AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

[EVENT partie III] Un vide à peine croyable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Délicate Duchesse (Radja)


RPG
Âge : 23 ans
Groupe: Docker
Inventaire: Médicaments, carnet de note et fiole de poison, une aiguille à coudre, une photo de sa famille.

MessageSujet: [EVENT partie III] Un vide à peine croyable    Lun 12 Oct - 20:05


Tout le monde en parlait. Aucune parole ne lui échappait, qu’elle soit criée ou murmuré, car on ne faisait pas attention elle. On l’avait oublié au profit d’une autre qui avait su mieux tiré son épingle du jeu. Radja ferma doucement les yeux, malgré la masse de gens présent dans les rues sales des docks la jeune femme évoluait sans trop de difficultés. La vieille commère hurlait à droite, le vendeur à l’étalage à gauche parlait à une cliente, et des enfants riaient, insouciants, en se précipitant vers elle sans la voir. Elle les esquiva sans aucune cabriole, un simple pas de coté en rouvrant les yeux. Ses grands yeux clairs se posaient sur ses immeubles gris, son petit nez fin détectait ses affreuses senteurs de fumées et d’immondices accumulés sur les bords des trottoirs et ses mains nues, agrippant un panier d’osier chargé de quelques provisions pour sa demeure, sentaient la brise glaciale parcourir ses longs chemins grisâtres qui la ramenaient chez elle.

Et, alors qu’elle déambulait comme une âme encapuchonner sans but ni repère, elle écoutait tout ce que la populace racontait. Ulthia n’était plus. Comment cela était-il possible ?

On racontait qu’elle c’était donner la mort en apprenant la défaite de son peuple, d’antan si fort et si fier. Ses gens lambda, ses pauvres sots qui ne savait rien de ceux qui brillant au-dessus de leurs têtes, des résidents d’Anathorey dont elle faisait partie il y a encore peu de temps, croyait à de tels déclarations. Certains devaient surement la pleurée, comme tout bon fidèles au régime princier, mais Radja ne le croyait guère.

Elle passa la porte de sa petite maison, situer au-dessus de la boutique familiale que tenait ses tantes, déposa le panier sur la table à de la salle à manger et monta directement dans le grenier, où se situait sa chambre, prétextant ne pas avoir faim. L’annonce de la mort d’Ulthia l’avait chamboulé, bien plus qu’elle ne voudrait l’avouer. Se laissant tomber sur son lit, elle repensait à ce qu’elle avait pu voir d’elle.

Elle avait eu la chance de se tenir à sa table pour défendre Nordkia, elle l’avait vu de ses propres yeux et elle avait pu se faire une idée de cette affreuses princesse en sentant son rire mesquin à travers ses entrailles, en voyant ses yeux moqueurs lui perforé le cœur et en voyant les résultats de ses caprices enfantin. Pourtant, en voyant cela et en s’apercevant de l’orgueil qui la caractérisait si bien, elle avait du mal à croire qu’elle s’était suicidée. Qu’aurait fait la blanche si elle avait été dans cette situation ? Elle aurait eu honte, certainement, mais se retiré la vie était un acte de lâcheté ultime qu’elle se refusait obstinément.

Pourtant, il fallait qu’elle admette qu’Ulthia n’était visiblement pas comme elle l’imaginait.

Elle la haïssait, de tout son cœur elle avait souhaité entendre les crieurs publique crier sa mort tous les jours de ses derniers mois passés dans les docks, et pourtant, maintenant que son souhait avait été réalisé elle ne sentait pas satisfaite. Quelques larmes solitaires coulèrent le long de ses joues, traçant de longs sillons sur son visage clair, la mort d’Ulhtia était bien plus importante qu’elle n’y paraissait. Elle signait le début du changement, la disparition du dernier repère que Radja avait du monde de la noblesse, un but auxquels se rapprocher.

Ulthia était morte et avec elle le tourment des dockers. Elle avait été une princesse abdominale, incompétente à souhait, mais l’ancienne duchesse souhaitait de tout cœur la voir revenir parmi les vivants. Elle voulait retrouver ce repère, cette chose auxquelles se raccrocher, mais c’était peine perdu.

Elle se dressa, essuya ses yeux embrumer de larmes et se dirigea vers son armoire où elle tira un petit châle en laine pour l’échanger avec sa cape bien plus légère. Elle était gelée. Elle renifla une dernière fois et leva les yeux vers la fenêtre en balustrade qui offrait un peu de luminosités à sa petite chambre et contempla le ciel couvert de multiples nuances sombres. La nuit tombait, laissant mourir le soleil et avec lui, la triste nouvelle de la mort de la princesse Ulthia.

Radja soupira, les yeux rougis par les larmes, le cœur troublé, mais la tristesse qui l’avait habité pendant tout une après-midi n’avait disparue. Radja n’était pas triste, elle n’avait juste plus personne à haïr et cela laissait un vide énorme en elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[EVENT partie III] Un vide à peine croyable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» A peine croyable !
» ¤ Event Partie I : Groupe VI ¤
» ¤ Event Partie I : Groupe V ¤
» Event Partie II : Groupe I
» ¤ Event Partie II : Groupe V ¤
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins ::  Urban City  :: Nordkia-