rumeur sur une bataille alors nous voyageâmes en direction d’Anathorey.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une nouvelle vie, un nouveau mental! [LVL III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une nouvelle ère, de nouveau visage. Et parmi eux une légende
» Nouvelle journée, nouveau patron, nouvelle vie [Pv Heiji]
» Nouvelle année, nouveau challenge.
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Nouveau Projet Anime pour Kenshin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins ::  Urban City  :: Nordkia-