Partagez|

L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Mar 12 Jan - 0:24


La demoiselle était assise devant une tasse d'un thé noir fumant et odorant, deux tranche de cake aux fruits secs trônaient à la droite du récipient dans une coupelle ivoirienne. La pièce était agrémentée de tissus colorés et de babioles en tout genre. L'un des murs était couvert de pots contenant graines et fleurs, feuilles, séchées. Une véritable antre de guérisseuse ! Au centre de la table figurait fièrement un bouquet chatoyant aux senteurs sucrées et enivrantes, il faisait bon vivre dans cette petite habitation. La vieille femme avait accepté de l’accueillir après son départ du village, où elle avait rencontré Dyrael qui lui avait permis de regagner un peu confiance en soi avant qu'elle ne doive fuir à cause de ses maudites visions. Elle s'efforçait à présent de poursuivre sa route en quête de réponses. Ses pas avaient fini par la mener vers cette cabane perdu dans la végétation que seul un éclat chaleureux derrière une fenêtre avait permis de distinguer. La jeune Hybrid s'était alors présentée comme une voyageuse en quête d'un peu d'hospitalité, même si elle se doutait que son kimono trahirait sa parole. La chaman qui vivait là avait pourtant accepté, à sa grande surprise, de lui offrir l'abris et le couvert pour une nuit. Akane trempa sa tranche de gâteau dans le liquide ambré tout en écoutant les histoire de la vieille femme d'une oreille distraite.

" ... Mais vous savez, dernièrement la Chaman Tyndaëlis à rendu son dernier souffle. Il paraît qu'elle a laissé derrière elle une lettre fort intrigante !"

L'attention de la Phytos fut enfin capté et détournant le regard de sa tasse pour le plonger dans les deux billes d'acier qui l'observaient avec amusement elle comprit que l'inconnue avait fait mouche volontairement. Rougissant en se rendant compte que son hôte avait remarqué depuis un moment son désintérêt pour la conversation, la demoiselle demanda, soudain intimidée par ce regard abyssale :

" Vous la connaissiez personnellement ?"

Les rides de la femme se plissèrent et un sourire éclaira son visage quand elle lui répondit après avoir but une gorgée de thé :

" La Chaman Tyndaëlis était quelqu'un de très appréciée, mais il cours sur elle des bruits selon lesquels elle fut toujours mystérieuse sur l'origine de son pouvoir."

Akane grignota le dernier morceau de gâteau avant de hausser un sourcil suspicieux. La doyenne cherchait à titiller sa curiosité, et c'était gagné. Elle avait piqué au vif l’intérêt qu'elle ne lui témoignait pas au départ. Penchant la tête de coté, la demoiselle entreprit de la questionner sur la fameuse missive. Après tout elle en avait déjà entendu parler une fois, par son aînée. A cette époque il n’était toutefois pas envisageable qu'elle quitte la demeure familiale en quête de réponses. Les temps avaient changés et dorénavant rien ne pouvait la retenir d'explorer le vaste monde.

" Cette lettre ferait état de la façon dont elle l'aurait obtenu ?"

Les yeux de l'Hybrid pétillaient quand elle lâcha finalement, la taquinant maintenant qu'elle était certaine de son écoute :

" Tu voudrais savoir, n'est ce pas ?"

La jeune femme but une lente gorgée de thé, se demandant si ce qu'allait lui répondre la chaman l’amènerait vers un horizon plus chatoyant ou dans un piège mortel qui mettrait fin à son voyage à peine entamé. Se giflant mentalement elle répondit, sûre d'elle désormais et ne voulant plus passer à côté des mystères de la Sylva :

" Oui, si vous me le permettez j'aimerais connaitre son secret."


Dernière édition par Akane le Mar 28 Juin - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Mer 13 Jan - 3:32


La vieille femme laissa planer une silence emplit de la curiosité de la demoiselle tandis qu'elle finissait sa tasse et sa tranche de cake tranquillement, laissant le temps s'allonger et la patience de la Phytos décroître. Lorsqu'elle fut sur le point de demander à la vieille femme si celle savait réellement quelque chose, la réponse tomba.

" Avez vous déjà entendu parlé des Esprits qui veillent sur les Hypogées ? Ces lieux ancestraux renferment la plus forte concentration en mana de tout Origin's, mais ses gardiens sont des êtres redoutables. Seuls ceux qui viennent pour accéder à l'au delà sont libre de circuler dans cette zone sans se soucier des être qui y vivent. La lettre de la chaman raconte qu'il pousse là bas des fleurs de mana, bien étrange création, et que celles ci permettraient de faire appel à un gardien pour se protéger."

Un gardien ? Akane dévisageait son hôte, les yeux ronds et brillants, aussi intriguée qu'émerveillée d'en savoir plus sur les secrets de la Sylva. Elle avait beau avoir grandis dans la forêt, franchir les murs de la demeure de sa mère ne lui avait jamais été permis. Seuls les récits de sa sœur, chasseuse, avait fait naître en elle ces rêves de voyages et de liberté et c'est grâce à son aînée si elle avait pu s'épanouir au lieu d'étouffer. l'Hybrid ouvrit la bouche, prête à demander plus d'information quand la chaman leva la main, la stoppant net.

" La chaman à cependant formuler une mise en garde dans sa missive. Seul un être au cœur pur pourra invoquer l'Esprit de la fleur. Es tu certaine de pouvoir prétendre à un tel compagnon ? Ne me dis pas que tu n'iras pas tenter ta chance, je lis dans tes yeux mon enfant."

La jeune femme frissonna sous le regard sage et profond de la femme. Elle semblait lire en elle comme dans un livre ouvert et la condition qu'elle venait d’émettre faisait douter Akane. Un cœur pur ? Le sien pouvait il seulement l'être avec toutes les horreurs dont elles avait été témoins dans ses visions ? Sa main trembla, faisait tinter la cuillère dans sa tasse et la Phytos s'empressa de la reposer sur le joli napperon pastel qui couvrait la table basse. La vieille femme s'était mise à la tutoyer sas que cela ne lui pose le moindre problème. Après tout, elle était bien plus âgée que la maudite et son regard franc paraissait renfermer une infinité de savoir. Prenant un long soupire, la demoiselle se lança :

" Vous l'avez su à l'instant où vous m'avez invité à séjourner chez vous. Comment ?"

Les rides s'arrondirent à nouveau autour du doux sourire auquel la jeune Hybrid s'était habitué. Elle ne voyait désormais plus de provocation dans ses lacs sans fonds, juste l'amusement de celle qui sait. 

" Une jeune femme, à peine adulte, est venue me trouver, il y a de cela plusieurs lunes. Elle m'a raconté tout ce qu'elle avait eut la chance de voir durant ses déplacements dans la forêt. Mais elle m'a aussi parler de ceux qu'elle regrettait de ne pouvoir aider. Dans ses récits mon invitée en est venue à me décrire une enfant aux cheveux d'ébène et aux yeux de sang qui vivait prisonnière d'une cage néfaste dans laquelle elle ne pouvait s'épanouir. Hier les astres m'ont indiqués que j'allais rencontrer quelqu'un qui aurait besoin de mon aide. Je ne savait pas ce qu'ils cherchaient à me dire avant de te trouver, affamée et épuisée, devant chez moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 29 Fév - 23:03


Ainsi la femme était, tout comme elle, une divinatrice. Mais qui pouvait bien être celle qui avait conté son malheur ? Les Hybrids qu'elle avait rencontré au cours de ses séances avait rarement vu autre chose en elle qu'une sorte de monstre qui ne leur apportait rien d'autre que la preuve d'un futur malheur. Ce n'est que lorsque son hôte se racla la gorge qu'elle se rendit compte qu'elle était resté figée après sa déclaration. Maladroitement, la demoiselle repoussa une mèche de ses cheveux d'obsidienne derrière son oreille avant de déclarer, moins sure d'elle désormais :

" Pourquoi quelqu'un aurait il voulu m'aider ? Je suis une malédiction enfermée dans un corps, je ne fais qu'apporter le malheur partout où je vais..."

La main parcheminée de la vieille femme recouvrit la sienne. Akane s'attendait à un reproche, celui d'accuser Mère Nature, de ne pas respecter leur Créatrice, leur Déesse à tous. Mais le regard abyssal avait gardé sa bienveillance et sa chaleur rassurante et la voix se voulu chaleureuse :

" Tu as du subir de nombreuses mésaventures pour avoir une si piètre opinion de toi même jeune fille. Ne t'es tu jamais demandée si ton Don n'avait pas sauvé plus de vie qu'il n'en avait présagé la perte ? Mère Nature ne fait jamais rien par hasard. Elle a fait de toi une messagère mais les conditions dans lesquelles tu as découvert cette facette de toi même t'on amenées à te détester. Je suis certaine que tu sauras trouver la voie lumineuse qui te mènera vers le destin que notre Bienfaitrice t'as offert. Mais tu es la seule à pouvoir le trouver. Il est normal d’hésiter, de se perdre et de trébucher, l'important c'est de se relever. Je suis certaine que ce voyage te sera enrichissant pour peu que tu accepte de le vivre."

Les larmes embuaient les yeux de la Phytos qui les chassa de sa main libre. Sa poitrine se soulevait irrégulièrement et les sanglots menaçaient de l'engloutir. Combien de fois avait elle rêvé d'entendre des paroles similaire à celle ci ? Seule sa sœur avait su voir un bon coté en elle jusqu'ici, elle était également l'unique être à l'avoir aimé ainsi et avoir du fuir sans pouvoir lui dire au revoir lui déchirait le cœur. La doyenne avait raison, elle avait le choix d'essayer de trouver une alternative. Aspirant une longue goulée d'air, la demoiselle rendit son sourire à l’Hermite. Elle avait pris sa décision :

" J'irais aux Hypogées, et je trouverais cette fleur. Pourriez vous m'expliquer comment m'y rendre ?"

La femme se leva et alla s'emparer d'un tube en bois sur une étagère. Elle enleva la pellicule qui couvrait le bout et en sortit un parchemin abîmé par le temps, roulé sur lui même. Écartant les tasses à thé et autre coupoles contenant des biscuits, la vieille dame déroula ce qui se trouvait être une carte d'Origin's aux frontières tracées à l'encre. Celle ci contenait de nombreux détails dessinés avec une précision chirurgicale tel que des rochers aux formes étranges ou des bosquets, rivières et autres points de repères. Son hôte posa son doigt ridé sur un point quelque part au milieu de la forêt profonde et le fit remonter vers l'endroit marqué "Hypogées" en lui expliquant :

" Ton périple ne sera pas sans encombre. Nous nous trouvons actuellement ici, il te faudra au moins une journée de marche pour atteindre Nakigao en suivant l'ouest. C'est là que les choses se compliqueront. Les esprits de nos ancêtres n'approuvent pas toujours la présence de vivants en ces lieux là où d'autres chercheront à s'attirer ta sympathie pour avoir un peu de compagnie. D'autres encore chercheront à se jouer de toi à tes risques et périls. Si tu parviens à traverser ces lieux sans encombres tu trouveras les Hypogées. Tu les reconnaîtra immédiatement, l'aura de cet endroit est très particulier. C'est un lieu saint, n'oublies pas cela, ne commet rien qui puisse mettre les esprits en colères. Je ne peux rien te dire de plus malheureusement, ce n'est pas une contrée que les vivants sont amenés à explorer en temps normal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Mar 26 Avr - 15:07


Après que l'ancienne l'ai obligé à accepter quelques provisions ainsi qu'une cape de voyage chaude bien qu’abîmée et rapiécée en de nombreux endroits, la jeune femme la remercia et quitta la petite maison de bois. L'après midi était à peine entamé et une bruine légère tombait sur la forêt, faisant reluire la végétation. La demoiselle était bien décidée à arriver aux Hypogées avant le lendemain, mais ses jambes commencèrent à trembler dès la troisième heure passée. Pestant contre cette faiblesse qu'elle traînait comme un boulet depuis qu'elle avait quitté la demeure familiale, elle se força à continuer. Ce ne fut que deux heures plus tard, les pieds en feux, couverts de cloques et les muscles des jambes tétanisés de douleur qu'elle s'accorda une pause. Depuis que l'Hybrid avait quitté la vieille femme elle n'avait pas croisé âme qui vive, à croire que même les animaux l'évitaient ! Le silence commençait à l'oppresser alors même qu'elle se demandait à quoi ressemblaient ces fameux esprits. Auraient ils forme humaine ? Ou seraient ils, telles des créations de la Déesses, des entités jamais aperçues jusqu'à présent ? Toutes ces quettions tournaient en boucle dans son esprit, accompagnant les mises en garde de la Chaman. 

Akane se traîna jusqu'au pied d'un vieux châtaigner et s'abrita sous les branches basses en tirant la capuche sur son visage. Épuisée et soudainement affamée, la demoiselle tira de son sac le baluchon que lui avait donné l’Hermite afin d'en découvrir le contenu. Une miche de pain fraîche, une grappe de raisins ainsi qu'un demi-saucisson sec, la visions de victuailles donna l'eau à la bouche à la jeune femme qui mordit à pleine dents dans le pain, désirant garder la viande pour le lendemain. Après avalé quelques grains sucrés, savourant l'arôme délicat et parfumé qui lui rappela les délicieuses tartes que faisait sa sœur quand elle revenait de ses longues promenades en forêt. Les larmes perlèrent aux coins de ses yeux, la demoiselle se sentait tellement seule et démunie au milieu de la Sylva. Elle avait cru que partir serait simple, qu'elle trouverait un endroit paisible pour reprendre une vie paisible, mais rien ne se passait comme prévu. Au lieu de cela, la Phytos arpentait la forêt profonde en direction d'un lieu dans lequel les vivants n'avaient même pas leur place. Et tout cela pour se lier à un esprit qui la protégerait ! Sa mère aurait bien rit de cette histoire, la pointant du doigt en lui rappelant à quel point elle était ridicule.

Akane se recroquevilla contre l'écorce humide, l'odeur de la terre trempée et des fougères alentours la berçait et lentement elle sentit les bras de Mère Nature se refermer sur elle avant de lâcher prise. Il lui sembla entendre le chant des oiseaux nocturnes au loin, derrière ses paupières closes. Pourquoi s’étaient ils tu durant les longs kilomètres qu'elle avait parcouru précédement ? Comme si sa présence les dérangeait. La Phytos plongea dans les limbes, emportant avec elle ses pensées et ses rêves. Une terre ancestrale lui apparue, bordée de pierres gravée d'étranges symboles, les plantes y avaient des couleurs froides, tout semblait glacé, silencieux, et pourtant, elle sentait une présence écrasante l'enveloppant. Deux immenses pupilles animales la fixait, d'un or envoûtant. Elle voulu se rapprocher mais la présence imposait un respect inébranlable, la maintenant immobile et subjuguée par l'aura de puissance qui englobait le lieu. Soudain la bête se jeta sur elle et Akane ouvrit les yeux en sursautant, le cœur battant à tout rompre. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 2 Mai - 14:53


Après ce dur réveil, Akane avait reprit son cheminement à travers la végétation encore humide. L'aurore colorait le ciel de couleurs chaleureuses mais le cœur de la demoiselle restait glacé au souvenir des pupilles dorées et de la bête qui s’était jeté sur elle. Marchant tel un robot sans même se méfier des alentours ou contempler la beauté des lieux, la Phytos progressait à son rythme. Le soleil atteint bientôt son apogée dans l'étendue céleste et soudain la jeune femme s’arrêta, gênée par le changement de décors. Se tournant à droite, puis à gauche, les yeux de l'Hybrid s’écarquillèrent sans comprendre. D'un bond brusque elle fit demi-tour et parcouru quelques mètres avant de se stopper net. A quel moment la verdure étouffante de la Sylva avait elle laissé place à ces buissons ras aux couleurs froides ? A toutes ces constructions de pierres rongées par le temps et le lierre ? Était ce une illusion ? Une voix résonna soudain, si proche d'elle qu'Akane sursauta :

" Te serais tu perdue belle enfant ?"

La sonorité grave et profonde devait appartenir à un homme d'un certain age, pourtant la demoiselle ne parvenait à l'apercevoir. Elle se souvint des mises en garde de l'ancienne concernant les âmes qui gardaient l'endroit et s'agenouilla alors en position de respect tout en déclarant :

" Pardonnez moi de m'introduire dans un domaine où je sais ne pas être la bienvenue. Je suis à la recherche de la fleur de mana grand Gardien. Après avoir accomplie ma tâche je prierais pour vous et quitterais les lieux sur le champ."

Une autre présence se manifesta à sa droite, plus douce elle lui susurra, mielleuse :

" Ainsi Tyndaëlis n'a su garder le secret qui lui a été confié et a envoyé ici son élève afin de dérober d'avantage de puissance. Comme c'est affligeant."

La voix grave reprit, comme mue d'une rage dévorante :

" Je savais que cette femme n’était pas digne de confiance ! Voilà qu'elle envoi des enfants piller l'autre monde ! Si Mère Nature voyait cela elle vous maudirait !"

La femme insista sur ce point, hystérique, en exagérant les propos de son complice :

" Vous devriez avoir honte ! Profaner un tel lieu sacré au devant de notre grande créatrice ! Ne vous a t on donc rien apprit ?!"

L'air devint lourd, irrespirable et Akane se recroquevilla sur elle même. Lorsqu'elle rouvrit les yeux elle se trouvait dans une pièce souterraine humide. L'odeur de terre et de végétaux en décompositions l'étourdissaient et d’innombrables lucioles voletaient autour d'elle, l'éblouissant. La jeune femme se mit à regretter sa venue, et si elle s’était trompée ? Si elle n’était simplement pas digne d'un tel pouvoir ? Une paire d'yeux rouge s'ouvrit sur le mur face à elle et la Phytos sursauta. Lorsque qu'une centaine de ses semblables apparurent la peur paralysa totalement la jeune femme. Où qu'elle regarde, aucune issue n’apparaissait. La pièce paraissait ne posséder aucune entrée, pas la moindre fenêtre ni la plus petite fissure et l'angoisse se mit à ronger lentement l'âme de la maudite. La sueur se mit à perler à son front, ses oreilles à bourdonner, sa respiration s’accéléra et son cœur paru près à exploser. Tant et si bien qu'Akane se mit à hurler, se bouchant les oreilles de ses mains en appuyant le plus fort qu'elle pouvait. Lorsqu'elle rouvrit les yeux tous les yeux avaient cessés de la scruter, fermés, ils disparurent bientôt, se fondant dans les murs. Alors seulement une porte apparu. Akane se précipité vers cette dernière et l'ouvrit sans réfléchir, chutant dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 2 Mai - 23:19


L'obscurité céda tout à coup la place à un jardin souterrain. Une fontaine ancrée de le mur venait déverser le fluide translucide dans un bassin pavé en demi cercle surmontée de trois statues. Ces dernières représentaient un mélange de toutes les créatures félines et canines créées par Mère Nature dans une figure de puissance et de grandeur impressionnante. Entourée de fleurs blanches dont elle ne connaissait ni le nom ni les propriété, Akane préféra demeurer immobile là où elle avait atterri, osant à peine se relever. Ses yeux ne parvenaient à quitter ceux de la statue centrale, et lorsque ceux ci s'illuminèrent d'un or similaire à celui de son cauchemar, un hoquet de terreur fit reculer la jeune femme. Heurtant le mur, la demoiselle fit face à la créature qui se mouvait à présent avec la souplesse du prédateur sachant sa proie coincée et qui s'arrêta à quelque centimètres d'elle, grondant. Son corps paraissait sculpté dans l'écorce, animé de cette lumière dorée qui apparaissait ça et là dans les éraflures semblables à des lignes de vie qui parcouraient la bête. Lorsque la voix au timbre si grave qu'elle semblait centenaire s'exprima, l'Hybrid tomba à genoux :

" Tu n'as rien à faire ici. Maudite enfant de Mère Nature ton heure n'est pas venue."

Le faisceau de ses yeux s'intensifia, la clouant sur place. L'aura qui l'entourait rayonnait entre les murs ruisselants d'humidité de la salle, illuminant l'espace plus encore que l'astre de feu ne l'aurait fait s'il l'avait pu. Dans un sursaut de lucidité, Akane se souvint de la raison de sa présence, rappelant l'être qui déjà lui tournait le dos :

" Attendez ! Oui, c'est juste. Je suis maudite. Du moins c'est ainsi que je considère ce pouvoir qui m'a tout enlevé. Mais justement !"

Les pupilles d'or se posèrent à nouveau sur la demoiselle, plus acérées que ses griffes. La statue mouvante la coupa net :

" Justement quoi ? N'as tu donc pas compris où tu trouve ? Ces terres ne peuvent être foulées que par ceux qui viennent chercher le repos éternel. Je lis dans ton cœur Maudite, ainsi je sais que ton voyage sera encore long. Vas t'en."

La Phytos serra les poings, le palpitant battant la chamade. La bête allait elle la tuer si elle insistait ? Une larme de rage roula sur sa joue diaphane. Elle ne pouvait abandonner maintenant, comme le félin géant l'avait dit son périple débutait à peine. Akane s'appuya contre la paroi de roche pour se relever et cria presque, laissant son cœur prendre le pas sur sa raison :

" J'ai besoin de votre aide !"

La créature de pierre assise du coté droit de la fontaine s'éveilla à son tour. Contrairement à son semblable son museau était plus allongé, similaire à ceux des Alba Lupus, et ses oreilles s'étiraient plus encore que celles de ses semblables. L'énergie qui la parcourait était d'un pourpre délicat et lorsqu'elle s'exprima, la demoiselle reconnu la voix de femme qu'elle avait entendu plus tôt, moqueuse et hautaine :

" De notre aide, dis tu ? Mais qu'as tu donc à proposer en échange faible Maudite ?"

La grande louve descendit de son trône de pierre pour s'avancer vers elle, la contournant en laissant son pelage fantomatique frôler son kimono elle se mit à murmurer, menaçante :

" Les Originaires n'auront de cesse de vouloir accroître leur puissance afin d'asservir et accumuler les richesses. Il vaudrait mieux les tuer sur le champ pour le salut de ce monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 20 Juin - 1:10


Tremblante, la chair de poule couvrait les avant bras de la demoiselle qui ne savait qu faire. La peur lui dictait de cesser immédiatement de tenir tête aux Gardien, si du moins il s'agissait bien d'eux, mais son cœur lui hurlait de ne pas abandonner. Elle ne pouvait avoir fait tout ce chemin pour rien. Abandonner maintenant serait ridicule, impardonnable. Se concentrant sur sa respiration, la jeune femme parvint à ralentir son rythme cardiaque, à reprendre le contrôle d'elle même. La louve s'était arrêter, observant la détermination poindre dans le regard de la maudite, son pelage s'hérissa alors qu'elle grondait, menaçante :

" Vas t'en avant que je ne décide de te dévorer !"

Sa gueule grande ouverte aurait eu de quoi terrifier n'importe qui, mais à cet instant rien ne pouvait faire reculer la Phytos. Elle s'agenouilla doucement, se prosternant devant les divines créatures envoyées par Mère Nature, l'estomac et la gorge nouée, et déclara d'une voix chevrotante :

" Tuez moi si vous estimez que je suis comme les êtres que vous décrivez ou laissez moi une chance de prouver que ce que je dis est vrai."

La créature dorée s'assit, droite et majestueuse et darda sur elle son regard dévorant, lui demandant avec curiosité :

" Et comment comptes tu nous le prouver Maudite ?"

Relevant la tête avec prudence, Akane plongea ses yeux dans ceux de la bête, osant répliquer, incertaine :

" Vous avez précédement indiqué que vous pouviez déchiffrer mon cœur, alors vous devez savoir que je suis sincère. N'est ce pas ?"

Le Gardien éclata d'un rire grave et sonore, lançant à la dernière statue, qui ne s'était toujours pas révélée :

" C'est qu'elle a l'air maligne cette petite ! Au moins est elle attentive à ce qui se dit."

La créature de pierre s'ébroua soudainement, prenant vie. Une sorte d'ours au museau bourru et joufflu dont chaque pas faisait trembler la pièce. La masse de son corps tanguait d'un pas sur l'autre, il était bien plus grand que ses semblables et son pelage gonflé, zébré d'un bleu électrique, le rendait plus imposant encore qu'il ne l’était déjà. Il alla poser son lourd popotin à coté du Lynx, du moins ce qui y ressemblait, et les murs s'ébranlèrent sous le choc. Pâle et impressionnée, Akane n'osait plus rien dire, les yeux abyssaux la scrutaient, immenses. L'ours haussa finalement les épaules et pesta :

" Mais pourquoi donc Tyndaëlis envoi-t'elle une si fragile créature dans notre sanctuaire ?"

La louve ricana en retournant s'asseoir sur le promontoire et se coucha nonchalamment, tête posée sur ses pattes avant. Ses yeux étrécis continuaient de fixer la demoiselle, cherchant à percer les secrets de son âme. Sa fourrure était retombée sur son échine et elle semblait dorénavant plus calme, presque pensive. 

" Je ne comprends pas plus que toi mon cher, mais elle est belle est bien là, et il nous faut prendre une décision."

L'ours tapa ses énormes pattes l'une contre l'autre et lança une grande accolade au loup, le déséquilibrant et ce dernier le regarda, se demandant déjà à quoi il pouvait bien penser. Tout fier de son idée, celui l'exposa, ses babines retroussées sur ses canines pointues !

" Si tu trouves la réponse à mon énigme l'un de nous t'accompagnera."

Immédiatement, la jeune femme se demanda quelle était la contrepartie, c'est donc d'une voix blanche qu'elle questionna la masse bleuté :

" Que se passerait il dans le cas ou je ne trouvais pas la réponse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 20 Juin - 4:16


Le rire caverneux de l'immense ours résonna dans la pièce, qui lui faisait de plus en plus penser à un tombeau, tant elle était sombre et humide. Son pelage irréel se mit à briller avec d'avantage d'intensité, illuminant les murs où dansaient déjà les lueurs de ses congénères. Il jeta un regard entendu à ses confrères qui hochèrent la tête tour à tour avant de répondre d'un ton plat :

" Tu resteras ici et nous divertiras jusqu'à ce que nous décidions que tu as payé l'affront de ta présence sur cette terre sacrée."

Une goutte de sueur froide glissa le long de la peau laiteuse de la demoiselle. Les questions revenaient en force, car cette fois il ne s'agissait plus simplement de faire une demande. Et s'ils décidaient de la garder prisonnière à jamais ? Que ferait elle ?! Se giflant mentalement, la Phytos ferma les yeux, prit une grande inspiration, et réfléchi. Elle savait posséder une logique plutôt solide, et un esprit plutôt vif. Mais cela suffirait il ? Avant de regretter, la maudite lança avec une assurance feinte :

" Très bien, j'accepte."

La louve se vautra en couinant de plaisir, déjà certaine de la victoire du vieil ours, pouffant :

" Enfin un nouveau tableau ! Le dernier a tenu si peu de temps ! Je me languissais de ses danses envoûtantes, la pauvre n’était pas faite pour la solitude, elle a fini par perdre la tête. J'espère que tu sais te mouvoir toi aussi !"

Le Lynx secoua son encolure négativement, comme s'il était lui aussi persuadé que l'Originaire n'avait aucune chance. Il semblait le plus sage d'entre tous, et la jeune femme espérait qu'en dernier recours elle pourrait implorer sa pitié. Tous paraissait persuadé de la victoire du Gardien qui riait dans ses moustaches. Akane fronça les sourcils, leur attitude avait finalement fait naître en son cœur la volonté de leur tenir tête. Presque froidement, pour faire taire les moqueries, la demoiselle leur jeta :

" Je ne serais pas si sûr de l'emporter à votre place."

L'ours fronça ses épais sourcils et tapota le sol de sa patte griffue en rétorquant de sa voix ancestrale tandis que les murs vibraient à nouveau :

" Allons ne te fâches pas ma petite, tu auras tout le temps de nous en vouloir après. Mais soit ! Si tu penses avoir une chance. Voici mon énigme."

Le Gardien se racla la gorge et énonça avec sérieux, fermant les yeux pour se remémorer les termes exactes. Il lui rappela son ancien professeur, les sourcils froncés dans cette expression de concentration ultime, comme si sa question venait du plus profond des âges :

"Il dévore toutes choses, oiseaux, bêtes, arbres et fleurs. Détourne les plus profondes rivières, met à mort les Princes, détruit les villes les plus solidement bâties, et aplatit les plus hautes montagnes."

Le silence qui suivit la tirade fut plus pénétrant encore que le froid glacial qui s’était épris de l'Hybrid. Une terreur sans limite paralysa sa logique, ses réflexions, et ses yeux s'écarquillèrent, comme si la solution pouvait apparaître devant elle. En oubliant même de respirer la jeune femme demeurait figée. Elle avait cru qu'ils se jouaient d'elle en exagérant la difficulté de l'épreuve. Mais maintenant que les mots se mélangeaient dans son esprit, se dispersant pour former des phrases aux sonorités étrangères ayant perdues leur sens elle ne savait plus. Les lettres s'entortillaient autour de sa gorge, les mots l'enchaînaient aux murs plus surement que des liens de fer. L’air lui manquait et Akane ferma les yeux, se concentrant sur les battements de son cœur, la seule chose qu'elle savait réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Lun 20 Juin - 22:22


Elle resta ainsi prostrée une longue heure devant le regard curieux des Gardiens. La louve se demandait même si la gamine n'avait pas succombé à une crise cardiaque. Son mana continuait pourtant de se mouvoir, mue d'un flux chaotique reflétant les tourments de son âme. L'ours lui se frottait les pattes l'une contre l'autre, fier de s'être remémoré cette énigme dont Mère Nature lui avait fait cadeau autrefois. Les pupilles d'ambre quand à elles, sondaient perpétuellement leur invitée, se demandant bien ce qui pouvait lui passer par la tête. Le désarrois qui émanait de la fille l'étonnait. Pourquoi prendre un tel risque, celui de leur donner sa vie, tout ça pour obtenir l'aide d'un vieux bougon ? Ils étaient certes apte à protéger leur invocateur avec un puissance dévastatrice, mais pourquoi en avait elle tant besoin ? Son destin serait semé d’embûches, il le lisait dans son mana, essence de toute vie. Le front plissé de concentration de la demoiselle se défroissa soudain, surprenant les Gardiens. Avait elle trouvé ? Elle n'y croyait pas elle même, pourtant après avoir exploré maintes pistes et idée, une seule lui paraissait correspondre. Une seule entité avait tant d'impact sur l'ensemble des éléments cité. Timidement, comme si cela lui paraissait impossible, la Phytos lança du bout des lèvres :

" Serait ce le temps ?"

La louve se redressa, oreille droite comme des bâtons, incrédule. Sa fourrure hirsute zébrée de mauve perdit son éclat et son regard se porta sur l'ours qui avait perdu son sourire, muet de stupeur. Ce fut le Lynx qui répondit, sage et tranquille :

" Impressionnant, je dois avouer être aussi bluffé que mon frère et ma sœur ici présents. Tu as mis beaucoup plus de temps que Tyndaëlis à trouver la réponse, mais cela ne change rien au fait que tu aies résolu l'énigme. Félicitation."

La grande louve se précipita vers son frère, bondissant agilement de son promontoire en couinant :

" Cela veut dire que tu va devoir à nouveau partir ? Je refuse cette invocation ! Restes !"

L'ours frappa la terre, faisant taire sa sœur qui brillait à présent intensément, aveuglant l'Originaire qui restait tapie contre le mur de peur de s'interposer au milieu de ses titans. le plus imposant d'entre eux fit gronder sa voix, impérieux :

" C'est ainsi Fënrir, nous devons honorer notre parole."

Grondante et menaçante, la Gardienne se dressa face à son frère :

" Dans ce cas j'irais à sa place Björn ! Notre frère à assez donné de son éternité à ces faible créatures !"

Le géant bleuté se dressa sur ses pattes, immenses et surplombant sa sœur qui s'inclina en couchant les oreilles en arrière :

" Cesses immédiatement tes caprices ! Tu sais comme nous que c'est impossible. C'est à Njörd de l’accompagner. Il en va des ses obligations."

Le lynx soupira, ramenant le silence dans la pièce où les rayons lumineux s'apaisèrent à leur tour. Akane observait la scène sans broncher, ne pouvant comprendre ce qui se jouait sous ses yeux. Furieuse, la louve disparut dans un nuage de fumée violacée après avoir hurlé de rage. Pourtant derrière toute sa colère, la demoiselle sentait une profonde tristesse, elle en supposa que chacun avait ses problèmes au final. L'ours soupira et la force de son souffle fit tournoyer les pétales immaculés arrachés au fleur poussant ça et là. 

" Bonne chance mon frère, n'en veut pas à Fënrir, l’éternité lui sied mal."

A son tour, le Gardien bleuté s’effrita dans une brise légère, ne laissant plus que l'Hybrid et la créature dorée. Son regard flamboyant était si las ! La demoiselle se mit à regretter son égoïsme, elle n'aurait pas pensé un seul instant que l'arracher à ses semblables lui serait si désagréable. Prisonnier d'un monde de silence, c’était pourtant sa seule occasion de fuir cet endroit. Njörd était las, il avait parcouru Origin's avec différentes personnes, des enfants, des vieillards, il en avait vu naître et mourir, le temps n'avait pas d'emprise sur lui. Tout ceci l'épuisait, mais il devait payer sa dette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]   Mar 28 Juin - 6:04


Les yeux à demi-clos, l'énorme Lynx s’était laissé tomber au sol, marmonnant des paroles inintelligibles. Telle une sombre litanie. Depuis le départ des deux autres Gardiens, Akane n'avait osé bougé d'un pouce. Toujours adossé au mur humide, pétrifiée de terreur et se demandant le sort qui l'attendait à présent, la demoiselle osa lever les yeux vers celui qu'ils avaient appelé Njord. La sonorité du nom ne lui disait rien, il imposait un certain respect, un coté mystique qui fascinait autant qu'il inquiétait. La bête se releva soudain, secouant sa lourde fourrure zébrée d'or et alla s'asseoir juste devant les pieds de la Phytos qui frissonna. D'un geste lent, le lynx alla poser son museau au centre du front de la demoiselle. Une bourrasque violente les enveloppa, obligeant l'Hybrid a fermer les yeux un bref instant. Quand elle les rouvrit, la voûte céleste s'étendait à perte de vue, nappée de la lueur laiteuse des deux lunes, tandis que les ruines qui l'avaient accueillies à son arrivée se révélaient à elle. La végétation semblait phosphorescente, rendant l'endroit plus féerique qu'inquiétant. Mais la jeune femme était trop perturbée par le changement de décors pour remarquer que le Gardien se trouvait derrière elle. Ce n'est que lorsqu'elle sentit son souffle puissant dans son cou qu'elle sursauta avant de se tourner vivement vers lui, inquiète d'avoir perdu la tête, ou pire encore, la vie, ce qui expliquerait cette sorte de ... téléportation.

" Je ne comprends pas ... nous étions dans une pièce souterraine il n'y a pas une minute !"

Les yeux du Lynx continuait d'exprimer cette sagesse forçant le respect et Akane n'osa pas s'exprimer d'avantage quand les bille d'or se focalisèrent sur ses yeux maudits. L'être soupira et désigna de sa patte les fleurs blanches qui poussaient partout, recouvrant presque intégralement les surfaces disponibles entre pierres et arbres. De sa voix puissante et grave, il lui expliqua :

" Ces fleurs ont de puissants pouvoirs, ils se déploient par notre intermédiaire et permettent d'accomplir nombre de miracle. Les hallucinations en font partie mon enfant."

D'un vif coup de dent, le Gardien arracha une corolle immaculée et s'approcha pour la lui tendre. Akane, bien qu'apeurée, se saisit de la tige, serrant dans ses petite mains d’albâtre la précieuse création de Mère Nature. Puis, s'obligeant à regarder l'être droit dans les yeux, elle lança :

" Que va t il se passer maintenant ?"

Le lynx soupira si fort que des pétales s'arrachèrent à leur tiges et vinrent se mêler à la brise fraîche, voletant autour d'eux. Las, il répondit, comme fatiguée de cette relation qui commençait à peine :

" Tu es venu demander mon aide sans même le savoir ? C'est à se demander si Tyndaëlis ne s'est pas moquée de nous en envoyant une jeune inculte et non préparée ici."

La demoiselle grimaça discrètement, il devait déjà savoir que ce n’était pas réellement la vieille femme qui l'avait choisi sur son lit de mort. Mais il n'en fit pas d'avantage de commentaire et continua :

" Vois tu, ce n'est pas bien compliqué, lorsque tu auras besoin de mon aide il te suffira de penser fort à moi et j'apparaîtrais. La fleur que tu as entre tes mains est le lien nous unissant, ne t'en sépares pas sans quoi je ne pourrais rien pour toi. Plutôt simple, non ?"

La demoiselle acquiesça et alors que le Gardien disparaissait dans une épaisse brume pailletée d'étincelles, l'air autour de la fleur qu'elle tenait se mit à chauffer. Tant et si bien qu'elle fut obligée de lâcher le végétal qui lui brûlait la paume. Puis regardant ces dernières, la Phytos se rendit compte que sa peau n'avait pas été impactée par la morsure chaleureuse. Elle chercha alors le présent des yeux et le retrouva au sol, il avait néanmoins changé de forme. La fleur était enfermé dans une résine translucide, scintillant sous les rayons de l'astre nocturne. Akane la ramassa alors et la serra contre son cœur en remerciant Mère Nature de lui avoir accordé cet allié. Puis se levant, elle se dirigea vers l'orée de cette clairière surnaturelle, pressée de retrouver le couvert des arbres rassurants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'allié aux yeux d'or.. [Solo/Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» [Complet]L'axe et les alliés
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Sylva
 :: Mura no Mori :: Le Sanctuaire des Esprits
-