N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

La déchéance d'un peuple [Event partie III - solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Qantik militaire (Fleya)


RPG
Âge : Apparence 20 ans
Groupe: I.A.
Inventaire: Vorpale, Jeu de carte, Pendantif en forme de symbole d'Alpha, Hobby Horse

MessageSujet: La déchéance d'un peuple [Event partie III - solo]   Jeu 8 Oct - 15:22

Fleya errait dans les rues d'Anathorey, plongée dans ces pensées. Toutes ces guerres, tous ces affrontements.... Avait bouleversés à jamais non seulement sa vie mais sa vision des choses. Elle avait découvert ce pourquoi elle avait été conçue, elle avait révélé ses aptitudes de stratèges et pour les combats à finalités létales. Elle était une arme, un prodige révolutionnaire en terme de Qantik militaire et d'I.A. .... Elle qui avait découvert la vie auprès d'un maître aimant, qui avait encouragé son émerveillement pour tout ce qui était et qui aimait le monde avec un regard d'enfant innocent et bienveillant.... Tout ce qu'elle avait prit pour des acquis, ainsi que ses convictions, tout son petit monde de découverte et de bonheur s'était ébranlé. Horreur, haine, violence, souffrance, mort.... Toute cette noirceur entre peuple qu'elle ne s'expliquait pas, et qu'elle ne comprenait toujours pas. Les ohms avaient la chance de pouvoir faire ce qu'ils voulaient de leur vie, de bâtir de grande et puissantes civilisations prospères, de pouvoir échanger avec différentes peuplade chacune spécialisées dans un domaine qui lui était propre. Mais ils avaient fait le choix du mépris et de l'envie, de la dominations et de la persécution. Et elle était née de cette noirceur, conçue pour la servir et la répandre.....

Elle qui n'aspirait qu'à une chose, l'exacte opposé. Et pourtant.... N'avait-elle pas tué pour protéger son maître ? N'avait-elle pas guerroyé pour protéger les siens d'un massacre aussi injuste que sanguinaire ? Bien sûr qu'elle avait tué.... Ses mains étaient recouvertes d'un sang qu'elle n'avait pas souhaité. Même si elle aspirait à la paix et à l'harmonie, les Ohms l'avait poussé à revêtir sa nature première et à commettre l'irréparable. Jamais elle n'aurait pu se résoudre à laisser son Maître adoré mourir ou se faire blesser. Jamais elle n'aurait pu regarder les autres Qantik se faire massacrer dans l'indifférence générale, pour une guerre dans laquelle ils n'avaient rien à voir. Et pourtant, elle aurait tant aimé ne pas avoir à faire tout cela.... Shorka accompagnait Fleya, visiblement inquiet. Il sentait bien qu'elle n'était pas dans son assiette. Mais il aurait préféré la savoir dans le manoir de Lukas à l'abri que toute seule à déambuler dehors.

Depuis les récents conflits, il craignait pour sa sécurité. Et si un Ünik revanchard  la reconnaissait ? Et si on la dénonçait comme ayant aidé les Qantik ? Elle serait selon lui exécutée à coup sûr ! Sortir était de la folie, mais il n'était pas parvenu à la convaincre ni à la retenir. A défaut de pouvoir la préserver, il avait alors décidé de l'accompagner et de la protéger du mieux qu'il pourrait. Il avait espéré que cela puisse au moins lui chasser ses idées noires. Mais rien n'y faisait. Il soupira, glissa sa grosse tête à la crinière dense sous la main de la jeune fille. Cela eu au moins le mérite d'attirer son attention et lui arracher un sourire. Il en profita pour lui dire.


Allons Fleya, rentrons.... Ce n'est pas prudent de s'exposer de la sorte. Et si tu te préparais plutôt un bon thé ? Cela ferait surement revenir Lukas, qui sait ?

-Fleya est perdue Shorka.... Je ne comprends pas cette haine et cette violence entre les peuples....

Cela a toujours été ainsi Fleya, des histoires de territoire.... Ne te bile pas pour ça va, les Ohms sont ainsi tout simplement. Ils ont eu un prétexte pour se taper dessus entre nations, ils l'ont fait et à présent, ils vont se calmer pour quelques temps. Chacun va panser ses blessures et reprendre sa vie en communauté.

La Qantik acquiesça espérant que son compagnon ait raison. Mais alors qu'elle faisait demi-tour, Shorka et elle passèrent à côté de deux dames de la noblesse qui échangeaient des messes basses. Propos qui ne passèrent pas inaperçu aux deux amis....

Vous avez entendu cette histoire pour la princesse ?

Oui bien sûr, quelle drame, un suicide !

Un suicide, pensez vous ! Cela n'était pas son genre, elle n'était pas de cette trempe là. Tant qu'elle avait son titre, elle n'aurait jamais mis fin à ses jours....

Mais alors à quoi pensez-vous... Vous croyez qu'un de ses amants l'aurait....

Un amant ? Mais non voyons ! Aucun de ses amants n'aurait d'intérêt à faire cela. En revanche, son frère....

Sire F... Noooon ! Impossible ! Vous croyez vraiment ?


Pour ma part j'en suis intimement convaincue ! Bien sûr il ne saurait y avoir de preuve dans cette affaire, cela va de soit au vu des enjeux. Mais c'est un homme de caractère et de fierté. Il faut bien un responsable, que quelqu'un porte la responsabilité des dernières déveines. Et sa sœur, paix à son âme, était la cible idéale.... Mais il est encore trop tôt pour cela, attendons quelques temps et vous verrez, je vous parie que les langues vont finir par se délier !

Quelle horreur !

Fleya n'avait pu s'empêcher de s'arrêter en entendant ce qu'elle avait commencé à surprendre. Si elle avait pu concevoir qu'un des dirigeants se soit suicidés, elle n'aurait jamais pu imaginer le reste ! Pour elle, elle pouvait comprendre le geste d'un dirigeant affligé par la défaite et qui dans un sens voulait sauvegarder son honneur. Mais là.... un fratricide.... Shorka la poussa un peu, l'obligeant à avancer. Ce n'était pas discret de rester ainsi planté là non loin de derrière deux personnes qui discutaient entre elles, et qui plus est dans une volonté de ne pas trop se faire entendre. Alors qu'ils s'éloignaient, il observa la mine choquée de la jeune Qantik.

Hé bien qui a-t-il ? Tu sembles bien retournée encore ?

-Un frère.... qui tue sa propre petite sœur ? C'est.... non.... Comment cela est-il seulement possible ? Comment un frère peut-il faire du mal de la sorte à sa propre sœur ? Et cela.... ne semble guère indigner plus que ça les gens....

Pour le coup Fleya elle était choquée pour tous ceux qui ne l'aurait pas été, presque assommée par ce qu'elle venait d'entendre. Shorka intervint rapidement.

Tout cela ne sont que des racontars de bonnes femmes ! Elles échangent des ragots, tout ce qu'on a entendu est certainement faux voyons.

-Tu.... tu crois que c'est impossible ? Ce.... ce sont justes d'affreuses histoires alors ? N'est-ce pas ?


Shorka détestait cette situation. Celle où il devait jouer le briseur d'illusions et d'innocence ? Pourquoi Lukas n'était-il jamais là quand on avait besoin de lui ? Il soupira. Il aurait préféré lui mentir, mais cela n'aurait pas été lui rendre service. Tôt ou tard, elle serait bien au courant des pratiques les plus sordides de ce monde. Il finit par avouer.


En fait.... c'est tristement possible hélas.... Tu sais, les Ohms sont es créatures extrêmement fragiles, et surtout corruptibles. Plus ils ont de pouvoirs et de puissance au sein de leur hiérarchie communautaire.... Plus ils ont tendance à perdre la tête, et à ne plus se soucier que de leur propre personne. Ils n'ont alors plus de limite, plus de respect.... Pas même pour les leurs. A partir de là... Un frère peut très bien en venir à tuer sa sœur.... Presque par caprice j'ai envie de dire.


Fleya fut horrifiée des révélations faites par le félin. Bien sûr elle connaissait les luttes qu'il pouvait y avoir pour le pouvoir, les coups d'état et les assassinats. Mais, au sein d'une propre fratrie, et surtout pour de si maigres raisons.... Son visage s'était décomposé, sous le regard désolé et impuissant de Shorka qui la guidait vers le manoir. Finalement ils auraient mieux fait de ne pas sortir..... Il lui donna un petit coup de tête affectueux dans une vaine tentative de lui remonter le moral. Le regard dans le vide, la jeune Qantik bredouilla.

-Est-ce là ce que je dois protéger..... ? Est-ce là ce genre de mentalité pour laquelle les Qantik se battent et se sacrifient ? Pour qui ils dévouent leur vie ?

Shorka préféra se taire cette fois, laissant la demoiselle faire sa propre réflexion. Fleya était encore plus perdue. Lorsqu'elle voyait à quel point son Maître était formidable et unique (HA HA unique l'Ünik !! //SBAFF//), et la manière dont se comportait ses semblables.... Elle ne comprenait pas pourquoi un si grand écart existait, comme si des mondes les séparaient. Fleya était inquiète. Avec des mentalités pareilles.... La paix était-elle réellement envisageable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La déchéance d'un peuple [Event partie III - solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [EVENT] Partie I | La Cité d'Earudien
» [EVENT] Partie I | La Prison
» [EVENT] Partie II | L'Océan - Chercher une solution
» [Event] Partie III. Le château des cavaliers sans tête
» Le monstre du Loch Ness (partie 2/solo)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Anathorey
-