N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

PART. III EVENT - Les Chefs en déclin (Hybrids)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


World Mistress (MN)


RPG
Âge : [A]^(-1)=(1/det[A]) comt(A)
Groupe:
Inventaire: Ce qui est à toi est à moi ~

MessageSujet: PART. III EVENT - Les Chefs en déclin (Hybrids)   Mar 27 Oct - 22:58



Partie III – Les Chefs en déclin


Il est temps...

La guerre était terminée depuis à peines quelques courtes semaines. La dernière bataille de la Cité Neutre avait été si sanglante que seule une petite centaine de soldats, tous grièvement blessés, était parvenue à rentrer dans l'écrin protecteur de la Sylva. Un piège abominable avait été tendu par les êtres de fers aux peuples de la forêt. Un piège si monstrueux qu'il avait coûté la vie aux plus braves des guerriers Hybrids, qui courageusement s'étaient jetés dans l'assaut contre les Üniks, leurs ennemis de toujours, et contre les Qantiks, ces créatures monstrueuses qu'ils avaient pour ambition de tuer pour n'en jamais craindre la menace. Mais c'était fini à présent... Les Hybrids avaient perdu la guerre. Les derniers soldats blessés étaient rentrés il y avait quelques jours de cela, et le peuple se mobilisait pour rétablir l'ordre d'après-guerre dans la Sylva.

Le peuple endossait cette lourde tâche entièrement seul.

Depuis la fin des combat, le Chaman Emishi s'était enfermé dans son antre, au cœur du palais de Nemoto. A l'image de l'homme qu'il était avant l'éclat des hostilités, il était redevenu cette ombre vaporeuse qui hantait les lieux. Lui qui n'était qu'une entité abstraite pour son peuple avait souhaité redevenir cet illustre inconnu, cette figure cachée derrière un masque d'ivoire, inaccessible et silencieux. Assis devant l'immense ouverture qui donnait sur la Sylva, l'Emishi songeait, rêvant à sa vie d'autrefois dans les volutes opaques de l'encens. Dans les courbes et les arabesques de leur enivrante fumée, il croyait par moment voir se dessiner la silhouette de l'Eulisis, qui dansait et riait sous la lumière qui filtrait les arbres de la forêt. Il se souvenait, alors, de leur montée sur le trône et de l'amour si fort qui les liait l'un à l'autre à cette époque... Il n'était qu'un jeune chasseur, en pamoison devant l'immense apothicaire qu'elle était. Moriko était à l'époque si belle, et si pleine de vie. Elle avait le cœur sur la main et chérissait les siens, ainsi que la forêt et ses êtres plus que tout au monde. Sur cette planète misérable, elle était à ses yeux de jeune homme, ce qui rendait la Sylva moins dangereuse, elle était source de vie et de bonheur. A tout le moins, elle était le sien. Il entendait sa voix claire rire à ses oreilles, il la voyait sourire, et il perdit son cœur dans ses plus anciens désirs amoureux.

Les volutes de fumées qui virevoltaient devant ses yeux s'étirèrent subitement alors que plusieurs conseillers pénétrèrent dans la pièce assombrie où l'Emishi méditait. Le regard absent, il ne se retourna pas pour les saluer, ni ne se leva pour les accueillir. Les hommes entrèrent plus en avant dans la pièce, et s'agenouillèrent derrière leur chef. Tous étaient représentant d'un groupe Hybrid, Anemös et Phytös confondus, et des sous-classes qui s'y trouvaient rattachées. Pendant un moment, personne n'osa briser le silence qui s'était écoulé entre eux. Tous observaient en silence le dos courbé vers la forêt de leur maître, qu'ils n'avaient entendu ouvrir la bouche depuis la réunion publique. Celle durant laquelle Ashitaka savait qu'il avait déçu son peuple plus qu'autre chose. Mais si ce dernier voulait entendre que la guerre serait bientôt terminée, il s'était trompé, et aucun n'avait visiblement compris les enjeux mortels que tous auraient risqués s'ils avaient cessé de combattre. Il savait, à présent, qu'il était aux yeux de tous le Chaman indigne qui avait mené ses soldats à la mort.

« N'est-ce pas là le risque de toute guerre ? » demanda ouvertement l'Emishi, d'une voix calme. Surpris de l'entendre après de longues minutes silencieuses, les conseillers échangèrent des regards confus avant d'acquiescer.
« Nous ne pouvions promettre qu'il n'y aurait pas de perte, maître Emishi... dit l'un d'eux, en s'inclinant respectueusement cependant qu'il s'adressait à son interlocuteur. Finalement les morts guerrières, bien que plus nombreuses que ce que nos grands divinateurs avaient prédit, restent moindre que celles que nous aurions risquées si nous avions cessé de nous battre.
- Comme vous l'aviez dit pendant notre grande réunion, nous ne pouvions baisser les armes après une première victoire face aux Üniks. Et vos craintes orientées vers la Cité Neutre se sont avérées justes. Nous avons bien fait d'envoyer des troupes vers ces remparts en ruine, autrement nous nous serions retrouvés avec une armée d'Üniks et de Qantiks assiégeant la Sylva. Nous avons tous pris la bonne décision... »
L'Emishi demeura silencieux et immobile. Que cherchaient à faire ces conseillers ? Il savait fort bien qu'il avait fait les bons choix.

« Venez-en aux faits... » lâcha-t-il d'un ton rauque. Qu'ils crachent le venin qui leur brûlait la gorge. Ashitaka était lucide sur sa situation, et savait parfaitement que depuis ce qui s'était passé, plus rien ne serait comme avant pour le peuple Hybrid.
« Les civils ont été très déroutés par l'intervention de notre maîtresse Eulisis lors de la réunion, maître Emishi, affirma le représentant des Apothicaires, qui n'avait pas peur de dire la vérité telle qu'elle était dépeinte dans Nemoto et les villages forestiers. Un tel appel à la haine, bien que justifié par de nobles dessein, a soulevé beaucoup d'interrogations dans leurs cœurs... Et ne plus vous voir apparaître en public les inquiète. Certains jugent indigne que vous ne soyez pas présent pour encourager et redonner espoir aux Hybrids ».

La vérité était désormais dite. Un long mutisme s'ensuivit à nouveau, durant lequel l'Emishi inspira à grand soif le parfum volupté de l'encens qui brûlait toujours, et dont les cendres s'écoulaient silencieusement sur le sol froid.
L'Emishi finit par esquisser un très léger sourire sur son visage mélancolique.
« Vous souvenez-vous de l'époque où Moriko Fuyuki, votre maîtresse, était une si grande Apothicaire qu'aucune maladie ne lui résistait ? Elle était à l'époque le symbole d'espoir de notre peuple. Le rayon de joie qui nous illuminait tous... »
Les conseillers écoutaient en silence, et le cœur pincé par ces déclarations qui leur remémoraient une époque sainte où la Sylva était en paix. Alors que l'Emishi se leva devant eux, ils s'inclinèrent tous profondément devant lui, avant de se lever à leur tour. Le maître posa sur eux un regard qui n'avait plus rien de chaleureux que ce que son sourire avait laissé entrevoir. Il était redevenu glacé et lointain. A l'image de son propriétaire.

« A présent elle n'est plus que démence et folie. L'isolement dans la forêt l'a emporté sur sa raison... Que le peuple songe ce qui lui plaît. Moriko s'en suffisamment ridiculisée comme cela, je ne veux pas la discréditer encore davantage devant lui. Ne dîtes rien de sa maladie.
- Maître ! s'écria soudainement le représentant des Éclaireurs. Si nous pouvons cacher la vérité qui se rapporte à Dame Moriko, qu'en est-il de vous ?! Vous ne pouvez rester ici à vous lamenter tout le jour durant, le peuple a besoin de vous, et de votre pouvoir !
- Taisez-vous ! répliqua l'Emishi, le regard enflammé par la colère. Regardez-donc le maître Chaman que vous semblez tant estimer... je ne suis plus qu'ombre et vapeur dans un monde sur lequel je n'ai plus aucune emprise. Plus les jours passent et plus la forêt devient sauvage, hostile à l'existence même des Hybrids, comme un nœud se serrerait le long d'une corde. La preuve en est que même la femme qui jadis était la plus forte des Phytös a complètement perdu l'esprit aujourd'hui... »

Les conseillers reculèrent, tandis que l'Emishi s'avança vers la porte de sa chambre.
« Quel espoir un homme comme moi pourrait-il apporter au peuple ? Regardons les choses en face, mes amis... Vos chefs ne sont plus les forces de la nature qu'ils étaient autrefois. Chaque jour qui passe nous rend plus petit, et plus faible. Bientôt viendra l'heure de notre mort... »
Il ouvrit la porte, et déclara d'une voix forte :
« Si les Hybrids ont besoin de courage et d'espoir, ce ne sont pas l'Eulisis ni moi-même qui pourront les leur offrir... »

Sitôt qu'il eut prononcé ces paroles, l'Emishi s'évapora en un nuage blanc, laissant ses conseillers en plein désarroi. Tous échangèrent à nouveau un regard décontenancé. Qu'allaient-ils dire au peuple en peine, juste dehors ?
Quand il reprit sa forme physique, l'Emishi se trouvait dans l'antre de l'Eulisis. Elle était couchée sur sa couche, et riait à gorge déployée, en tournant ses poignets vers le plafond, parfois en plongeant ses doigts dans sa très épaisse chevelure brune. Ashitaka vint s'asseoir près d'elle, et la saisit dans ses bras pour ne plus la lâcher. Alors, la jeune femme cessa de rire. Elle posa ses bras autour de la taille de son bien-aimé, et se mit à pleurer, après quelques minutes de silence.

C'était comme l'Emishi l'avait dit... Eux n'étaient plus que des chefs sur le déclin. Et il faudrait bientôt que quelqu'un vienne prendre leur place. Pour le bien des Hybrids.


 
Déroulement - Impératif :


Je vous rappelle le déroulement du RP :
- Ce post sera le seul post Pnj de cette IIIème partie
- Vous devez ouvrir un nouveau sujet pour participer
- 1 post minimum est requis pour que vous puissiez prétendre à vos gains (je vous indiquerais le sujet adéquat ultérieurement, vérifiez les notes de PA et les derniers sujets régulièrement!)
- Vous pouvez faire ce post seul, ou avec un partenaire
- Vous pouvez faire plus qu'un seul post, notez simplement qu'un post est suffisant pour prétendre à vos gains !

[center]Admin responsable de ce RP : Yuris Brooks. Pour toute question, adressez-vous à elle uniquement.

   Très bon rp à tous ! ^w^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PART. III EVENT - Les Chefs en déclin (Hybrids)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les Maudits (préparation - part 1) [Event]
» PART. I EVENT - Missions de la Cité Neutre (FIN)
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Pourquoi ce déclin à notre rendez-vous du Samedi soir?
» event coupe du monde la semaine prochaine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Sylva
 :: Nemoto
-