AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Mer 23 Sep - 14:49

Je ne vois vraiment pas ce qu'on fiche dans la cité des boîtes de conserves....

-On aide à offrir un refuge pour tous les Quantiks en ayant besoin. Et les Qantiks n'ont pas pour fonction de servir à conserver quoique ce soit voyons.

On ne t'as pas programmé le second degré ?

-Quel degré ?

Non rien laisse tomber....

Shorka secoua la tête l'air dépité. Les Üniks avaient selon eux créé des intelligences artificielle, mais une fois encore pour l'imposant félin, ils avaient surtout joué aux apprentis sorciers pour aboutir à un résultat plus ou moins aléatoire ! Et pourtant.... Elle était attachante cette poupée de métal grandeur nature. Certes elle était encore moins naturelle que lui, mais d'un autre côté elle semblait vouloir profiter davantage de cette vie, presque plus que quiconque. Elle était si jeune dans sa tête bionique.... Pour Shorka, on avait ni plus ni moins que construit une enfant, sous les traits d'une adulte, qu'on avait jeté sans ménagement dans un monde cruel. Selon elle, un Ünik l'avait recueilli et prenait le plus grand soin à s'occuper d'elle. Mais le tivrex restait dubitatif. Tôt ou tard, cet homme là montrerait lui aussi sa véritable nature, pourrie et corrompue. Et Fleya se retrouverait alors seule face à lui.... Ou presque. L'imposant animal n'était pas d'avis à laisser la petite demoiselle en proie à ces sales types !

Et pendant que Shorka s'inventait tout un monde dans sa tête, Fleya elle finissait d'aider à la reconstruction de la cité. La présence de son imposant compagnon avait initialement un peu choqué les gens, mais comme il restait toujours près de Fleya sans faire d'histoire, sa présence était tolérée. La jeune Qantik venait de terminer sa dernière livraison de matériaux de construction, et demanda pour la énième fois l'heure à un de ses confrères. Ce qui semblait blaser le félin qui lui rétorqua.


Mais laisse le donc tranquille ton "Maître" ! Il ne va pas s'envoler ni mourir parce que tu l'as laissé tout seul un après-midi !

-Fleya ne voudrait pas rentrer trop tard..... Si jamais le maître a besoin d'elle pour...

Hé bien il se débrouillera tout seul comme un grand ! T'es pas sa mère enfin !

-Mais..... il pourrait s'inquiéter.... Il se fait toujours beaucoup de soucis pour moi quand je pars toute seule....

Fleya fixait son compagnon avec une bouille de chaton triste. Shorka détestait quand elle le regardait comme ça, avec ses grands yeux bleus qui débordaient d'innocence. Il savait pourtant ce dont quoi elle était capable. Mais cela n'était pour lui qu'une programmation qu'elle subissait. Ces aptitudes ne collaient tellement pas avec son caractère bienveillant et joyeux.... Il poussa un soupire en secouant la tête, et lui dit résigné.

D'accord, d'accord, on ne rentrera pas trop tard.... Mais ne me regarde pas avec ces yeux là ! Bon, qu'est-ce que tu voulais faire après cette course là ?

Toute contente Fleya attrapa la tête de Shorka pour lui faire un câlin surprise qui eu au moins le mérite de dessiner un sourire sur cette tête de bourrichon ! La jeune Qantik guida son compagnon jusqu'à une habitation où l'attendait un homme. Un cyborg qui avait demandé l'aide de qui voulait bien se donner la peine. Mais cette fois, elle ne serait pas seule sur l'affaire.... Une autre âme charitable avait visiblement répondu présent à l'appel. Un homme que Fleya n'avait encore jamais vu, et qui semblait être venu ici pour la même chose qu'elle. La personne qu'ils attendaient n'était pas encore arrivée. Fleya s'approcha de l'inconnu, son sourire sincère et bienveillant au visage, tandis que Shorka, lui, adoptait son expression, faire une tronche pas possible, entre le froid et le sauvage.... Et dans la bonne humeur qui la caractérisé, la jeune fille accosta tout naturellement l'homme blond.

-Bonjour ! Vous venez pour aider vous aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Mer 23 Sep - 23:20


Cela faisait quelques temps que Vash déambulait dans les rues de la Cité Neutre. Notre Pacifiste Pistolero aidait de ci de là, mettant ses services à disposition de la population en ayant besoin et essayant de prêcher la bonne parole que Rem lui à transmit autour de lui.

Il semblerait qu'une personne de cette citée soit dans le besoin et ai sollicité l'aide de Vash et le lui a fait savoir, l'invitant cordialement à venir le voir en fin de journée. Après avoir passé une bonne partie de la journée a participer au nettoyage des débris d'un bâtiment pour le rendre de nouveau habitable pour la population, Vash décida de prendre son manteau et d'aller prendre la route vers cette nouvelle destination.

Ou plutôt, on a décidé pour Vash qu'il était grand temps qu'il aille aider quelqu'un d'autre. Peut-être est-ce à cause du pan de mur qui c'est effondré quand il a voulu balayé le sol proche des bidons de carburant stocké la. Ce n'est pourtant pas de sa faute si le balai c'est cassé et est parti tapé dans la lanterne qui a roulé jusqu'aux bidons avant de se casser sur le seul ayant une petite fuite. Ce fut à ce moment-là que les gens à côté de Vash l'incitèrent très fort à partir aider quelqu'un d'autre.

Vash est donc actuellement chez ce résident de la cité neutre, attendant dans le hall que celui-ci veuille bien lui dire ce qu'il lui veut. Pendant cette attente, notre cyborg examine la pièce et il doit bien reconnaître que celle-ci est curieusement meublée. une seule entrée, une seule sortie et le tout est meublé d'une chaise semblant solide même si le poids des ans ne l'a visiblement pas épargnée et au coin de la pièce, une bibliothèque ne contenant que quelques livres. Vash patientait donc gentillement jusqu'à ce que la porte par laquelle il est entré s'ouvre doucement.

Notre cyborg observe donc l'I.A rentrer le rejoindre dans la pièce, même si à cet instant notre Cyborg ignorait être face à une Intelligence Artificielle. Notre amnésique ignore même que cela existe. Cette jeune femme avait la peau blanche, les yeux bleu et le cheveu brun, long jusqu'aux épaules. De taille moyenne, environ 1m65 ce qui fait plus de 30 centimètres de moins que Vash.

"Bonjour ! Vous venez pour aider vous aussi ?"

Après avoir vu la magnifique créature artificielle rentrer et écouter la question qu'elle venait de lui poser. Vash lui répondit avec son air le plus séducteur, le plus accrocheur, tandis qu'il prenait appuis sur l'accoudoir de la chaise en bois.

"Et bien oui belle demoiselle. Je ne peux m'empêcher d'aider mon prochain, surtout s'il s'agit d'une jeune fille aussi charma..."**crac**

Oui "crac", ce fut le bruit de l'accoudoir de la chaise lorsque Vash s'appuyait dessus. Bien sûr, l'accoudoir se brisa, tout comme la chaise et le regard de Vash à cet instant. Lorsque la chaise se brisa dans un crac horrible, Vash atterrie la tête en avant au sol, les fesses en l'air et les genoux plié contre le béton tandis que son menton frotte la poussière. Notre Cyborg est naturellement tombé pile la tête face au grand félin devant lui qui accompagnait cette étrange I.A.

"Oh le gentil minou, je ne l'avais pas vu.... Ah, ah, ah"

Ce fut un rire plus tenant du registre du blasé que de l'amusement. Le félin était plutôt massif et avait l'air dangereux. Une espèce de mélange entre un Fauvex et un Tingar d'une taille au garrot presque aussi grande que celle d'un jeune Uniks debout. Vash n'a pas le temps de se relever que la porte s'ouvre et un homme rentre dans la pièce. Toisant le cyborg au sol devant le félin et la demoiselle devant eux, il fini par dire au grand blond d'une voix amusée.
" je vois que vous avez déjà fait connaissance"

Vash répond à son commanditaire, essayant d'avoir le même air détendu tout en se relevant lentement. Il se faisait plus l'effet d'être un clown qu'autre chose actuellement.
"Oui. On peut dire ça comme ça. Ah ah !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Jeu 24 Sep - 3:51

Dans son innocence qui la caractérisait, Fleya adressait un sourire radieux à son interlocuteur. Elle l'écoutait sagement, même s'il avait commencé à se fourvoyer. Mais elle n'eut guère le temps de le reprendre qu'un "CRAC" assez sonore retentit, et qu'une chute des plus réussies s'en suivit. Ramenant une main sur sa bouche sous la surprise, et tendant l'autre vers le pauvre homme, Fleya craignait qu'il ne se soit fait mal. Du côté de Shorka, le registre était tout autre. Si Fleya n'avait absolument rien capté de l'approche enjôleuse qu'avait adopté le grand blond, Shorka lui n'était pas dupe. Et il n'appréciait pas qu'un autre mâle puisse tourner autour de sa petite protégée. D'ailleurs, il avait esquissé un sourire satisfait en voyant le sort lui jouer un mauvais tour. Lorsque l'inconnu se releva, et qu'il fit face au félin, ce dernier arqua un sourcil. Minou ? Gentil ? Il l'avait bien regardé ? Sans prendre toutefois la peine de répondre, Fleya prit les devants en prenant l'initiative de proposer son aide au pauvre Qantik face à elle. Elle lui demanda dans une naïveté et une candeur indiscutable.

-Vous ne vous êtes pas fait mal ?


Shorka lui levait les yeux au ciel. Cette grande asperge était maladroite mais pas en sucre..... Un quatrième protagoniste arriva, surement le commanditaire de leur prochaine mission. Celui-ci, après avoir charrié le Qantik maladroit, s'avança vers eux.

Bien puisque vous avez déjà fais connaissance, je vous explique de suite la situation. Une cargaison d'adamanthium a été intercepté par des pillards juste à l’orée de la cité. Nous avons déjà envoyé des hommes sur place, et on nous a rapporté que les délinquants ont pris la fuite, emmenant une partie du butin avec eux. Nos hommes se sont donc lancés à leur poursuite, nous laissant le soin de récupérer le reste de la cargaison sur place. C'est là que vous intervenez. Il faudrait que vous puissiez récupérer notre cargaison avant que d'autres pillards ne viennent la prendre. Je vous ai indiqué sur cette carte l'endroit où vous devez vous rendre. Je ne peux pas rester plus longtemps, on m'attend ailleurs pour le placement de fondations d'un bâtiment, mais vous n'aurez qu'à déposer le tout ici. A plus tard et merci !


L'homme leur laissa la carte avant de partir, visiblement lui aussi débordé par la quantité de travail à faire. Fleya l'observa s'éloigner un peu interdite par l'enchainement rapide des événements. Cela dit les consignes étaient claires nettes et concises. Une opération facile pour elle. Néanmoins, elle ne savait toujours pas à qui elle avait à faire. Contrairement à ce que leur commanditaire avait cru, ils n'avaient même pas eu le temps de se présenter. La jeune fille se tourna alors vers son homologue masculin, et lui dit avec un sourire chaleureux.

-Je m'appelle Fleya. Et voici Shorka. Et vous ?

Curieux contraste entre le visage souriant et bienveillant à souhait de la demoiselle, et celui sauvage et inquisiteur de son gros félin. Fleya prit la carte et la déploya devant eux pour qu'ils puissent voir ensemble la direction à prendre. La cargaison n'était en effet pas loin de la cité, et ils avaient des chance de finir cela rapidement. Les trois compagnons se mirent d'ailleurs en route, préférant de pas trop trainer. Son hobby horse dans le dos, il donnait un curieux effet pour ceux qui n'étaient pas habitués. Mais pour ceux qui avaient vu Fleya s'en servir, il n'avait dès lors plus rien du jouet mignonnet.... Cela dit la jeune I.A. ne pensait pas s'en servir aujourd'hui. D'ailleurs si elle pouvait éviter les ennuis, ça l'arrangerait. Son Maître n'aimait pas trop la voir se battre, et ce que son Maître n'aimait pas, elle ne l'aimait pas non plus. Mais il n'était pas question de s'obscurcir les esprits avec de vilaines pensées. L'heure était plus propice aux partages.

-Vous êtes arrivés récemment à la Cité Neutre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Jeu 24 Sep - 12:29


Leur commanditaire semblait curieusement pressé par le temps, visiblement débordé par les reconstructions diverses et variées à effectuer. Leur montrant des cartes, celui-ci commença a expliquer le but de leur mission. Une simple mission de rapatriement en somme.

"Bien puisque vous avez déjà fait connaissance, je vous explique de suite la situation. Une cargaison d'adamanthium a été intercepté par des pillards juste à l’orée de la cité. Nous avons déjà envoyé des hommes sur place et on nous a rapporté que les délinquants ont pris la fuite, emmenant une partie du butin avec eux. Nos hommes se sont donc lancés à leur poursuite, nous laissant le soin de récupérer le reste de la cargaison sur place. C'est là que vous intervenez. Il faudrait que vous puissiez récupérer notre cargaison avant que d'autres pillards ne viennent la prendre. Je vous ai indiqué sur cette carte l'endroit où vous devez vous rendre. Je ne peux pas rester plus longtemps, on m'attend ailleurs pour le placement de fondations d'un bâtiment, mais vous n'aurez qu'à déposer le tout ici. A plus tard et merci !"

Voilà que l'homme quitte la pièce précipitamment en leur laissant la carte sur la table, avec le marqueur sur la carte. Visiblement il n'est plus pressé par le temps, mais carrement en retard à ce niveau là. Vash plia la carte pour pouvoir la ranger dans la poche intérieure de sa veste. Cette carte pourrait servir plus tard. A peine la carte pliée, avant qu'il ne puisse la glisser dans sa veste, la demoiselle derrière lui, lui parla, visiblement avec un sourire dans la voix.

"Je m'appelle Fleya. Et voici Shorka. Et vous ?"

Vash se tourna vers la demoiselle et répondis, son sourire amical habituel figé sur sa figure. Il ne s'était pas présenté, il est vrai. La demoiselle lui tendait un sourire chaleureux tandis que le félin le dévisageait d'un air plus sauvage. Vash avait l'impression que ce Shorka voulait saisir la moindre petite occasion pour le découper.

"Mon nom est Vash, bien que tout le monde m'appelle le Typhon Humanoïde. Je ne vois pas où ils vont chercher tout ça"

La demoiselle pris la carte et la déplia sous les yeux de Vash qui venait tout juste de la plier. Elle regardait l'itinéraire à suivre et commença à se mettre en route vers le point rouge sur la carte. Vash suit les deux compagnons en reprenant et en repliant la carte encore une fois avant de finalement arriver à la mettre dans la poche intérieure de sa veste. Vash leva les yeux vers la demoiselle et remarqua son hobby horse attaché dans son dos. Un jouet pour enfants en temps normal, sauf que celui-ci était en métal et la tête de cheval semblait avoir pris plusieurs coups, comme-ci ce "jouet" était devenu une masse pour attaquer les adversaires de la demoiselle qui semblait soudainement moins innocente aux yeux du pistolero.

Vash laissa vagabonder son regard sur la silhouette de la demoiselle et nota qu'en plus de sa "massue" aux allures de jouets d'enfant, elle portait également une lame à mi-chemin entre couteau de boucher et épée longue. Visiblement l'innocente petite brune savait se battre. Vash s'approcha de la demoiselle et alla poser une question quand celle-ci pris la parole, lui posant une question simple.

"-Vous êtes arrivés récemment à la Cité Neutre ?"

"Et bien cela va faire un bon mois que je suis arrivé à la Cité Neutre maintenant. Dites-moi, c'est un bien joli jouet pour enfants que vous portez là. Vous avez une passion pour les chevaux ou il a une signification particulière pour vous ?"

Oui la question était posée de manière à être innocente, mais Vash avait déjà remarqué la destination réservée à ce hobby horse. Notre Cyborg voulait juste voir l'honnêteté de ses compagnons de voyages. Pour le moment, Vash parle de son hobby horse, mais si l'occasion de présente pendant cette aventure, il parlera de sa lame et de son curieux compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Jeu 24 Sep - 14:32

-Ha ? C'est vrai que ce n'est pas banal comme surnom. Monsieur Vash donc.

Shorka s'était soigneusement appliqué à ne pas lâcher une traître mot. Il n'avait pas spécialement envie de taper la causette avec ce dénommé Vash. En même temps il avait très rarement envie de discuter avec qui que ce soit d'autre que Fleya.... La jeune fille elle marchait d'un bon pas, rayonnant de bonne humeur et d'entrain. Jusqu'à ce Vash ne se mette à la questionner sur son Hobby Horse. La jeune demoiselle s'arrêta alors, et empoignant le cheval de métal noir, elle le brandit avec une certaine fierté.

-C'est un héritage du professeur ! Il m'a confié les plans et c'est moi qui l'ai construit toute seule ! Je le trouve très beau et très bien réussi ! Il est très efficace pour protéger mon Maître. Les Ohms normaux le trouvent très lourd et difficile à manier, mais pour Fleya, il est optimisé. Je peux repousser plusieurs agresseurs en une fois grâce à sa portée et sa force d'inertie. Et....

Shorka intervint en lui donnant un petit coup de tête. Déjà parce que si elle commençait à partir dans ses délires, ils allaient en avoir pour la soirée. Ensuite parce que cette petite boîte de conserve était définitivement trop bavarde et naïve. Elle n'allait pas lui déblatérer toutes ses capacités d'attaques non plus ! Elle ne le connaissait pas, et elle ne pouvait pas être sûr de ses intentions. Fleya n'avait d'ailleurs pas compris l'intervention de son compagnon. Elle n'avait aucun problème avec le fait d'avoir des armes pour protéger son Maître. Même si de base, elles étaient surtout là pour répondre à sa fonction première.... Celle d'une I.A. d'élite spécialisée dans les interventions militaires.... Mais pour la jeune demoiselle, c'était une autre histoire. La guerre n'était pas sa vocation bien qu'elle était programmée pour. Peut-être que cela aurait pu l'être.... Mais son cher Maître Lukas lui avait appris à avoir ses propres opinions, ses avis, ses goûts.... Il lui avait appris à faire ses choix..... et il lui avait offert un environnement sain et aimant.

Fleya avait dès lors privilégié la vie à la mort. Elle n'était pas du genre à chercher des histoires. Par contre, depuis l'assassinat de son regretté professeur Hojo, elle était extrêmement réactive et virulente lorsqu'il s'agissait de protéger ceux qu'elle avait choisi d'aimer. Même une I.A. pouvait être traumatisée.... Mais le caractère bon enfant et joyeux avait pris le dessus. Encouragée par son Maître, elle avait laissé cette part d'elle prendre le dessus, et vivait très bien ce choix-ci. Sous l'insistance de Shorka, qui la poussait doucement pour la faire avancer, Fleya avait rangé son Hobby Horse dans son dos et reprit la route. Ils étaient à présent proche de la sortie de la ville et Fleya reprit ses questions.


-Vous êtes un Qantik affranchi ou vous protégez quelqu'un vous aussi ?

La plupart des Qantiks de la Cité Neutre étaient soit abandonnés, en fuite, perdus, ou tout simplement des Ohms livrés à eux-même après s'être retrouvé en présence d'une partie de leur corps devenue cyborg. Mais il existait tout de même une petite minorité qui avait toujours un maître ou un propriétaire, généralement très permissif ou absolument pas au courant des escapades de son Qantik. Fleya avait beaucoup de chance, son Maître étant quelqu'un de très foncièrement bon, elle pouvait aller et venir comme bon lui semblait. Mais elle savait que ça n'était pas forcément le cas de tout le monde.

Les trois compagnons étaient à présent sortie de la cité, dont l'entrée se distinguait encore au loin. Fleya cherchait la cargaison de regard. Elle ne devait plus être bien loin. Elle finit par apercevoir plusieurs paquetage emballés qui semblaient être tombés au sol. Elle allait pour s'en approcher mais Shorka lui barra la route. Les oreilles basses, son corps s'était positionné dans une posture prête à passer à l'offensive. Il poussa un grognement sourd, tandis que Fleya cherchait à présent d'où venait le danger. Des bruits de pas étouffés... Qui se rapprochaient.... Ils allaient être encerclés.... Finalement il y avait certainement beaucoup plus de pillards qu'elle ne l'aurait cru, et la tâche n'allait pas être si simple. Fleya resserra immédiatement les rangs, se mettant dos à ses deux autres compagnons pour ne pas laisser de faille dans leur garde. Elle se saisit de son Hobby Horse, et se tint prête à l'action. Les pillards allaient surgir d'une seconde à l'autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Jeu 24 Sep - 21:56


lorsque Vash avait posé ses questions sur sa massue-cheval, la demoiselle s'arrêta et défourailla son arme en pleine rue avant de le manier, avec une certaine fierté dans la voix et aussi une certaine force dans le bras. La demoiselle assomme Vash de détails techniques sur son arme, car aucun doute, avec du vocabulaire comme "portée", "force", "inertie", "repousser" ou encore "agresseur" cela ne pouvait être qu'une arme. la demoiselle s'arrêta quand son félin lui donna un léger coup de tête, comme s'il comprenait ce qu'elle disait et voulait qu'elle arrête de révéler à Vash le moindre détail de son arme. Notre Cyborg lança sur un ton plutôt gêné avec une intonation plutôt ironique.

" Comme elle est mignonne et innocente, cette petite fille, quand elle parle d'un engin conçu pour donner la mort."

Cependant Vash avait noté plusieurs points qui lui paraissaient étranges. Le premier fut l'appellation "mon maître". Cette jeune fille appartient a quelqu'un qu'elle appelle 'maître' ? Le second point fut l'aisance avec laquelle elle manie une arme aussi lourde, trop lourde pour des humains. Est-ce une Cyborg à la force accrue ? Enfin le dernier point, son félin semble bien plus intelligent qu'il n'y parait. Vash est quasi-certain qu'il l'a volontairement arrêté parce qu'il savait qu'elle parlait trop d'un sujet important à un inconnu.

Vash songeait à une manière d'aborder le sujet envers cette femme aussi mystérieuse qu'innocente apparemment. Ils approchaient doucement de la sortie de la ville quand la demoiselle Artificielle lui posa une simple question sur qui il était réellement. Vash réfléchi un instant et lui répondit, levant son visage vers le ciel en prenant un air mélancolique.

" La seule personne qui comptait pour moi est morte en m'emmenant ici. Je pense que cela fait de moi ce que vous appelez un affranchit. Je suis ce que vous appelez un Cyborg et je n'ai pas souvenir d'avoir un jour appartenu à quelqu'un."

La suite de la marche se fit silencieusement tandis qu'ils progressaient en dehors de la Cité Neutre, dans les terres hostiles. Notre trio observait les alentours du regard, cherchant la fameuse cargaison à récupérer. Vash fini par voir une partie de cette cargaison à même le sol. Visiblement la demoiselle nommée Fleya l'avait vu aussi et se dirigea vers les caisses, du moins jusqu'à ce que son bestiau lui barre la route. Shorka semblait avoir senti quelque chose d'hostile.

Vash se concentra et chercha le danger que le félin avait senti. Finalement, il entendit les bruits de pas de plusieurs personnes qui approchaient d'eux un peu trop vite pour qu'ils puissent prendre la fuite. La demoiselle vint serrer les rangs et se tenait dos au Cyborg et au félin. Vash se mit dos à eux et dégaina son Colt .45 en soupirant. Malheureusement, il allait devoir s'en servir, espérant qu'il n'y ai pas de morts et seulement des blessés. Les convictions profondes de Vash se refusaient à ôter la vie, quelque soit cette vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Ven 25 Sep - 16:24

Ne saisissant pas un seul instant l'ironie de son interlocuteur, Fleya se mit plutôt à réfléchir sur les derniers propos de ce dernier. Son Hobby Horse avait pour vocation le combat. Et l'une des finalité possible des combat était souvent la mort. D'ailleurs, le jour où la jeune I.A. avait finalement recouvert toute sa mémoire, et qu'elle s'était souvenue qu'elle n'était pas ce qu'elle avait cru être, le choc avait été rude. Durant tout le temps où sa mémoire était endommagée et en restauration, elle avait cru dur comme fer être une I.A. Domestique, conçue pour la protection de son propriétaire. Une I.A. qui était là pour protéger la vie. Et c'était là une mission qui lui plaisait et qui lui paraissait noble. Elle aimait être là pour son maître et pouvoir prendre soin de lui. Elle revêtait les habitudes et les attentions qu'une personne aimante avait pour une autre. Lukas était devenu sa famille, au même titre que Shorka prenait doucement une place toute aussi importante dans sa cyber-vie. Mais lorsque ses souvenirs lui avaient rappelé qu'elle avait été construit à des fins militaires, afin de traquer, piéger, combattre, et tuer..... Son monde de gaité et de joie de vivre s'était écroulé.

Ho bien sûr, elle avait rejeté cette vérité dont elle ne voulait pas. Mais la vie s'était chargé de lui montrer de quoi elle était capable lorsqu'on menaçait son maître, lorsqu'on menaçait ce qu'elle aimait. La perte du professeur Hojo, assassiné devant ses yeux, la hanterait à jamais.... Et plus jamais elle ne pourrait supporter de vivre une pareille horreur. Pour cela et malgré qu'elle désirait rejeter cette nature létale, elle accepta de s'en servir. Mais elle refusa d'accomplir cela dans une démarche purement militaire. Elle ne combattait que pour protéger, voire venger dans le cas d'Hojo. Faisant tout un cheminement dans sa tête bionique elle finit par répondre.


-Les choses sont parfois bien étranges pour Fleya.... Parfois en voulant à tout prix protéger la vie, on est obligé de semer la mort.... Je ne comprends pas toujours la logique des Ohms.... Mais pour ceux que j'aime, je dois m'adapter.

Shorka dressa l'oreille aux propos de sa boîte de conserve. Il avait pu lui même constater à quel point la petite demoiselle pouvait s'extasier devant les miracles de la vie et de la nature. Elle était curieuse, et n'avait aucun apriori sur personne. Üniks, Qantiks, Hybrides, Parias.... Avant les derniers tristes évènements elle s'était attachée à découvrir ce monde avec une innocence et une bienveillance très enfantine.... Et très attachante aussi. Shorka pestait en lui même. Il avait bien fallu que les Üniks déclenche une guerre pour tout gâché ! Dans ce monde, les créatures innocentes comme Fleya ne pouvaient jamais le rester éternellement. A présent Fleya redoutait de prochaines guerres... Elle redoutait de croiser des Üniks et des Hybrids animés par cette même haine qui avait poussé les deux peuples à la guerre. Shorka aurait préféré qu'elle aille s'installer à la Cité Neutre loin des Üniks. Ma cette bougresse était fichtrement têtue et refusait implacablement de quitter son maître, en dépit de sa propre sécurité.

Fleya écouta l'histoire de Vash, un air sincèrement désolé et triste se dessinant sur son visage. L'histoire de l'homme blond lui rappelait la sienne. Sans vraiment s'en rendre compte, elle lui répondit.


-Fleya aussi a perdu le professeur.... Elle n'a pas réussi à le sauver.... Personne ne devrait voir ceux qu'il aime mourir.... Cette sensation.... d'être seul au monde.... abandonné.....

Shorka n'avait jamais compris l'amour presque paternel qui semblait unir Hojo et Fleya. Hojo n'était pour lui qu'un Ünik ayant fait joujou avec la science. Et pourtant il s'était sacrifié pour Fleya.... Il lui avait offert un libre arbitre.... Cela ne collait pas avec le schéma vicieux et malsain qu'il avait des Üniks. Voyant la jeune fille s'assombrir dans des souvenirs douloureux, il glissa sa grosse tête sous sa main, l'arrachant à ses mauvais songes. Tentative réussie qui redessina un petit sourire sur les lèvre de la demoiselle. Qui disparut rapidement pour un visage concentré et alerte sur les ennemis en approche. Le regard de la jeune fille balay rapidement la scène. Ils étaient six, armés de machettes, gourdins, poignards, petites haches.... et un avec une arme à feu. Fleya bloqua sur cet individu. Il était le premier à devoir être mis hors d'état de nuire. Ses programmes calculèrent automatiquement les algorithmes de résolution d'action. Classement par ordre de dangerosité et d'importance, position des forces ennemis, armement et puissance de frappe estimée....

Mais de l'autre côté, ce n'était pas la même. Les pillards, en supériorité numérique, se sentaient les plus forts. A la limite le plus dangereux du groupe pour eux, c'était encore le blondinet avec ses armes. L'espèce de tingar n'était pas à prendre à la légère mais c'était une bête. Enfin Fleya.... provoqua l'effet escompté par son apparence, à savoir qu'elle n'avait absolument aucune crédibilité ! Entre sa frimousse de poupée de porcelaine, ses vêtements de poupée ou de petite fille, et enfin ce que les malfrats prirent pour un jouet.... Ils se mirent juste à éclater de rire en la voyant.


Mais qu'est-ce qu'on a là ! Elle est pas mignonne la petite caille avec son petit cheval ? Ha ha ha ! Il n'y a personne pour jouer à la dînette avec elle ?

Non mais elle va peut-être nous faire faire un tour avec sa monture ! Reluque moi un peu ce canasson ! Un vrai étal....

Mais l'homme ne put finir sa phrase. Il eu d'abord le bruit de l'air fendu.... Puis un SCHPOMF sonore, accompagné du craquement sourd des os qui se brisaient. Fleya venait ni plus ni moins d'envoyer le brigand qui avait l'arme à feu, faire un vol plané plus loin. L'arme fut éjectée elle aussi bien plus loin, incitant ainsi son propriétaire à ne pas tenter de la récupéré. Les douleurs causées par les fractures lui interdiraient de remuer sans soins préalables. Stupeur générale chez les brigands qui n'avaient pas vu venir ce petit bout de femme. Le jouet s'était vite avéré ne pas en être un.... Et cette bonne femme se battre comme un vrai démon ! Profitant de l'effet de surprise, elle chargea un second assaillant, lui faisant à son tour goûter aux joies des propulsions mécaniques. L'homme en fut assommé, lui épargnant ainsi l'expérience d'un atterrissage brutale.

HAAAAAAAAAA !!!

Shorka avait lui aussi profité de la situation pour bondir sur l'ennemi le plus proche et enfoncer fermement ses crocs dans son postérieur. Sous le poids de la bête, le pauvre bougre se retrouva incapable de se relever. Un de ses camarade avait alors chargé le tivex bien décidé à le massacrer, mais Fleya s'interposa, parant son attaque via son Hobby Horse.

-Vous ne toucherez pas à Shorka !

Usant d'une force qu'on ne lui aurait certainement jamais attribué, elle repoussa l'individu sous une puissante impulsion de ses bras, le faisant chuter un peu plus loin. Mais l'homme n'était pas hors d'état de nuire. Il avait simplement chuté. Les trois compagnons avaient encore trois hommes armés sur les bras !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Lun 28 Sep - 0:13


Vash entend la réponse de l’androïde, jeune femme à la peau blanche et au marteau d'acier. Elle semble croire qu'elle doit semer la mort pour protéger la vie et avoue elle-même que ceci manque de logique. Vash quant à lui, comprend ce besoin de protéger les siens, mais il a également cette conviction, cette promesse faite à Rem. Vash lui a promis de tout faire pour protéger la vie, toutes vies sans exceptions, comme elle le lui à appris. Vash ne donnera pas la mort et, dans la mesure du possible, empêchera les autres de la donner.

"Tu sais Fleya, je te comprend. La perte d'un être qui nous est cher est quelque chose de dramatique et d’extrêmement douloureux. J'ai moi-aussi juré de protéger ceux que j'aime. Mais c'est pour honorer la mémoire de celle pour que j'aime le plus au monde que je ne tuerais jamais et empêcherait que cela arrive coûte que coûte. Il y a toujours une autre réponse, une autre solution."

L'action du félin semble raviver la candeur de la jeune demoiselle à la peau blanche, lui dessinant un sourire sur le visage que les malfrats ne tardent pas à dissiper.

Six individus, tous Uniks et armés d'armes de fortunes, gourdins, masses et pics en tout genre. L'un d'entre eux avait une arme à feu cependant, un simple Colt Single Action Army. Ceci est un revolver rapide, mais très peu précis balançant des cartouche de calibre .45, souvent en cuivre, avec une puissance ridiculement faible. Suffisante pour tuer un humain si on touche un point fatal, mais peu de chance de traverser le corps ou de percer du métal. Il arrive même que l'os suffise à stopper la balle sans casser.

Les hommes sont d'une mentalité différente de notre trio et un peu stupide. Ils rigolent et ne font pas attention, ne se doutant même pas qu'ils sont en bien mauvaise posture actuellement. Ils pensent avoir le dessus, mais ils vont vite être surpris. Pendant qu'ils se moquaient de l'allure frêle de la jeune femme, Vash leur lança d'un air plutôt amical et franchement protecteur.

"Ecoutez les gars, on ne veut pas d'ennuis nous. On est juste venus chercher ce que notre employeur a oublié, soyez gentil laissez-nous et on ne vous fera pas de mal.

A la surprise de Vash, ce fut Fleya qui chargea la première au moment ou il allait leurs parler, les prévenir qu'ils n'avaient aucune chance. Le choc fut terrible et Vash resta immobile un instant, ayant peur que l'homme fut tué. Au moment ou Vash lui dit "Arrête" d'une voix sonore, la jeune I.A en assomme un deuxième. Le Félin dont Vash ignore la race en immobilise un troisième, sans le tuer, parfait. Vash tire deux coups de feu qui semble passer inaperçu au moment ou la jeune Androïde pare un coup destiné au fauve, sans doute à cause du bruit causé par l'entrechoquement de leurs armes. Usant de sa force que Vash comprenait comme étant clairement anormale pour être celle d'une Unik ou d'une Hybrid, la jeune femme catapulta l'homme. Cet homme au sol regarda l’androïde et lui lança d'un ton plein de rage une sentence assez salée.

"Saloperie de machine, je vais te le faire payer ça !"

Vash répliqua aussitôt, se voulant plus prévenant que menaçant, il ne voulait tuer personne après tout, pas même ces bandits.

"Je ne me lèverais pas si j'étais toi mon gros, tu es blessé et tu vas avoir très mal."

"Ta Gueule blondinet !"

Ce fut la seule réponse du bandit envers Vash tandis qu'il allait se relever empoignant son arme. Une gerbe de sang éclata au niveau de sa cuisse et il hurla de douleur avant de tomber au sol en se tenant la jambe. Puis il ouvra les yeux et vit que son gourdin était brisé, il ne restait que le manche de celui-ci.

"Je te l'avais dit mon gros, ma balle a traversé ta jambe et sectionné le muscle moteur. Le fait de te lever a activé la douleur, tu vas boiter pendant un bon mois désolé. Et puis je ne pouvait pas te laisser faire du mal à mes amis".

Il ne reste que quatre balles dans le Colt .45 de Vash et il reste encore deux bandits. Le Cyborg se tourne vers eux et leur lance d'une voix toujours aussi amicale. Pensant au pauvre homme aux multiples fractures.

"Vous devriez cesser cette pitoyable tentative de combat, nous ne feriez que vous blesser inutilement et je n'ai pas envie que quelqu'un meurt. La demoiselle ici présente a tapé un peu fort sur votre ami et il a plusieurs os cassés. Vous devriez le porter à la ville la plus proche, il a vraiment besoin de soins vous savez."

Vash soupira en voyant les deux hommes le charger, décidément ils n'écoutent jamais. Dommage, car Vash ne voulait que leur bien à tous. Notre pistoléro dut donc s'en occuper, tirant dans les armes pour les désarmer. La hachette du premier fut brisée directement sous la lame, immaniable et irréparable. Le second impact vint toucher la lame de la machette juste à sa sortie du manche la détruisant également. Les deux hommes se regardèrent et l'un d'entre eux sorti un couteau de chasse de derrière son dos en chargeant Vash encore une fois tandis que l'autre restait tétanisé par la peur. Vash tira dans la main de l'homme au couteau, le désarmant et le rendant inoffensif pour le moment. Il ne restait désormais plus qu'une balle dans le Colt .45 de Vash. L'homme se tenait la main de douleur et Vash lança à son collègue encore tétanisé par le Trio tout en lui tournant le dos et en se dirigeant vers l'arme à feu de l'homme aux multiples fractures.

"Tu devrais ramasser tes collègues qui ne peuvent plus marcher et les emmener à l'hôpital. Ne tente rien de stupide, si tu te retrouves invalide aussi tu ne pourras pas sauver tes amis."

L'homme se baissa doucement pour ramasser la machette tandis que Vash lui tournait le dos, puis s'arrêta net, tétanisé de nouveau. Il regardait le pistoléro qui braquait son Colt droit sur lui sans même le regarder, comme s'il savait exactement où il était et ce qu'il faisait.

"Ne fais rien de stupide gamin."

Le dernier des brigands se résigna et alla aider ses collègues blessés à se relever pour pouvoir fuir tandis que Vash prenait le Colt SSA resté au sol. Vash examina l'arme, en sale état, et ouvrir le barillet pour récupérer les quatre cartouches de calibre .45 dedans. Notre pistoléro a donc un total de cinq cartouches qu'il mit dans son propre Colt. Une fois son arme rechargée, Vash surveillait tout le monde du regard s'assurant que personne n'attaque personne.






[HRP]toutes mes excuses pour la lenteur du RP, j'ai eut beaucoup d'imprévus.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Lun 28 Sep - 12:19

Le discours de Vash lui semblait à la fois beau et irréel. Bien sûr elle comprenait parfaitement son désir d'honorer la mémoire d'un être cher. Mais la pratique lui semblait parfaitement impossible à présent. Si elle avait rencontré Vash plus tôt, avant que la guerre n'éclate.... Elle aurait sans la moindre hésitations acquiescé ses propos. Elle aurait été la première à défendre la vie à n'importe quel prix. Mais.... La réalité l'avait rattrapé et percuté de plein fouet. La guerre était entrée sans frapper dans son monde d'innocence et d'émerveillement. Et elle avait réveiller des souvenirs et des connaissances enfouies au plus profond d'elle même.... Presque tabous.... La cruauté et l'absurdité du monde avait réveillé l'arme d'élite qu'on avait programmé. Acculée par une situation extrême et dangereuse, par l'afflux de sentiments et de souvenirs douloureux, elle avait alors tué pour la première fois.... Dans un désir irrépressible de protéger son Maître. Retrouvant par la même occasion l'intégralité de sa mémoire. Lukas était venu la sauver de ses propres troubles.... Mais elle n'avait jusqu'ici pas trouvé le courage de lui dire la vérité.

Après tout, Lukas non plus n'aimait pas qu'elle en vienne à tuer. Mais il savait lui aussi que parfois, il n'y avait pas le choix. Fleya se demandait si un jour, Vash serait lui aussi amené à commettre l'irréparable. A devoir renier ses idéaux pour préserver ce qui lui était cher. Est-ce qu'il serait capable de franchir le pas ? De prendre cette décision lourde et pourtant nécessaire quelque fois ? Au fond d'elle, elle ne lui souhaitait pas. Elle même n'accusait encore pas le coup lorsqu'elle venait à donner la mort. La vie était résolument dure et compliquée.... Mais l'intervention des bandits l'arrachèrent de toute manière à ses pensées. Fleya était soulagée de voir qu'il ne s'agissait pas de forces commandos, et qu'ils purent facilement se défaire de leur assaillant. Bien plus expéditive et bourrine que son comparse masculin, elle en avait écarté plusieurs assez rapidement. A vrai dire, c'était parce qu'elle ne posait aucune question, et qu'elle se contentait de mettre hors d'état de nuire.

Vash lui adopta une approche définitivement plus sociale, laissant à plusieurs reprises une chance aux malfrats de s'en sortir sans trop de casse. Mais force était de constater que la sagesse n'était pas dans le cœur de gens.... Fleya observa les échanges, la tristesse se dessinant peu à peu sur son visage. Au fond d'elle, elle aurait espéré que Vash parvienne à les raisonner. Qu'il montre qu'il avait raison, qu'il y avait encore un espoir. Mais le comportement des Ohms avait parlé. Vash avait pris un soin particulier à n'en tuer aucun, seulement les blesser de manière ciblée et soigneuse pour les empêcher de nuire. Un détail qui n'avait pas échappé à la jeune fille. Tandis que l'unique rescapé récupérait les amis, n'ayant d’autres choix que de battre en retraite, Shorka vint reprendre place aux côté de sa boîte de conserve préférée. Il ne comprenait pas sa tristesse, et d'un regard explicite il l'interrogea. Fleya fit de son mieux pour afficher un sourire, et posant sa main sur sa généreuse crinière elle lui répondit.

-J'aurais.... préféré qu'ils se ravisent..... Mais.... Comme toujours, les Ohms préfèrent la destruction et la haine.... Nous avons eu la chance d'être les plus forts.... Mais.... s'ils en avaient eu l'occasion.... ils ne nous auraient pas épargnés.

Shorka avait du mal à comprendre ce genre de ressentis. Son côté animal lui avait inculqué les règles fondamentales de la nature, seuls les plus forts survivaient, et la mort attendait les autres. Aussi, pour lui c'était quelque chose de tout à fait naturel que de tuer pour se protéger. Il n'y avait pas à se torturer l'esprit avec ça. Et pourtant, pour les deux bipèdes, ça semblait être toute une affaire d'état. Il se demandait s'il les comprendrait un jour.... Fleya observa les bandits partir sans demander leur reste, et le plus rapidement possible. Elle se tenait prête à tout acte particulièrement stupide de leur part, comme essayer un coup en traitre. Mais rien ne se passa, et relâchant un peu la pression, elle se tourna vers Vash.

-Vous n'êtes pas blessé ? Il vaut mieux reprendre notre route rapidement. Ils peuvent envoyer des renforts en représailles et en surnombre pour essayer de nous éliminer.

Cette manie d'imaginer les pires scénarios possibles.... Une déformation professionnelle dans un sens, ses programmes calculant d'eux-même le taux de risques pour pouvoir y répondre au plus vite. Mais cela lui donnait le tic de toujours tout voir d'un point de vue stratégie militaire, qui n'était pas forcément adapté à la situation. Elle se dirigea vers les paquets, et commença à en attraper un... puis deux... trois... quatre.... lorsqu'elle parvint à empiler le cinquième, elle se ravisa de prendre les quatre paquets restant. Non pas que la force lui manquait, mais surtout la visibilité. Elle était déjà chargée comme un dromadaire ! Si elle voulait pouvoir avancer autrement qu'à l'aveuglette, il lui fallait rester humble. Shorka vint prendre un paquet comme il put, avec sa gueule. Il se rendit compte que mine de rien, ces trucs là pesaient leur poids ! Rejoignant la jeune Qantik, celle-ci se tourna de nouveau vers le grand blond et lui demanda.

-Vous pensez pouvoir tout prendre ? Au pire on refera un voyage maintenant qu'on sait où aller.

Elle avait déjà commencé à avancer, ne semblant pas gênée le moins du monde par sa charge. Shorka lui avançait les oreilles baissée. Il observait d'un mauvais œil la pile de colis qui tanguait au rythme des pas de la jeune fille. Il n'était pas sûr qu'elle parvienne à revenir jusqu'à leur point de chute sans chuter justement.... Il se tenait également aux aguets. Même si ces bandits n'étaient que de la mauvaise graine et pas des militaires, Fleya avait semer le doute et la méfiance en lui. On n'était jamais trop prudent....

[pas de soucis ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Lun 28 Sep - 16:18


Vash regarde le félin se rapprocher de la jeune femme. Jeune femme à la peau blanche et à la force étrangement herculéenne. Il y avait quelque chose de spécial chez elle et notre Cyborg le sentait. Elle semblait particulièrement puissante, calculatrice comme si elle était entraînée au combat et pas mal de ses phrases indiquent des signes de vie particuliers. Elle a parlé d'elle à la troisième personne et elle a parlé d'un maître, de son maître. La demoiselle à la peau de nacre donne un argument du pourquoi elle les a attaqués. Vash secoua la tête négativement avant de lui répondre.

-"J'aurais.... préféré qu'ils se ravisent..... Mais.... Comme toujours, les Ohms préfèrent la destruction et la haine.... Nous avons eu la chance d'être les plus forts.... Mais.... s'ils en avaient eu l'occasion.... ils ne nous auraient pas épargnés."

"Vous avez fait ce qui vous semblait juste mais il y a toujours une autre solution que donner la mort même s'ils ne nous avaient pas épargnés s'ils avaient eut le dessus, ce qui ne pouvait pas être le cas. Ceci ne veux pas dire que nous devons nous rabaisser à être aussi violent qu'eux. Nous devons les aider à devenir meilleur et non pas les laisser nous faire devenir moins bon que ce que nous le sommes. Le monde peut vivre en paix si tout le monde le veut."

Oui Vash avait toujours cette vision Utopique dans son esprit, cette Vision que Rem lui a enseigné et dont il porte encore les cicatrices. Peut-être qu'un jour les gens autour de lui comprendrons cet état d'esprit et l'adopterons. Les bandits quittaient la zone aussi vite qu'ils le pouvaient malgré leurs blessures, prenant garde de ne pas trop secoué leur ami aux multiples fractures pour ne pas aggraver son cas. Vash les regardait partir quand l'androïde vint lui parler une nouvelle fois.

-" -Vous n'êtes pas blessé ? Il vaut mieux reprendre notre route rapidement. Ils peuvent envoyer des renforts en représailles et en surnombre pour essayer de nous éliminer. "

Vash secoua la tête négativement sans même se tourner vers l'Androïde pour dire qu'il n'était pas blessé, puis se tourna vers elle, le visage en paix et un sourire toujours aussi niais aux lèvres. Il répondit simplement, content qu'il n'y ait pas de mort à déplorer.

"Ils ne le feront pas, ne vous inquiétez pas. Nous avons tout notre temps pour faire ce que nous avons à faire."

Ni une ni deux, la demoiselle se met à prendre les caisses à transporter. Vash la regarde en empiler difficilement cinq. Ce "difficilement" était particulier, visiblement le poids ne la gênait pas, mais la maniabilité du tout semblait être limite pour elle. Aucun humain en aurait porté autant sans montrer un sacré signe de fatigue au bout de deux mètres. Il en reste quatre dont un porté par le gros chat.


Vash fit un signe approbateur en toute réponse à la demoiselle qui portait sa montagne de caisses, puis se mit en oeuvre pour empiler les trois dernières avant de les soulever. Un *Oumph* sortit de ses poumons tellement la charge paraissait lourde, merci à son bras artificiel pour tenir relativement confortablement le tout. Vash s'approcha de la demoiselle à la peau de nacre histoire de lui parler un peu de ce qu'il avait observé.

"Dites-moi. Vous semblez être une femme bien particulière. Cette force que vous déployez au combat est nettement plus puissante que n'importe quel Ohms. Vous semblez bien savoir vous battre et analyser les situations périlleuses également. Je peux savoir tout vous tirez toutes ses capaaaaAAAAAAAH.. "

Si la demoiselle a répondu à Vash, celui-ci n'a pas entendu. Notre bon vieux Cyborg était bien trop occupé à passer à travers le sol. Son poids, associé à celui des caisses, venait de faire craquer des planches de bois cachées sous quelques centimètres de terre. Vash était tombé dans une caverne qui devait sans doute être utilisé comme une cache... Mais une cache de quoi ? Puis il lui fallait aussi trouver comment sortir de là. Enfin en tout premier lieu, il fallait qu'il se relève car là, il embrasse le sol d'un air dépité.

"Pourquoi ça n'arrive qu'a moiiiii".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Lun 28 Sep - 17:45

Fleya réfléchissait aux propos de son partenaire, l'observant avec de grands yeux ronds étonnés. Pousser les gens à être meilleur ? Mais elle ne pouvait pas forcer quelqu'un qui ne voulait pas évoluer à évoluer vers le bien. Qui l'écouterait elle, une Qantik, une I.A., qu'on avait crée de toutes pièces ? La plupart des Üniks ne la considérait même pas comme un être à part entière.... Ils ne se doutaient pas, ou se moquaient même qu'elle puisse avoir des sentiments ou des émotions. Comment une personne comme elle pourrait-elle être capable de ce prodige ? Puis finalement, une explication s'offrit à la jeune fille. Vash n'était pas une I.A., il était cyborg. Ce qui voulait dire qu'avant de devenir Qantik, il avait été un Ünik ou un Hybrid. Il ne se doutait peut-être pas de la manière dont les Ohm voyaient ce qui n'étaient pas du tout organique. Fleya penchait doucement la tête sur le côté. Son Maître espérait aussi obtenir le meilleur des gens.... Et pourtant, lui aussi on l'avait forcé à tuer.... Lui aussi n'avait pas réussi à empêcher la guerre. Pourtant, c'était son Maître ! Celui qui avait toujours su lui donner une réponse et une solution à tout. Pouvait-on vraiment changer le cœur des gens ?

La question resta en suspend pour Fleya, qui réfléchissant à ce que son comparse venait de dire, répliqua finalement.


-Fleya ne peux pas se permettre de se faire capturer ou d'échouer.... Je n'ai pas le droit de mourir.... Si je meurs, qui prendra soin de mon Maître ?


Shorka manqua de s'étouffer et pour sûr, s'il n'avait pas eu la gueule prise, il aurait passé un savon de tous les diables à cette tête de linotte de conserve à patte ! A croire que cela lui aurait été trop demander de penser à sa propre vie avant de penser au bienêtre de son "Maîîîîîître". Elle était désespérante.... Levant d'abord les yeux aux ciel, le félin se contenta de soupirer. Il allait devoir avoir une petite conversation avec elle plus tard.... Mais pas le temps de penser aux remontrances que le grand blond revint à la charge avec sa curiosité insatiable. Visiblement, les capacités de Fleya l'intriguait au plus haut point. Shorka s'était d'abord dit qu'il allait malencontreusement enrouler sa queue autour de ses chevilles.... Histoire de "freiner" un peu ses élans de curiosité.... Mais le destin se chargea de le faire taire à sa place. Un bruit sourd de craquement et un Vash qui disparaissait subitement ! Puis un autre bruit sourd, celui d'une chute qui venait de se terminer. Shorka gloussait dans son coin, très amusé, tandis que Fleya posa rapidement son paquetage, pour se précipité vers le trou.

-Juste ciel ! Monsieur Vash ! Monsieur Vash ! Vous allez bien ?!


Penchée au dessus du trou, la jeune fille découvrit son compère face contre terre. La situation était délicate. Fleya ne pouvait pas abandonner son chargement à découvert pour rejoindre Vash. C'était prendre le risque de le perdre. Mais elle ne pouvait pas non plus laisser le pauvre homme au fond de son trou.... Elle observa la ville au loin. Si elle courait à sa vitesse de pointe de soixante kilomètre/heure, elle pourrait y être en quelques minutes. Mais elle ne pouvait pas non plus courir avec autant de paquet sur les bras. Elle observa le trou. Une sorte de cachette souterraine. Avec un peu de chance, elle était raccordée aux nombreux souterrains de la Cité Neutre. Elle se tourna vers Shorka et lui dit.


-Je vais dans le trou avec Monsieur Vash, nous allons essayer de trouver une sortie depuis l'intérieur. Peux-tu te rendre à la Cité Neutre les prévenir ? Indique leur notre position et vois s'il y a un moyen de nous rejoindre depuis les souterrains.


Shorka n'observait pas du tout ce plan d'un bon œil. Ce blondinet trop bavard se mêlait de choses qui ne le regardaient pas... Et laisser Fleya toute seule avec lui, il allait la cuisiner à coup sûr. Mais elle était têtue.... Et si jamais il y allait aussi et qu'il n'y avait aucune issue en bas, ils auraient juste l'air de trois idiots. Soupirant, et avant de reprendre son colis, il lâcha à la Qantik.


Surveille ce que tu lui dis....

Le message était clair, et rapidement l'imposant félin s'élança, au pas de course cette fois, vers la Cité Neutre. Il allait se dépêcher de trouver un moyen de la rejoindre, quitte à trainer des responsables par la peau des fesses ! Fleya elle avait commencé à lâcher les paquets dans le trou, prenant soin de ne pas mettre Vash dans leur trajectoire.  Du moins du mieux qu'elle le pouvait avec la visibilité réduite. Une fois tous les paquets en bas, elle sauta à son tour. Elle empila les colis, vérifiant l'état de Vash. Elle observa ensuite les alentours.... Et trouva une torche sur un reposoir. Elle était éteinte bien sûr. Mais si on avait laisser des torches ici, c'était qu'il y avait des chemins à éclairer.... Elle se tourna alors vers Vash.


-Est-ce que vous auriez un peu de poudre de votre arme pour pouvoir l'allumer ? Ça serait plus simple pour nous évoluer. L'endroit n'est pas sécurisé, je ne sais pas s'il y a des pièges.... Y voir un peu nous serait utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Mar 29 Sep - 13:06


Vash entend au loin la demoiselle à la peau de nacre lui parler après sa chute. Visiblement elle semble s'inquiéter pour lui. Pauvre petite fille, si elle s'inquiète à chaque chute de notre cyborg, elle va avoir plus d'une raison d'être aussi pale. Vash est sur le ventre, face contre terre et totalement dépité par sa malchance car ce genre de situations est plutôt habituelles avec lui.

[color=lightblue]"Juste ciel ! Monsieur Vash ! Monsieur Vash ! Vous allez bien ?!"/color]

"Qu'elle est gentille, cette petite. "

Vash marmonnait dans sa barbe, toujours face contre terre, tandis que la demoiselle à la peau couleur lait semblait donner des directives au Félin qui l'accompagnait. Elle lui indiquait de poursuivre dans la ville tandis qu'elle irait dans le trou ou Vash vient de tomber. A sa grande surprise, Vash entendit quelqu'un répondre. Ce timbre de voix et cette intonation ne laissait pas de doute. Shorkas venait de répondre à l'androïde. Vash laissa son étonnement filtrer après un petit ricanement.

"Ah, ah. Mais c'est qu'il parle en plus, le gros minou."

Vash écoutait ce qui se passait autour de lui. Visiblement au-dessus, un félin massif partait au pas de course. L'androïde semblait calme et Vash était toujours allongé au sol quand soudainement ...


"AHHHH ! Elle essaie de m'achever !"

Oui, c'est la tête que Vash a tiré et la phrase qui lui a échappé d'une voix sonore quand il a entendu la première caisse tomber violemment au sol à moins d'un centimètre de sa tête. Vash se leva d'un bon et essaya tant bien que mal d'éviter à grand coup de cabrioles les caisses que l'Androïde lançait. Ce fut très compliqué d'éviter les caisses qui changeaient à chaque fois de trajectoire pour ne pas toucher le point ou l'Androïde pensait que Vash se trouvait. Lorsqu'elle sauta à son tour, Vash fit un bond de côté pour l'éviter, quelle surprise ! Elle avait faillit lui atterrir sur la tête. Merci la visibilité réduite !

L'androïde, n'ayant visiblement rien remarqué, rempile les colis et observe les alentours avec Vash. Il ne fallut pas longtemps pour que la demoiselle trouve une torche et demande au pistolero de l'allumer. Vash acquiesce de la tête et dégaine son Colt. Prenant une des cinq cartouche restantes, Vash étale la poudre qu'elle contient sur la torche après l'avoir ouverte. Une simple étincelle provoquée par l'entrechoquement des pierres et voilà que la torche s'embrase, éclairant ainsi la grotte où ils se trouvent. Il semblerait qu'ils soient tombé au beau milieu d'un tunnel donc seulement deux directions. Vash tend la torche à la demoiselle, lui lâchant une simple phrase sur le ton de l'humour.

"Et voilà, une torche allumée ! Autre chose pour le plaisir de madame ?"

Vash regardait les caisses empilées, elles étaient toutes là et ne risquaient pas de se faire voler dans une galerie abandonnée. Le Cyborg se tourna finalement vers la demoiselle et lui posa un duo de questions toutes simples sur la situation actuelle. Après tout il fallait bien prévoir quoi faire.

"Bon qu'est-ce qu'on fait ? On laisse les caisses ici et on revient les chercher quand on saura où est la sortie, ou on se les trimbale à bout de bras au risque de ne pas pouvoir se défendre si on tombes sur la faune locale ? Et on va de quel côté surtout ? "

Vash regardait les deux tunnels, tous les deux finissaient sur un coude assez rapidement et ne semblaient pas aller spécialement vers une direction précise. On dirait que le hasard va devoir s'en mêler cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Mer 30 Sep - 0:30

Fleya observa Vash allumer la torche avec un sourire satisfait, applaudissant légèrement. Il ne fallait qu'un peu de chance pour ranimer la gaité sur ce visage de porcelaine. Elle observa les deux directions indiquées par Vash, et également les solutions qui s'offraient à eux en terme de transport. Transporter la marchandise à travers un dédale de tunnel à destination inconnue.... Ce n'était pas la meilleur des idées. Mais laisser la marchandise ici sans aucune protection ni surveillance, alors que l'endroit n'était pas sécurisé.... Cela ne lui convenait pas non plus. Affichant une petite moue embêtée, la jeune fille continua de réfléchir sur la démarche à adopter. Elle devait avant tout sécurisé leur marchandise. Elle ne pourrait pas se pardonner de se la faire voler alors qu'elle était sous sa responsabilité. La Jeune fille observa longuement les parois.... Puis finalement, elle tendit la torche à Vash, qui après tout lui avait demandé s'il pouvait faire autre chose pour elle.

-Pourriez-vous me tenir cela un instant s'il-vous-plaît ? Merci !

Laissant Vash lui faire de la lumière, elle s'empara de son Hobby Horse, et s'approcha de la parois située derrière les paquets.... Et soudain, elle se mit à frapper la parois comme un sourd, faisant vibrer les murs alentours, et surtout faisant s'écrouler des morceaux de roches lourdes par dessus leur précieuse marchandise. Une fois le tout bien recouvert, elle s'arrêta fière de son œuvre, et se retournant vers Vash, elle lui annonçait comme triomphante.


-A présent de simples Ohms ne pourront pas dégager cela sans mettre beaucoup de temps. Nous pouvons partir en éclaireurs.

Solution.... pour le moins originale.... Fleya n'était pas du genre à s'embêter de toute manière. Du moment que c'était efficace.... Elle observa les deux chemins puis l'extérieur. Elle se rappela de sa position à l'extérieur et se décida.

-Dehors, la Cité Neutre était par là. Essayons alors d'emprunter ce chemin là, puisqu'il va en sa direction. Avec un peu de chance, nous tomberons sur un souterrain de la Cité Neutre. Avançons avec prudence, on ne sait pas si ces tunnels sont piégés.

Sans se poser de question, Fleya prit les devants et ouvrit la marche. Elle était habituée à être en première ligne, après tout, elle était une I.A., donc plus facilement réparable qu'un Ohms. Sans compter qu'elle était également dévoué à la protection de son Maître. Et combien même cela pouvait désespérer ledit Maître, elle avait l'esprit de sacrifice ancré dans sa programmation. Les I.A. devaient se sacrifier si cela pouvait permettre de protéger un allié organique ou semi organique. Elle observait avec minutie les mur est les sol, cherchant à détecter la présence de piège. Changement de régularité ou de type d'aspérité, trous, différence de matière ou de couleur... Fils tendus, pièges à loups... Elle ne pouvait pas tout repérer à l’œil nu mais ce qu'elle pouvait déceler, elle tentait de le percevoir. Des précautions certainement zélées, mais en fin de compte pas tant que cela. Après tout, les tunnels des souterrains avaient été sollicités et utilisés lors de la récente guerre. Il n'était pas impossible que des pièges aient été oublié là. La jeune Qantik espérait simplement qu'il n'y avait pas d'explosif.

Cela pourrait les blesser voir les tuer, en plus de bloquer l'accès. Elle prit d'ailleurs un peu plus d'avance, et lâcha avec un aplomb et un naturel déconcertant.


-Si jamais une explosion survient, surtout ne restez pas là et retournez auprès de la marchandise. Des secours arriveront tôt ou tard à ce point.

Tout ce qu'il y avait de plus rassurant ! Pourtant la jeune demoiselle ne semblait pas angoissée le moins du monde. A vrai dire, elle pensait davantage au fait qu'elle risquait de rentrer tard chez elle et de faire s'inquiéter Lukas, que la possibilité qu'elle puisse perdre la vie. Cela semblait l'importer peu même. A l'exception prêt que ça rendrait triste son Maître adoré et Shorka. Jusqu'ici, il n'y avait absolument rien à signaler de particulier dans ces tunnels si ce n'était qu'ils étaient assez longs ! Depuis leur départ, Fleya avait sortie sa Vorpale, et gravait sur les murs des petites flèches à intervalle régulier. Si jamais elle trouvait une sortie, elle pourrait dès lors prendre un peu de renfort et retourner sur ses pas pour aller chercher le butin. Tout en réfléchissant, Fleya finit par dire.

-Il faudrait établir une carte de ce souterrain. il pourrait être très utiles en terme d'évacuation ou de voie sécurisée en cas de besoin. Enfin une fois qu'il aurait été exploré de fond en comble et vérifié qu'il n'y a aucun danger. Mais je n'ai pas l'impression qu'il y ait de personnes ou de créatures dans le coin.... Qu'en pensez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




RPG
Âge : 28
Groupe: Cyborg
Inventaire: Un grand manteau rouge et son Colt .45

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Ven 23 Oct - 13:47


-Pourriez-vous me tenir cela un instant s'il vous plaît ? Merci !

La demoiselle à la peau de nacre tend la torche fraichement allumée à Vash. Il semblerait que notre Androïde ait une petite idée derrière la tête nécessitant l'utilisation de ses deux bras. Voilà que la demoiselle frappe les murs à l'aide de son marteau-jouet-cheval. Dans un capharnaüm innommable, d'énormes morceaux de la paroi se détachent et viennent ensevelir les caisses de métal contenant la marchandise qu'ils devaient ramener. Par chances celles-ci sont en métal et résistent au choc, contrairement à Vash qui faisait plus que gaffe de ne pas se manger un morceau de paroi sur la tête. Cela faillit d'ailleurs arriver, un morceau de plafond se détacha de la paroi pour atterrir juste à côté d'un pistolero quelque peu... Immobilisé sous l'effet de la surprise.

-A présent de simples Ohms ne pourront pas dégager cela sans mettre beaucoup de temps. Nous pouvons partir en éclaireurs.

Ce fut un regard faussement rassuré, cachant une légère... peur devant la solution pour le moins bourrin de la demoiselle à l'air innocent, que Vash rendit à Fleya qui ne semblait pas avoir remarqué le bout de roche à côté de lui. Pour être efficaces, ses méthodes étaient efficaces, mais elles sont aussi radicalement expéditives. D'une voix un peu tremblante, Vash répliqua simplement :

"Quelle délicatesse ! Plutôt costaude pour une demoiselle "

L'androïde à la peau de nacre ne semble pas l'avoir entendu et regarde autour d'elle, comme-ci elle analysait les deux chemins qui s'offraient à eux. Finalement, elle désigna un chemin avant de prendre les devants et de se diriger vers le tunnel qu'elle avait choisi. Vash haussa les épaules et la suivi, torche en main. Vash observait autour de lui, ce tunnel semblait bien taillé et avait des poteaux et poutrelles en bois qui semblaient le soutenir. Il y avait des torchiers placés à intervalle régulier et énormément de poussière. Cet endroit semblait abandonné depuis longtemps, très longtemps. L'intelligence Artificielle marchait quelques pas devant sans que Vash ne comprenne pourquoi cette distance soudaine. La demoiselle apporta un élément de réponse à Vash tandis qu'ils progressaient dans ce tunnel.

"-Si jamais une explosion survient, surtout ne restez pas là et retournez auprès de la marchandise. Des secours arriveront tôt ou tard à ce point. Il faudrait établir une carte de ce souterrain. il pourrait être très utiles en terme d'évacuation ou de voie sécurisée en cas de besoin. Enfin une fois qu'il aurait été exploré de fond en comble et vérifié qu'il n'y a aucun danger. Mais je n'ai pas l'impression qu'il y ait de personnes ou de créatures dans le coin.... Qu'en pensez-vous ?"

Une explosion hein ? Vash se rapprocha drastiquement de Fleya, histoire de lui parler sans crier. Il avait une petite idée de ce qu'était cet endroit. Idée qui ne demandait qu'à être concrétisée. Côte à côte avec elle, notre pistolero lui répondis simplement, souriant comme à son habitude tandis qu'il tendait la torche à la demoiselle.

"Eh bien, je ne pense pas qu'il y ai des pièges ici. Cet endroit me semble pour le moins abandonné depuis très longtemps et il ne me fait pas penser à une voie ayant servi à un usage militaire. Cela dit, un plan serait une bonne idée, mais je n'ai pas de quoi écrire. Continuons à avancer, sait-on jamais, on trouvera peut-être quelques fournitures ou au mieux une carte."

Vash continuait à avancer aux côtés de la demoiselle. Le long couloir ne se divisait pas encore et l'aspect labyrinthique du lieu était évité pour le moment. Ce fut au bout de presque cinq minutes de marche que Vash trouva la preuve de ce qu'il pensait. Des rails jonchaient le sol, dans un état lamentable certes, mais ils étaient présents. Leur largeur et leur écartement indiquaient clairement qu'ils ne servaient pas a un train ou quelconque transport ferroviaire. Non, ils sont dans une mine, c'est certain. Une ancienne mine abandonnée. Quelques minutes à suivre les rails et voilà que notre duo arrive dans une grande salle ou plusieurs issues se trouvent. Des rails jonchent un peu partout le sol ainsi que quelques outils rouillés comme des pelles ou des pioches.

Vash regarde cette immense et impressionnante salle, puis fait le tour de celle-ci, allumant les torches qu'il croise. Il y a ici plusieurs petites salles de stockages de manufactures humaines, exactement trois et huit issue dont quatre avec des rails en comptant celle d'où ils viennent. L'une d'elles dispose d'un chariot en état de rouler bien qu’abîmé, mais les choses se compliquent désormais. Les mines sont de vrai labyrinthes et il va maintenant falloir trouver ou aller sans se perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: Re: Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)   Mer 4 Nov - 16:53

Fleya observait le complexe tout en réfléchissant sur ce que Vash lui avait dit. C'est vrai que l'aménagement ne lui faisait pas vraiment penser à un complexe militaire, même très ancien. La suite de leur exploration finit de la convaincre, lorsqu'elle trouva des rails, des chariots et des outils. Bon nombre de chemins s'ouvraient à eux, et Fleya ne regretta que davantage de ne pas avoir de quoi dresser un plan. Néanmoins, le côté enfantin de la jeune Qantik reprit le dessus. Oubliant pour l'instant sa mission, elle se mit à regarder un peu partout, et s'empara finalement d'une pioche, avant de se tourner vers Vash.

-On a trouvé une vieille mine abandonnée ! Fleya trouve cela très excitant ! Profitons-en pour partir à l'aventure et l'explorer ! Qui sait ce que nous y trouverons, et où elle nous mènera !


La demoiselle observa toute les entrées, indécises. Elle aurait bien aimé pourvoir aller partout à la fois. Certaines salles servaient de stockages mais il y avait belle et bien des issues. Mais laquelle choisir ? Fleya commença par faire demi-tour, et se diriger vers l'entrée d'où ils venaient. Elle donna plusieurs coups de pioche dans le mur, juste à côté de l'entrée, jusqu'à graver une croix dans le mur. Son entrain semblait alors sans limite. Elle se retourna ensuite vers Vash, et marchant d'un pas hâtif vers une sortie, elle recommença l'opération. A l'exception près que cette fois, ce fut un "1" qu'elle grava dans le mur. Une fois cela fait, elle s'adressa au grand blond, excitée comme une puce.

-Allons-y ! Allons-y ! J'ai hâte de voir ou nous mènera ce chemin !


Visiblement, la possibilité de se perdre n'était pas quelque chose qui semblait effrayer la demoiselle qui s'engouffra avec une certaine hâte dans le couloir. Elle n'avait pas de plan, mais de la suite dans les idées. A chaque croisement à chaque carrefour, elle prenait le soin de noter par où ils étaient passés, ce qui leur permettrait de rebrousser chemin sans trop de problèmes. Précaution qui leur fut salutaire, ce premier couloir débouchant finalement par un cul de sac. Après trois quart d'heure de marche.... Qui furent doublés pour permettre de revenir à la salle initiale ! Mais Fleya était contente. Elle semblait bien s'amuser, cherchant à découvrir quel type de minerai on avait bien pu chercher ici. Ajoutons à cela le fait qu'elle marchait d'un bon pas, il y avait de quoi fatiguer les gens. Deuxième couloir, qui fut identifié par un "2", suivant la logique de la jeune fille. Celui-ci leur offrit une heure de dédale ou tous les petits chemins secondaire menèrent une fois encore à un cul de sac ! Mais au moins le retour fut plus rapide puisqu'il ne leur fut pas nécessaire d'explorer tous les petits passages secondaires. Et tout en chemin faisant, la jeune demoiselle lâcha.

-Si des personnes malveillantes que vous avez épargnés reviennent vous causer des problèmes, n'avez vous pas de regrets à ne pas les avoir éliminées lorsque vous en aviez l'occasion ? Comment faire pour choisir entre une sécurité assurée pour les siens, et le risque d'épargné un danger.....


L'art et la manière de lâcher de pareils propos, sans prévenir, ni même utiliser un contexte qui se prêtait à ce genre de conversation. Néanmoins, les choix de vie de l'homme titillaient l'esprit de la jeune femme. Elle qui initialement été prête à protéger la vie sous toutes ses formes, adorant ce prodige de la nature... Il lui avait fallut une guerre et de sordides révélations pour la faire sombrer dans l'extrême opposé. Un changement brutal et perturbant, qui était certes le fruit d'expériences vécues, mais beaucoup trop rapide et radical. Ce n'était pas là le fruit d'une réelle et longue réflexion aboutie. Mais plus une adaptation forcée et brusque face à un contexte extraordinaire mais dans l'horreur hélas. Et si les convictions de Fleya quant à la nécessité absolue de protéger ceux à qui elle tenait étaient immuables, la manière de procéder, elle, était confuse. Tuer une menace était un moyen radicale et assuré de ne plus être en danger, du moins par l'objet du danger en question. Mais à long terme, ça allait finir en boucherie intempestive. N'y avait-il pas d'alternatives ?

-Nous revoilà ici.... Si cet endroit était une mine, alors le chemin vers la sortie doit être parmi ceux possédant des rails. Il fallait bien sortir le minerai de cette grotte, et donc utiliser un chariot pour le faire sortir. Et pour faire rouler un chariot, il faut des rails.... Ces rails là viennent du couloir par lequel nous avons trouvé cet endroit initialement. Autant aller vérifier ceux qu'ils restent.... Autrement dit trois chemins..... A vous de choisir lequel d'entre eux nous allons explorer Monsieur Vash !

Elle ne semblait pas prête à lui offrir le moindre répit de repos. Sa constitution lui conférant une certaine endurance, elle n'avait pas forcément conscience que tout cela pouvait être fatiguant pour une personne normale. Elle se tenait prêt à graver un trois à côté de la sortie que Vash lui désignerait. Jusque là, ils n'avaient rien trouvé d'intéressant, outre le vieux chariot qui trônait sagement là, comme attendant qu'on vienne s'en enquérir.
[hrp : désolée pour l'attente, j'ai eu une petit coup de mou ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un gaffeur sachant gaffer.... (PV Fleya - Vash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Présentation de "Fleya"
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» J'ai posé la question..en sachant la réponse
» Un chasseur sachant chasser
» Un chasseur sachant chassé ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins ::  Sidhe  :: La Cité Neutre-