N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

Un nouveau monde s'ouvre (pv Diya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Invité


MessageSujet: Un nouveau monde s'ouvre (pv Diya)   Mer 16 Déc - 16:43

Voila depuis quelques jours que je pris le chemin de la découverte du monde.

Back in Time

Sortant de la boutique de Lui, je longeais les rues de la cité pour pouvoir m'en aller, car comme Lui disait, cet endroit n'était plus pour moi malheureusement. Parcourant donc le dédale de rue que je connaissais, je prenais un petit "plaisir" à regarder la vie des Ils qui se jouait devant moi. Tout était gris ce jour la, le pavé des sols légèrement humide avec la rosée du matin, le ciel couvert par la nuages ne laissait pas voir le soleil matinal. Je marcha donc quelques dizaines de minutes avant de me retrouver à la grande porte de la ville.
Passant devant les Ils armés qui me regardaient d'un air étrange à mon goût, je pris le chemin qui me semblait le plus évident, celui de la sortie.


Je marchais donc au gré des feuillages et de l'herbe, identifiant la sensation que je ressentais, ce qui était étrange... Les Ils semblaient tous ressentir le toucher de tout ce qu'ils avaient autour d'eux mais moi, c'était différent.
L'herbe paraissait molle, pas parce que je sentais mon poids l'écraser mais plutôt par la marque de mes pas dedans, je ressentais par contre l'humidité de celle ci.

Tirant ma cape car le vent s'engouffrant dans mes rouages et jouant avec mes engrenage était tout bonnement amusant à regarder, les petites aiguilles jouaient avec le vent comme le clepsydre lui semblait vouloir se détacher de mon corps.
Ne sachant pas si mon corps était plus ou moins fragile à ça, mieux valait prendre des précautions. Lui ma toujours interdit de sortir lors des grands vents ou des moussons, cela avait surement un impact sur mon "organisme".

Ce qui était amusant par contre, c'est que je ne ressentais pas la faim, ni la soif, je marchais tel une carcasse vivante sans but, me reposant juste de temps en temps, remontant certains de mes mécanisme fragiles.

Je n'avais rencontré que très peux de Ils sur la route, me regardant de loin ils ne m'approchaient jamais, heureusement.
J'avançais donc en quête d'une chose qui m'échappait totalement, mais je ne su dire quoi, maintenant que j'étais dehors, que devais-je faire ? je n'ais toujours fais que les mêmes choses au final, réparé, crée et pris soin de Lui, comment allait-il d'ailleurs...

Avançant au grès de mes tic-tac constant et de ma "bonne humeur", ma vie devait prendre une nouvel essor, je devais trouver ma voie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité


MessageSujet: Re: Un nouveau monde s'ouvre (pv Diya)   Sam 19 Déc - 19:04


Nordkia, le puis sans fond, son obscurité et ses rues où les pires rebuts de la société venaient s'accumuler dans l'espoir de se faire une place. Diya observa le ciel de sa fenêtre, si loin au dessus de leur têtes, ses astres de feu que rien ne semblaient pouvoir atteindre. Après avoir laissé Kansy avec Dyrael prendre le chemin qui les mènerait à la Sylva la demoiselle avait décidé de rester en ville encore quelques jours le temps de rendre visite à Evy et à la petite Lucy qui avait été ravie de la voir. Il était à présent temps de quitter Urban City et de rentrer chez soi. Lilith lui avait envoyé une lettre dans laquelle elle demandait à la voir. La Qantik n'avait pas était très présente pour l'enfant qu'elle avait tiré des griffes de la morts par deux fois ces derniers temps. Et pour cela elle s'en voulait un peu. A présent que leur cuisinière favorite était libre et allait pouvoir reprendre son travail au Dernier Paradis il était temps de rentrer. Rassemblant ses affaires, Diya enfila une tenue de voyage légère avant de s'enrouler dans sa cape. La demoiselle rassembla ensuite ses longs cheveux émeraude en une tresse qu'elle enroula pour former un chignon serré, pratique pour la marche. Elle descendit ensuite afin de payer son dû à l’hôtelière puis elle quitta l'auberge dans laquelle elle avait séjourné. Le temps, ensoleillé, lui assurait au moins un voyage dans de bonnes conditions. Subir une pluie torrentielle qui aurait eut vite fais d'alourdir sa cape et d'obstruer sa vue aurait été dérangeant. 

Traversant les ruelles qui permettaient de gagner la sortie de Nordkia rapidement, la Qantik emprunta quelques passerelles et parvint enfin devant les gardes armés qui surveillaient l'accès. Ces derniers ne lui posèrent aucun soucis, trop occupés à discuter des récents événements. La mort de la Princesse, la folie meurtrière qui habitait le Prince Faust d'après certains des badauds que la demoiselle avait entendu durant ses déplacements. Tout ceci donnait lieux à des messes basses dans les bas quartiers. La Cyborg ne s'y intéressait pas plus que cela. Après tout, cela n’étonnait pas la jeune femme. Elle avait vu la folie et la soif de pouvoir brûler dans les yeux de cet homme lors des affrontements de la Cité Neutre. Si il n'y avait eut d'autres priorité elle l'aurait volontiers transpercé de sa dague. Mais était ce seulement possible ? Le maître de l'épée était loin d'être vulnérable. Diya secoua la tête, chassant ces pensées qui ne menaient à rien et dépassa un petit groupe de marchands qui poussaient leur charrue en direction d'Anathorey. Elle bifurqua alors, prenant la route qui piquait droit vers le Sidhe. La route se fit moins nette, jusqu'à ne plus être qu'une chemin de terre battue où quelques mottes d'herbes rachitiques et jaunies par le soleil venaient percer ça et là. Le vent s'était mis à souffler, soulevant la poussière qui s'engouffrer par les interstices de sa cape et la jeune femme en resserra les pans pour mieux se couvrir. Sur plusieurs kilomètres la Qantik ne rencontra pas âme qui vive, avant que n’apparaisse cet étrange être mécanique. 

La demoiselle avait déjà vu des Qantiks construit sans avoir de ressemblances avec les Originaires, mais celui-ci avait un physique bien particulier. Un véhicule tout terrain passa avec des Uniks à son bord, soulevant un nuage de poussière, ils la dépassèrent sans broncher, mais lorsqu'il arrivèrent à hauteur de ce qui devait être une I.A. ils lui balancèrent un pneu en riant à gorge déployée avant d’accélérer dans un vrombissement. Diya serra les poings en se hâtant de rejoindre la machine. Lorsqu'elle fut devant lui, sa main se tendit pour l'aider à se relever alors qu'elle demandait, inquiète malgré qu'elle n'ai aucune idée d'à qui elle s'adressait. Ce comportement la révulsait. 

" Tout va bien ?"
Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau monde s'ouvre (pv Diya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un nouveau monde s'ouvre (pv Diya)
» Le début d'un nouveau monde...
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Les rivières Eraclea :: Prairies
-