N'oubliez pas de voter toutes les 2h sur les top-sites ♪

Races minoritaires et recherchées : Qantiks et Parias, détails ici !


Partagez|

L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Dim 24 Avr - 22:57

"Je te sens pleurer... Je serais bientôt là pour sécher tes larmes..."

 Les poings fermés, la sueur perlant sa joue et son front, la jeune femme se réveilla en sursaut. Tremblante encore de son cauchemar, cette dernière souffla pour calmer ces petits spasmes. Elle se leva, regarda un instant le ciel bleu sombre, dont les astres brillaient de milles feux, encerclant les deux lunes d'Origin's. Ces deux lunes étaient son nom, Luna. Reprenant difficilement sa respiration et essuyant de sa main moite la sueur sur son visage, la jeune femme à la peau bronzée s'habilla d'une sorte de brassière en peau ainsi que d'un pagne et de ces bottes. L'aube allait se profiler d'ici quelque minutes. C'était le grand jour, le départ de cette dernière. Prenant sa besace, elle descendit de sa chambre pour rejoindre sa mère qui, assise devant la table, avait la tête dans ces mains, les coudes sur la plateforme en bois, silencieuse. Luna s'approcha et posa sa main sur son épaule.

"Maman..."

 Cette dernière leva la tête, les larmes luisant ces yeux bleus, elle murmura d'une voix étranglée par les sanglots:

"Luna, désolé que tu me vois aussi faible, mais tu es la seule qui me reste..."

 La jeune fille prit sa mère dans ces bras, la serrant de toute son âme et murmura, le visage dans les cheveux noirs et lisse de celle qui lui a donné la vie, les yeux fermés, le cœur saignant.

"Ce n'est rien, pleure maman. Je reviendrais avec Adreïl, garde cela en tête...
-Et si tu ne revenais pas ? Si je perdais mes deux filles ? La prunelle de mes yeux ? Mes épaules sont lourdes, la mort de ton père et la disparition de ta sœur ont été les moments les plus douloureux de ma vie, alors si je venais à te perdre...
-Tu ne me perdras pas, je te le promets... Je te ramènerai Adreïl saine et sauve, et moi également... Luna marqua une pause, se posant milles questions sur la force de sa mère, comment va-t-elle survivre sans sa fille ? Sans sa famille ?
Je dois y aller... Je t'aime maman..."

 Emportant le sac de provisions que les voisins et proches de la famille ont rempli pour Luna, cette dernière partit en direction de la porte dont la chaleur de l'aube s'engouffrait par entrebâillement. Franchissant le seuil de cette porte, elle se retourna en direction de sa mère qui regardait le ciel, par la fenêtre, murmurant des prières à la Mère Nature. Luna se mordit la lèvre, les yeux exprimant un chagrin, celui de quitter son foyer et laisser sa mère seule, pour un temps, ou pour la vie...  

 La foule grondait, les oiseaux chahutaient, les rires et le brouhaha de la ville de Nemoto se faisait fort. Les Hybrids sautaient d'arbres en arbres, d'autre étaient sur terre, transportant des sacs et d'autres entraient dans des boutiques. Luna, quant à elle, descendit de son arbre avec son sac blanc en toile sur son dos. Dégringolant ce grand arbre avec agilité et adresse, virevoltante de branches en branches jusqu'à retomber sur le sol. Elle commença alors son périple.

 Quelques heures plus tard, la jeune femme avait traversé le début des bois et c'était retrouvé dans la lisière de la Forêt Profonde. La jeune femme avançait prudemment dans cette jungle. Caressant les fleurs de la paume de ces mains, les lucioles scintillaient dans la lumière verte omniprésente. Les oiseaux roucoulaient et piaillaient légèrement. Une douce brise estivale caressait son visage, et l'atmosphère était apaisante. La jeune femme qui était autrefois éclaireuse, vint reprendre ces marques en grimpant dans un arbre avec toute l'adresse qu'elle possédait. Bondissant, sautillant d'arbres en arbres, courant avec légèreté sur les branches. Elle s'arrêta net quand elle entendit un bruissement. Elle se plaqua alors contre l'arbre, entendant le chuchotement de se dernier par le mana constant dans l'atmosphère. elle regarda vers le sol, tournant le visage doucement vers la gauche, et vit une silhouette qui semble être féminine. Elle attrapa sa lance et descendit de l'arbre dans le plus grand des silences, et vint s'approcher de la silhouette, sans aucuns bruits, accroupie derrière un buisson, la main ferme sur la lance, prête à la lancer.

 "Qui est là ?" demanda-t-elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Lun 25 Avr - 14:49


Akane marchait, droit devant elle, depuis quelques heures déjà. Elle avait quitté les Hypogées les yeux emplis d'étoiles et le cœur plus léger maintenant qu'elle avait quelqu'un pour la protéger. Bien sur, l'ancien, Mushi, lui avait fait promettre de ne l'invoquer qu'en cas de nécessitée et non pour avoir de la compagnie, mais la demoiselle se sentait si seule. Elle n’était pas parvenue à trouver le chemin la ramenant chez la femme qui lui avait parlé de cette quête et ne savait où aller à présent. Un tiraillement la sorti de ses pensées alors que Rû, le minuscule Qantik qu'elle avait sauvé lors de sa dernière épopée, tirait sur un mèche de ses cheveux pour se maintenir en équilibre sur son épaule. Caché ainsi au creux de son cou, il était invisible aux yeux de ceux qu'ils risquaient de croiser. Du moins, tant qu'il restait muet, ce qui était si rare que l'Hybrid savourait ces instants. Le petit homme utilisa ses cheveux comme une liane pour se balancer jusqu'à atteindre son nez auquel il s'accrocha, la pinçant. La maudite attrapa alors celui-ci par son pagne immaculé et le tin ainsi devant son visage entre son pouce et son index, le sermonnant :

" Tu ne peux pas rester tranquille un peu ?"

Le malicieux secoua ses boucles blondes d'une main en rigolant avant de lui répondre en grimaçant :

" Tu ne fais qu'avancer en silence, je suis certain que tu ne sais même pas où tu vas ! Pas plus que ce que tu dois faire maintenant par ailleurs. Hein ?"

Akane soupira et reposa le Qantik sur son épaule où il s'assit, agitant ses jambes dans le vide. Las, elle déclara :

" Tu as raison, je pensais voyager lorsque j'ai fui mais je ne sais même pas pour où commencer ! Je suis incapable de savoir à qui faire confiance et de qui me méfier, ce qui m’empêche d’approche des villes et villages. Si la forêt ne regorgeait pas de tant de ressources je serais déjà morte de faim. Mushi à raison, je dois trouver la raison pour laquelle Mère Nature m'a offert ce Don. Mais comment ?"

Rû riccana et grimpa avant de s'asseoir en tailleur sur le sommet du crâne de la demoiselle. Il reprit, de son habituel ton moqueur :

" Le Docker qui me transportait avec lui m'a permit de visiter les quatre coin de cette terre, mais si tu ne sais même pas où tu veux aller je ne vois pas comment je pourrais te guider grande courge."

Akane, agacée par l'attitude du malicieux, voulu le chasser d'un geste mais le petit Qantik s'était déjà projeté en arrière et rigola lorsqu'elle brassa l'air avant de se glisser entre le tissus épais du kimono et la ceinture colorée qui ceignait la taille de sa compagne de voyage. Trop occupée à discuter avec Rû, la jeune Hybrid faillit manquer la voix féminine qui se trouvait là. Intimidée mais n'ayant le temps ni de fuir ni de se cacher, Akane s'avança vers l'origine de l'appel en répondant, de sa petite voix timide :

" Pardonnez moi si je vous ai surprise, je ne pensais pas rencontrer quelqu'un si loin des derniers villages."

Au détour d'un arbre elle aperçu enfin son interlocutrice, une femme légèrement plus âgée qu'elle à la peau tannée et au longs cheveux chocolats garnis de plumes orangées. Elle était vêtue simplement, l'habitude de la Sylva, sans doute une éclaireuse ou une chasseuse dont le tissus devait laisser une grande liberté de mouvements. Hésitante, ne voulant en demander trop à une étrangère qui risquait de reconnaître les marques parcourant sa peau, Akane poursuivit :

" Savez vous combien de temps il faut pour gagner le prochain village vers le sud ? J'ai besoin de faire quelques provisions avant de continuer mon voyage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re:L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Lun 25 Avr - 15:39

La jeune fille, cachée derrière l'énorme tronc d'arbre aux branches épaisses et à l'écorce rugueuse, et qui était descendu après son interpellation envers la silhouette féminine, était à présent cachée derrière un buisson, accroupie.

"Pardonnez moi si je vous ai surprise, je ne pensais pas rencontrer quelqu'un si loin des derniers villages."


Elle se redressa tout doucement, tenant sa lance à deux mains, la pointe scintillant à la lumière verdâtre omniprésente dans l'atmosphère, quelques ficelles tombant de la base de la pointe, décorées de plumes d'oiseaux. La jeune femme était légèrement éclairée par quelques fins rayons traversants les feuillages des arbres immenses. Son visage était fin, les joues peinturlurées de traits blancs et rouges, un long tracé rouge reliant ces deux os zygomatiques, soulignant ces yeux. Elle portait sur son front, une fine structure en tissus rouge en deux bandes, laissant des motifs en forme de triangle combler l'espace de ces deux bandes. Ces lèvres étaient légèrement rosées, et pulpeuses, un menton légèrement cassé à la pointe, un nez en trompette, ainsi que des yeux bleus délavés, comme effacés par le temps et les larmes. Son corps était assez fin, voir svelte, aux formes gracieuses. Vêtue d'une tenue assez légère, la jeune femme laissait voir quelques cicatrices sur ces cuisses, son ventre et ces bras.

 La jeune femme s'approcha sur la pointe des pieds, scrutant la personne inconnue en face d'elle. Ça peau lui semblait blafarde, et ces cheveux d'un noir sombre contrastés avec la pâleur de sa peau. Ces yeux étaient rouges, maléfiques, malsains, et cela fit froncer les sourcils de la jeune femme. Elle pensa:

Qu'est-ce donc que ce Mana en elle ? C'est si... Puissant.


 Luna, encore plus méfiante, serra ces mains fermement sur sa lance en bois et partit sur la droite, tournant en rond autour de la jeune femme, la pointe de sa lance droit vers la jeune femme, prête à planter si cette dernière était menaçante. Cette dernière posa une question de sa voix timide, ce qui fait naître une infinité de questions sur l'identité de cette dernière. On pouvait s'attendre à plusieurs choses, dans cette forêt.
Elle demanda alors, d'une voix forte et dominatrice:.


 "Qui es-tu ? Tu m'as l'air possédé, serais-tu un monstre qui trompe les êtres-vivants ?"

 C'était la première fois qu'elle entrait en contact avec une femme, autre de Nemoto. Le comportement de la jeune femme était peut-être abusif, mais elle se méfiait de tout, les hommes et les femmes peuvent-être fous. Quand elle se rappela la période de la guerre, son père mort au combat, et elle au centre des cadavres gisants du champ de bataille, à la lisière de l'Orée des bois, elle se remémora la folie de ces hommes.

" Savez vous combien de temps il faut pour gagner le prochain village vers le sud ? J'ai besoin de faire quelques provisions avant de continuer mon voyage."

La jeune femme s'arrêta net et se redressa doucement, ces craintes s'apaisaient légèrement, peut-être n'était-ce qu'une simple femme perdue ? Elle scruta alors la silhouette de la jeune femme, et quelque chose chiffonna Luna. Elle remarqua plusieurs traces de partout sur son corps, alors, elle répliqua à la question de cette dernière.

 "On est loin des villes. Nemoto est vers l'Ouest, tout droit, et Nakigao est dans le Sud-Ouest, un trajet plus long. Que faites-vous dans cette forêt ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Mar 26 Avr - 0:00


Rû s’était accroché à son oreille, de peur de tomber si son hôte venait à faire un mouvement brusque. L'éclat d'une arme dansait dans les buissons, invisible aux yeux de l'Hybrid qui tenta de se rapprocher des pas qu'elle croyait entendre. Soudain elle sentit sous ses getas une petite bosse, baissant les yeux, elle reconnu sans peine la fleur jaune orangée qu'elle venait d’écraser sous ses pas. Le pied de souci lui apparu comme un signe, la femme qui se tenait là n'avait pas croiser son chemin par hasard, elle connaissait actuellement un chagrin sans précédent et peut être la maudite pouvait elle l'aider à s'en défaire. Après tout c’était là le but de son entreprise, aider autant de personnes qu'il serait nécessaire afin de pouvoir se pardonner pour toutes celles qu'elle n'avait pu sauver. Ses yeux se remirent à suivre l'éclat de l'arme et le bruissement des feuilles qui ondulaient au contact de l'inconnue quand la voix s’éleva à nouveau pour lui poser une bien étrange question. Elle, possédée ? Un démon ? Dans un mouvement de recul elle porta la main au médaillon qui lui avait offert la vieille femme. N’était elle pas ce que décrivait cette habitante de la Sylva, une créature maléfique invitant les mauvais esprits à frapper ceux qu'elle rencontrait ? Le petit Qantik la ramena à la raison en tirant sur le lobe de son oreille droite avant de murmurer :

" Réveilles toi grande courge ! C'est juste une autre Hybrid en ballade, elle va pas te manger ! Mais tu préfère peut être que je lui parle du jeune homme aux yeux émeraude, il a taaaant de charisme lui. Pas comme toi mollassonne !"

Akane se racla la gorge, autant pour faire taire l’impertinent que pour attirer à nouveau l'attention de la femme qui lui tournait autour en la dardant de sa lance à présent visible. Elle n'aimait pas savoir une arme si près de sa peau mais un écart ou un mouvement soudain aurait pu induire son interlocutrice en erreur alors elle se tint immobile, l'observant. Ses yeux pâles la scrutaient, comme pour deviner ses intentions, elle semblait la craindre elle qui était pourtant si frêle et dépourvue de moyens de défenses, et pourtant, à l'instant où elle déclara chercher un lieu pour faire des emplettes, l'inconnue se détendit légèrement. Elle s'arrêta alors et Akane se tourna pour lui faire face, la jeune femme vit ses yeux parcourir sa peau et se crispa. Était ce une chasseuse envoyée pour la ramener à la demeure familiale ? Sa mère aurait elle osé faire cela ? La colère lui fit froncer les sourcil et les rubis s’embrasèrent comme pour brûler l'air autour d'elles. Après lui avoir indiqué la distances à laquelle se trouvaient les deux grandes villes de la Sylva, l'Hybrid lui demanda ce qu'elle faisait là et sa curiosité acheva d'irriter Akane qui lui lança, laissant sa timidité de côté :

" Vous me demandez qui je suis et où je vais sans même vous montrer et maintenant que vous vous présentez à moi c'est pour me menacer d'une arme après m'avoir désigné comme étant un démon. Je ne sais pas qui de nous deux est la plus ridicule mais vous pourriez commencer par baisser votre lance, je ne possède aucune arme et n'ai aucune intention de vous nuire à moins que vous ne représentiez un danger." 

Prenant une légère inspiration et sans laisser à le nouvelle venue le temps de la couper, Akane se détendit subtilement, abandonnant sa position défensive à la limite de l'agressivité pour tendre la main vers la femme :

" Je me nomme Akane, je reviens des Hypogées où je me suis liée avec un Gardien et je cherche à présent une nouvelle destination. Et vous, quelle est cette douleur qui ronge votre âme autant que votre cœur et vous à mené si loin des grandes villes que vous semblez bien connaitre ?"

Rû s'agita, se plaçant de sorte à voir l'Hybrid et ses yeux s'agrandirent, pour lui chaque personne croisée était un nouveau jouet et il murmura à l'oreille de la Phytos :

" Je suis sûre qu'elle est plus en avance que toi le brunette, regardes moi ces formes, haaaa, si tu pouvais être moins chétive tu attirerais surement l’œil de nombreux hommes, des vrais ! Pas des petites frappes comme ton ... j'ai oublié son nom, heureusement pour toi !"

Akane avait rougit et elle attrapa le malicieux à pleine mains avant de le projeter vers la femme en criant :

" Si elle m'est tellement supérieure tu n'as qu'à voyager avec elle stupide Rû !"

Le petit Qantik, pas plus haut qu'un pouce et vêtu uniquement d'un morceau de tissus blanc souligné d'un trait d'or se rattrapa maladroitement en saisissant l'une des mèches brunes de l'inconnue après avoir rebondi sur sa joue. Il lissa sa chevelure blonde et ajusta la broche qui retenait la toge à son épaule. D'un ton enjoué et charmeur il se balança devant les yeux de cette dernière en ronronnant :

" Bonjour belle créature, vous ne chercheriez pas un guide et compagnon de voyage divertissant par hasard ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re:L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Mar 26 Avr - 22:26

La jeune femme scruta l'inconnue longuement. Elle se redressa avec légèreté et abaissa sa lance. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, des yeux grands ouverts, montrant que cette individu l'intriguait, mais aussi l'intéressait. Elle remarqua une petite silhouette à l'oreille de cette dernière, alors elle s'approcha doucement. C'est alors que la jeune femme au kimono, ne craignant plus cette dernière, voyant sa posture plus détendue. Lorsque soudain, elle fronça les sourcils et des rubis s'embrasèrent sur elle, alors la jeune femme à la peau bronzée et aux traits de couleur sur tout le corps fit un bond en arrière et se mit en position de combat, dardant sa lance vers elle, prête à la planter droit dans le ventre de cette dernière lorsqu'elle s'exprima soudainement.

" Vous me demandez qui je suis et où je vais sans même vous montrer et maintenant que vous vous présentez à moi c'est pour me menacer d'une arme après m'avoir désigné comme étant un démon. Je ne sais pas qui de nous deux est la plus ridicule mais vous pourriez commencer par baisser votre lance, je ne possède aucune arme et n'ai aucune intention de vous nuire à moins que vous ne représentiez un danger."

 C'est alors que la jeune femme aux traits de peinture, après ces derniers mots, vint abaisser sa lance et la rangea dans une paire de boucle en cuir sur le côté droit de son sac en toile blanc. La jeune femme au kimono n'avait rien d'effrayante, même en s'énervant. Au contraire, elle semblait beaucoup plus frêle et fragile, elle tentait juste de se défendre. Cela rappela à Luna les proies chassaient par les prédateurs qui tentaient d'intimider l'adversaire de leur possible, leur derniers recours, sachant que le prédateur était vainqueur dans tous les cas. Dans cette métaphore, la jeune femme au kimono, représentait la proie, et Luna, le prédateur. Pourtant, elle n'en était rien, était-ce cela l'image qu'elle ressortait à cette dernière ? Peut-être que sa méfiance était incompréhensible pour la jeune femme au kimono, c'est alors qu'elle allait s'exprimer quand cette dernière trancha et reprit son discours, inspirant et se détendant soudainement.

" Je me nomme Akane, je reviens des Hypogées où je me suis liée avec un Gardien et je cherche à présent une nouvelle destination. Et vous, quelle est cette douleur qui ronge votre âme autant que votre cœur et vous à mené si loin des grandes villes que vous semblez bien connaitre ?"

 La jeune femme aux yeux bleus délavés par le temps et les larmes, tel était l'un de ces surnoms poétiques que les pêcheurs et chasseurs lui donnaient, haussa les sourcils et finalement, après un léger moment de silence, laissa échapper un petit rire fin, légèrement aiguë, et apaisant. Toute la pression de l'atmosphère tendue entre les deux personnages semblait tomber d'un coup, et la jeune femme passa discrètement sa langue sur ces lèvres rosées sèches et gercées, elle répliqua:

"Et bien, pardonnez mon manque de respect et de politesse, en vous traitant ainsi, mais la méfiance est la sûreté même dans ces coins de la forêt. Etant une éclaireuse, trouver des visages inconnus rend méfiant, surtout quand la personne dégage un étrange façon d'utiliser la Mana autour de nous. Je me présente alors amicalement, je me nomme Luna Skjörm, fille du chasseur Aldum Skjörm, et comme je l'ai dis précédemment, je suis éclaireuse. Vous dites venir des Hypogées, en compagnie d'un Gardien. Cela ne m'est pas familier, enfin, dans les livres, pouvez-vous m'expliquer plus en détails ? Et, mon... chagrin ?...

 Elle bloqua. En effet, la question posée par cette "Akane", la rendait perplexe. Elle se remémora un souvenir. Elle était là, dans le No Man's Land, marchant près des cadavres gisant sur le sol et le sang, coulant à flot. L'odeur de la peau en décomposition, âcre, nauséabonde, et là, devant elle, le corps de son père, recouverts de sang, les yeux vitreux et grands ouverts, comme apeurés par la mort, la bouche entrouverte. Et aucunes traces de sa sœur...

 Se ramenant à la raison, la jeune femme au kimono coloré semblait écouter l'étrange petite silhouette mouvante près de son oreille, Luna scruta pour détailler ce petit être qui n'était point familier à cette dernière, quand soudain la jeune femme eût ces joues en feu et attrapa le petit être et le lança sur Luna, criant d'une voix semblable à une petite fille agacée:

" Si elle m'est tellement supérieure tu n'as qu'à voyager avec elle stupide Rû !"

 La jeune femme en pagne vit filer la petite chose qui fila sur sa joue, elle ferma l’œil du côté où la silhouette rebondit pour atterrir dans sa chevelure noire. La petite chose se décrivit alors, un petit bonhomme à la crinière blonde, vêtu d'un simple tissu blanc, se balançant devant ces yeux, ronronnant. Luna le suivit des yeux, tournant à droite, puis à gauche, quand ce dernier s'exprimant d'une voix séductrice:

" Bonjour belle créature, vous ne chercheriez pas un guide et compagnon de voyage divertissant par hasard ?"

 Se posant milles et une question, elle attrapa délicatement le petit être de sa main droite pour la laisser debout sur sa paume, approchant ces yeux tout écarquillés de ce petit poucet. Alors elle esquissa un léger sourire enfantin, et s'exprima, ébouriffant de son index droit la crinière blonde de la créature:

"Est-ce donc cela un Gardien, mademoiselle Akane ? Et toi, comment t'appelles-tu ? En ce qui me concerne, je suis plutôt loup solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Jeu 28 Avr - 0:14


Dardant ses yeux furieux sur Rû, posé dans la main de la femme, Akane notait méticuleusement les informations qu'elle avait apprise sur cette dernière. Une éclaireuse, comme elle l'avait soupçonné après avoir vu l'aisance avec laquelle elle se déplaçait dans la Sylva, fille de chasseur, ce qui expliquait sans doute pourquoi elle maniait si bien la lance, dont le nom était Luna Skjörm. L'inconnue demeurait méfiante quand au mana qui circulait autour de la jeune femme et n'hésita pas à lui confier que ses connaissances sur les Gardiens s'arrêtaient à ce qu'elle avait lu. La demoiselle aux yeux de pluie observait à présent le minuscule Qantik qui se dandinait dans sa paume sous la caresse qu'elle effectuait en souriant. Son visage avait perdu toute agressivité, comme si la présence de Rû avait activé chez elle une sorte de retour en enfance. Son regard innocent demeurait sur le garnement alors qu'elle la questionnait sur ce dernier, se demandant s'il s'agissait d'un Gardien. Akane pouffa sincèrement, ne pouvant rester sérieuse plus longtemps et lança à la femme, amusée :

" Lui, un Gardien ? Plutôt un moulin à paroles, aussi bruyant que la plus grande des cascades. Les gardiens eux ne peuvent être invoqués que lorsque la situation le nécessite. Les déranger pour des formalités ou sans raison risquerait de les mettre en colère. Ce sont des créatures sacrées."

La maudite observa méticuleusement le matériel visible de son interlocutrice. Tout semblait en trop bon état pour avoir subit une longue marche, la femme devait avoir quitté son domicile le jour même, la veille au plus tard. Le petit Qantik, ignorant totalement celle dont il avait choisit de partager la route, répondit à l'Hybrid, gardant ce ton qu'Akane trouvait si agaçant :

" Vous pouvez m'appeler Rû, charmante louve. Où vous dirigez vous par ce temps splendide? Si votre orientation est aussi juste que vos paroles peut être pourriez vous nous indiquer le chemin le plus sûr pour gagner Nakigao ? Il paraît qu'il y a là bas d’excellentes auberges où l'on peut dîner aux chandelles, aux milieu des roses."

Le petit être fit un clin d’œil à la brune, joueur, et Akane, qui se lassait déjà de la scène, se rapprocha vivement, attrapant le Qantik dans son poing avant de le sermonner :

" Si tu arrêtais de faire l'idiot nous pourrions éviter de veiller sous la pluie une nouvelle fois."

Inspirant un grand coup afin de se détendre, la jeune femme gonfla ses joue et expira tout l'air qu'elle venait d'happer avant de se tourner vers Luna. Désormais sereine, Akane réitéra la demande de son partenaire :

" Si vous pouviez effectivement nous indiquer la route de Nakigao nous vous en serions reconnaissant Rû et moi. J’espérais gagner un village avant l'apparition des deux lunes afin d'éviter de passer une nouvelle nuit dehors, mais je crois que me rendre en ville afin de m'acheter de meilleurs équipements ne sera pas de trop. Comme je l'expliquais précédement je ne possède aucune arme, aussi je préférerais éviter une mauvaise rencontre."

Après sa longue tirade, la demoiselle glissa le petit Qantik entre son kimono et sa ceinture ornementée et attendit en silence l'assentiment ou le refus de l'éclaireuse. Après tout, cela ne lui coûtait rien de demander. Rû aurait bien sûr pu la guider, mais ce dernier passait son temps à s'amuser avec chaque fleur, feuille ou champignons qu'il croisait au point que la Phytos avait du le menacer plusieurs fois de partir sans lui pour qu'il daigne cesser ses enfantillages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Sam 30 Avr - 17:26

La jeune femme continuait de titiller le petit gardien quand elle remarqua que la jeune femme au kimono, Akane, semblait fusiller la petite chose du regard. Elle reprit son attention sur cette dernière, l'observant et l'analysant. Son corps montrait qu'elle était une femme aux grands pouvoirs, ce qui avait mit la menace sous le nez de Luna. De grands pouvoirs, pas dans le sens dangereux, mais plutôt dans le sens divinatoire. Elle semblait savoir qu'elle allait rencontrer Luna, et ce dès qu'elle sût qu'elle était présente. Qui était cette personne ? Intrigant, mais cette part de mystère plaisait à la jeune éclaireuse. La réaction de la jeune femme au kimono coloré sur le petit être fit lever la tête de Luna, posa une oreille attentive sur ce qu'elle disait, intéressée par cette petite chose dont elle ne connaissait point l'existence jusqu'à aujourd'hui:

" Lui, un Gardien ? Plutôt un moulin à paroles, aussi bruyant que la plus grande des cascades. Les gardiens eux ne peuvent être invoqués que lorsque la situation le nécessite. Les déranger pour des formalités ou sans raison risquerait de les mettre en colère. Ce sont des créatures sacrées."

 La jeune femme aux yeux de pluie abaissa la tête pour observer la petite chose, fascinée, c'est vrai que, n'ayant point vécu d'aventure, elle était facilement impressionnable, n'ayant une connaissance du monde extérieur à la forêt que très minime, se limitant simplement à ce qu'elle avait lu dans les livres de sa mère, qui elle avait beaucoup voyagé. Si un gardien était si sacrée et qu'ils sont invoqués que lorsque une situation nécessite leur présence, qu'était donc cette petite créature. Elle se rappela alors les Quantiks, des créations sur-mesure des Uniks faites de rouages et de chair. La petite chose se mit s'adressa alors à la jeune femme à la peau caramel, d'un ton charmeur, posant milles et une question.

" Vous pouvez m'appeler Rû, charmante louve. Où vous dirigez vous par ce temps splendide? Si votre orientation est aussi juste que vos paroles peut être pourriez vous nous indiquer le chemin le plus sûr pour gagner Nakigao ? Il paraît qu'il y a là bas d’excellentes auberges où l'on peut dîner aux chandelles, aux milieu des roses."

 La jeune Hybrid écarquilla légèrement les yeux, le surplus de flatteries de la part du petit être n'était point apprécié par la jeune femme, alors elle répliqua:

"Très bien Rû. Je me dirige en direction d'Urban City, à la recherche de ma soeur jumelle. Il n'y a point de chemin sûr dans cette forêt, tout regorge de dangers, Mère Nature peut-être impitoyable avec les créatures de la taille d'un pouce, mais je pourrais vous y conduire. Et vous, nain à la langue de fée, mais à l'égo aussi grand que votre taille, où allez-vous ? Etant donné que votre maîtresse n'est point armée, votre périple à démarré il y a peu j'imagine ? Ou alors, un événement plutôt fâcheux c'est produit et vous a fait perdre tout votre armement ? Et puis non, le genre de dîner aux chandelles avec des roses n'est pas mon genre, surtout quand la personne qui trinque avec moi est une petite chose qui ne sait rien faire d'autre que draguer.

 Elle gloussa légèrement. Ces petites taillades n'étaient pas dans le but d'avoir des ennemis, mais plutôt de faire taire le petit bonhomme, qui agacée autant Akane que Luna avec ces paroles flatteuses. La jeune femme au kimono reprit la petite chose et révéla qu'elle dormait à la belle étoile, en ces temps de pluie. Luna laissa échapper un petit rire, esquissant un sourire à la jeune femme et répondit à ces dernières paroles:

"Et bien, ceci dit, je pense pouvoir faire une petite halte à Nakigao, pour vous aider, bien entendu. Je comprends parfaitement la situation qui est votre, et si cela peut sauver des vies, je suis partante. Mais j'aurais une petite question à vous poser. Quel périple entamez-vous, si cela n'est point indiscret ? J'aimerai partager l'aventure avec quelqu'un, avoir de la compagnie mais aussi un allié, car mes directions seront certainement dangereuses et périlleuses, en ce lendemain de la Purge, et..."

 Soudain, un bruissement retentit derrière la jeune femme au kimono. La jeune femme ne pût achever sa phrase qu'une silhouette fusa, de forme assez similaire à des canidés, alors la jeune femme aux yeux de pluie fonça sur Akane, passant sur sa gauche pour la pousser d'un coup, alors que la silhouette fonçait sur Luna. Cette dernière sortit sa lance, passant sa main derrière son épaule et la darda, en quelques fractions de secondes, sur la bête qui cogna contre la jeune femme. Cette dernière se fit lever en l'air et retomba lourdement sur le sol, faisant voleter de la poussière. Elle se redressa agilement, se positionna en posture de combat alors que la bête sortit d'entre les buissons. La créature agressive se dévoila, des pattes habiles et fines, dont les griffes acérées arrachées l'herbe et la terre sur son passage, une silhouette athlétique et pourtant imposant. Un pelage blanc cassé, voir grisé, un museau allongé, des yeux jaune scintillant au regard menaçant, des dents saillantes, et des oreilles pointues brisant le ciel, la bête grogna, la bave aux lèvres. La jeune femme grogna comme pour impressionner la bête, souffla comme un chat et frappait dans l'air avec sa lance pour faire reculer le lycacyon. La créature donnait des petits à-coups, ouvrant la gueule, montrant les dents pour faire de même à la jeune femme. La bête marchait d'une posture menaçante, tournant en rond autour de la jeune femme qui entra dans la danse en faisant de même, ne quittant pas des yeux la bête. Elle savait combattre les créatures de la forêt, et connaissait toute sa faune et flore, elle lança à la jeune femme au kimono:

"Akane, grimpez dans un arbre, ou cachez-vous, sinon le lycacyon va vous attaquer, c'est un ordre, et c'est non discutable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Lun 2 Mai - 12:50


Akane avait était surprise devant la réaction de la femme aux flatteries insistantes de Rû, elle l'avait mouché, si bien que le petit Qantik s’était glissé dans la besace de la jeune femme pour ne plus en bouger. Vexé. Mais ce n’était pas la seule chose qui avait étonné la Phytos. Elle disait vouloir se rendre en Urban City afin d'y retrouver sa jumelle. Comment pouvait elle être sûre que sa sœur soit là bas ? Qu'y ferait elle après tout ? Les habitants de la Sylva n'avait pas leur place sur le territoire Unik. Déjà Luna avait poursuivit en indiquant qu'elle voulait bien les mener à Nakigao mais également qu'elle recherchait des alliés pour mener à bien son périple. La demoiselle aux yeux de sang se promit de réfléchir à cette idée, bien que la simple pensée de quitter la forêt la mettait horriblement mal à l'aise elle ne pouvait y rester cloîtrée jusqu'à sa mort. Perdue dans ses pensées, l'Hybrid ne prêta pas attention à la présence qui se tenait derrière elle et fut bien surprise lorsque le buisson dans son dos se fendit pour laisser apparaître une créature munie de crocs acérés. Luna, qui avait été plus vive que son interlocutrice, se précipita pour la pousser. La créature la manqua de peu et Akane alla percuter un arbre sur sa droite. Légèrement sonnée et surprise elle se releva et contempla le Lycacyon qui grognait en faisant face à son adversaire. 

Luna ne se laissait pas démonter, imitant le cri de colère de l'animal en se dressant fièrement devant lui armée de sa lance. Hypnotisée par l'imposante carrure de l'animal et par l'aura du combat proche la Phytos ignora l'ordre de la femme, restant de marbre. La férocité faisait briller les yeux de la bête d'une couleur similaire aux siens, et Akane se demanda  si le Lycacyon n’était pas là pour lui faire passer un message. Peut être devait il la retenir, l’empêcher de s’éloigner d'avantage de son passé. La frustration de ne pouvoir aider la femme dans son combat poussa la demoiselle à casser une branche sèche et à se précipiter en hurlant sur la création de Mère Nature. Brisant la ronde engagée par l'animal, Akane tenta de le pourfendre, mais la branche ne fit que ricocher sur son cuir avant de se briser net. Cela étant, le Lycacyon dû penser que le combat n'en valait plus la peine car il poussa un cri dédaigneux avant de s’éloigner paresseusement en un trot insultant signifiant clairement qu'il ne craignait pas les deux Originaires. Ces grands canidés se nourrissaient majoritairement de fruits voir de petits rongeurs, celui ci les avait sans doute attaqué car elles se trouvaient sur son territoire. Les jambes de la jeune femme cédèrent et elle se retrouva assise sur le sol frais, le front en sueur de la frayeur qu'elle s’était faite. Se saisissant de sa gourde Akane en bu une longue goulée et se redressa en époussetant son kimono, puis reportant son attention sur Luna elle lui lança :

" C’était plutôt impressionnant. Ce sont vos parents qui vous ont appris à vous battre ainsi ? Nous devrions nous éloigner, si nous restons sur son territoire il reviendra à nouveau nous chasser."

Puis se souvenant des précédentes déclarations de son interlocutrice et à présent nouveau guide, Akane laissa sa curiosité prendre le dessus :

" Comment pouvez vous être certaine que votre sœur se trouve en Urban City ? C'est un endroit dangereux pour des Hybrids vous savez."

La demoiselle caressa l'étrange médaillon qui pendait à son cou et ajouta vivement :

" Je ne sais où mes pas me mèneront, seule Mère Nature peut le prévoir. Mais si vous cherchez un partenaire de voyage peut être pouvons nous partager quelques cheminements jusqu'à ce que nos but obligent nos routes à se séparer."

Akane plongea ses yeux flamboyant dans ceux, usés, de la femme, attendant sa réponse. A son contact, la Phytos parviendrait peut être à se débarrasser de certaines de ses peurs et à s’acquitter d'une part de sa dette. Après tout si elle voyageait elle en viendrait à rencontrer de nombreuses personnes à qui elle pourrait éviter un funeste sort. Telle était la tâche qu'elle s'était vu confier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Lun 2 Mai - 21:10

La femme aux yeux usés continua la ronde, pas après pas avec l'animal qui frottait une patte arrière au sol, montrant qu'il allait charger. La bête se leva sur ces deux pattes arrière, criant et grognant, mais la jeune femme ne fléchissait pas. La bête chargea pour attaquer Luna, sauta au dernier moment, ouvrant sa gueule dont les dents saillantes fonçaient droit sur la jeune femme. Cette dernière, roula sous la bête, tournant habilement sur un demi-cercle et tapa avec le manche de sa lance droit dans les côtes de la bête qui s'écroula sur son flanc droit, et roula pour se redresser. Il avait émis un couinement sous le coup, montrant que l'attaque l'avait surpris et avait été douloureux. La bête était fou-furieuse, et grognait de plus belle, la bave dégoulinante de ces lèvres, elle semblait poser tout son poids sur la patte du côté adjacent de l'endroit ou il a reçu le coup. Soudain, la jeune Akane fonça sur la bête, tête baissée, et le frappa. Son action téméraire est complètement stupide eût quand même son effet, car la bête partit, voyant que contre deux adversaires, il ne faisait pas le poids. La silhouette de la bête, boitant légèrement, s’évanouissait entre les arbres et les buissons. La jeune femme se mit à monologuer, alors que Luna rangea sa lance et et attrapa cette dernière par l'épaule, la tirant, alors qu'elle commençait à courir du sens opposé, comprenant ce que la bête avait l'idée de faire. Elle répliqua à la jeune femme aux yeux de sang pendant la course:

"J'ai appris à combattre auprès d'un père ex-militaire et chasseur, et d'une mère guérisseuse qui étudiait les comportements animaliers, rien de plus, rien de moins. Ce que tu viens de voir n'était rien d'autre que le strict minimum requis pour devenir une éclaireuse. Maintenant cours, et essaie de repérer une grotte, il faut qu'on essaie de sortir du territoire de la meute !"

Elle avait cessé les politesses de vouvoiement, elle ne pensait qu'à la survie des trois êtres. Des bruits d'expiration animalier retentissaient à droite et à gauche, encerclant les deux personnages. la jeune femme vit alors un arbre tordu à l'intérieur de lui-même, c'est alors que la jeune femme eût une idée. Elle tira d'un coup sec la jeune femme aux yeux de sang, pour la faire bondir et la ramener sur son dos, et sauta sur la racine de l'arbre tordu pour prendre appui sur le tronc et bondit au-dessus des deux lycancyons qui avaient prévu d'attaquer les deux Hybrids. Elle connaissait la tactique de chasse de ces bêtes, et les deux créatures s'entrechoquèrent, laissant à la jeune femme aux yeux de pluie prendre appuie sur le corps d'une des bêtes et bondir dans un arbre. Elle plaqua la jeune femme, qui avait été toute légère sur son dos, contre l'arbre dans les branches et les feuillages, camouflées par les amas de feuilles, et posa sa main sur la bouche d'Akane. De son autre main, elle fit le signe de son index contre ces lèvres de se taire, regardant la jeune femme droit dans les yeux. Les grognements et les bruits de pas retentissaient juste en-dessous d'eux, des reniflements, le bruissement des herbes et des buissons. La jeune femme avait la sueur qui coulait sur son front, contrôlant sa respiration, elle n'avait pas peur pour elle, car elle saurait combattre ces bêtes. Elle avait surtout peur pour la jeune femme qui n'avait aucunes armes pour se défendre. La jeune femme était en alerte, tous les bruits caressaient ces oreilles aiguisées, cherchant à deviner la position des deux bêtes par leur bruits. Les bruits se rapprochèrent, petit à petit des deux jeunes femmes, des bruits cinglants de déchirure sur l'arbre dans lequel elles étaient cachées fit trembler les branches, une des bêtes grimpait à l'arbre. Son reniflement se faisait plus fort, son grognement plus puissant quand soudain, un clapotement de l'autre côté retentit. La bête descendit en furie, avec son acolyte, fusant droit en direction du bruit parasite.

Quelques minutes passèrent, de longues minutes, dont régnait un silence plat. Luna retira alors sa main de la bouche de la jeune Akane, et passa sa main à travers le feuillage pour laisser une petite vision sur la zone visible en bas. Rien, juste les traces de pas des deux bêtes. La jeune femme aux yeux de pluie se retourna vers la femme au kimono et murmura:

"Nous sommes sur le territoire d'une meute, on est tombé sur la femelle au début, et le mâle était la plus grosse des deux bêtes. Ils nous traquent. Je pense qu'il y a un manque de nourriture dans le coin, et qu'on avait l'air appétissant. D'habitude, ils sont omnivores, et se nourrissent aussi de fruits, mais ça ne doit pas être suffisant pour la petite meute. Je pense que la femelle a des bébés à élever, sinon la poursuite n'aurait pas eu lieu. On des proies... On va descendre et s'éloigner du territoire, trouver une grotte, et demain, on part pour Nakigao... C'est tout ce qu'on peut faire... Ça te vas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Mer 4 Mai - 0:25


Akane continuait de noter avec minutie tout ce qu'elle apprenait sur la femme. Un père Guerrier et une mère Guérisseuse, cela donnait effectivement lieu à de nombreuses connaissances, encore plus lorsque le domaine de prédilection de la doyenne se trouvait être l'observation des créatures de la Sylva. Luna lui demanda de l'aider à trouver une grotte et bien que l'idée paraisse on ne peut plus stupide face à des monstres tel que les Lycacyon, dont l'odorat était très développé, et qui n'auraient aucun mal à les retrouver et les coincer dans une voie sans issue, la jeune femme hocha la tête. Elle pensa également aux marcheurs qui raffolaient de ce genre de lieux obscur. Il serait toujours temps de renégocier ceci une fois éloigné. Bien que sa guide provisoire soit au fait des habitudes de ces animaux, le fait qu'elle parle de Meute de Lycacyon tiqua la Phytos. Sa sœur lui avait souvent parlé de l'agressivité de ces bêtes, mais ils vivaient rarement plus d'un couple par territoire de plusieurs kilomètres du fait de leur grand appétit. Alors que la jeune femme réfléchissait à la bonne conduite à tenir tout en maintenant le rythme de course qu'imposait Luna, celle ci la tira brusquement en avant avant de quitter la terre ferme. Surprise, Akane serra ses bras autour des épaules de l'éclaireuse , prenant garde à ne pas l’étouffer, désirant éviter une chute qui l'aurait mené dans la gueule des mammifères affamés.

Après avoir gagné un point plus sécurisé dans les hautes branches d'un arbre mort couvert de racines de figuiers donnant de bon appuis, l'Hybrid posa sa main sur la bouche d'Akane comme pour la prévenir de toute idée idiote. La peur et la surprise occupait cependant bien trop la demoiselle pour que ses idées soient claires et lui permette de prendre une décision convenable. Elle se contenta donc de reprendre sa respiration, encore choquée par les mouvements rapide aussi bien du côté des Lycacyon que de celui de l'éclaireuse. De sa position, la jeune femme parvenait à apercevoir les deux bêtes furieuses d'avoir été ainsi dupées par une proie dans un trou de feuillage. Alors que la maudite pensait que les bêtes s'éloignaient, l'une d'elle revint à la charge, bien décidée à délogée les deux intruses. Ses griffes éventrèrent l'écorce, secouant leur perchoir violemment et Akane du se cramponner à la branche la plus proche afin de ne pas chuter. Son cœur cognait dans sa poitrine aussi fort que s'il cherchait à s'en échappait. N'aurait elle donc pas une seule minute de répit en ce jour ? Un bruit soudain attira autant l'attention des Originaires que des bêtes. Comme un bruit de course dans l'eau, non loin. Peut être une proie plus facile à atteindre ? Moins rapide ou agile qui nécessiterait moins d'effort. Alors que les Lycacyons s'éloignaient, la jeune Phytos repéra les tétons gonflés de la femelle que le masque noir autour du museau trahissait. Le mâle dont la fourrure et la crête hérissée demeurés gonflé jeta un dernier coup d’œil vers l'arbres où elle se trouvait et suivit sa compagne.

Le silence se fit, rompu par les cris de quelques oiseaux au loin. Alors seulement l'éclaireuse s'éloigna d'elle et Akane pu prendre une grande inspiration, loin de se relâcher cependant. Luna écarta les branchages afin de leur offrir une vision plus ample sur le pied de l'arbre où elles s’étaient réfugiées. Les vestiges du passage des deux bêtes transparurent alors sur les alentours, arbrisseaux brisés, buissons fendu dont les feuillages se trouvaient piétinés aux sols, et profondes empreintes dans la terre meuble. Grace à toutes ces marques elles n'auraient aucun mal à éviter de recroiser leur route si elles s'y prenaient bien. L'Hybrid aux yeux pâles se tourna vers la demoiselle, elles avaient toutes deux tirées les mêmes conclusions à propos de la paire de créatures et la maudite n'ajouta donc rien à ce sujet. Cependant, quand la guide proposa de descendre dès à présent et de s'éloigner, revenant sur sa proposition de dormir dans une grotte, Akane la stoppa net, posant une main sur son épaule pour l’empêcher de partir sans la laisser finir, affichant un air têtu :

" Je ne suis pas d'accord. Même s'ils se sont éloignés cela ne garantit en rien qu'ils ne vont pas revenir sur leurs pas dans quelques minutes et à ce moment, suivre nos traces leur sera aussi facile que repérer l'odeur du sang. Il vaut mieux rester ici, et s'attacher à l'aide de ces lianes au tronc afin de dormir en sécurité."

La demoiselle désigna les longs filament qui pendaient de l'arbre voisin, empiétant sur le leur, et qui seraient donc facile à atteindre. Et soudain, des éclats de couleurs vif attirèrent son regard. des grappes de figues se balançaient ça et là au milieu du feuillage. Dans le feu de l'action la jeune Phytos ne les avait pas repéré. Elle reporta son attention vers sa voisine. Son plan était maintenant formé dans son esprit et elle le lui expliqua le plus simplement possible :

" Utilisons les figues pour masquer notre odeur, ainsi les prédateurs devraient nous laisser tranquilles pour la nuit. Il fat trop sombre pour continuer maintenant. Si tu es prête à prendre ce risque ce n'est pas mon cas, les Lycacyon sont des anges comparés aux géants des forêts ou aux hordes de Nagos une fois les deux lunes levées." 

Akane s'approcha le plus possible de l’extrémité d'une large branche afin d'arracher une grappe de figue ainsi que quelques longues lianes qu'elle tressa entres elles afin de rendre le tout plus solide. Sans se soucier du regard de l'éclaireuse elle se débarrassa de son kimono qu'elle plia soigneusement en prenant garde à ne pas perdre l'équilibre et s'enduisit le corps de la purée de fruits odorante et collante. Bientôt ses dessous de dentelles ébènes furent masqué par la couche sucrée. Alors seulement elle enfila la robe blanche offerte par Dyrael et rangea précieusement son kimono dans sa besace. Puis elle enroula la tresse de lianes autour du tronc avant de se glisser entre l'écorce et le lien puis de le resserrer solidement sur elle. Se penchant à droite, puis à gauche elle estima que le tout était suffisamment fiable et souffla un bon coup, satisfaites de ce qu'elle avait retenu des conseils de sa sœur aînée. Se penchant vers Luna afin de voir si elle avait prit sa décision, Akane revint sur son absence de réponses à ses précédentes questions, curieuse :

" Je sais que nous avons été coupée par ce malheureux incident, mais de ce fait tu n'as pas répondu à mes interrogations ta sœur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Mer 4 Mai - 20:08

Les deux énormes bêtes étaient partis, et la jeune femme garda son silence et son sang froid. Elle écouta d'une oreille attentive les paroles de la jeune femme, qui n'avait l'air de pas comprendre que juste derrière elles se tenait une caverne en hauteur, et que la jeune éclaireuse avait la capacité suffisante pour grimper. De plus, elle comptait cacher son odeur corporelle avec de la mousse, qui sont le plus présent dans les cavernes humides. La jeune femme continua d'observer les traces, traduisant le pourquoi du comment les bêtes étaient ainsi, et se remémora la femelle. C'est alors qu'elle eût une idée.

"J'ai l'impression que tu n'as toujours pas compris mon plan... Regarde au loin.."

  La jeune femme aux yeux de pluie laissa une petite minute, nécessaire à la jeune femme pour qu'elle observe. Des marques étaient présentes de partout, et pourtant elles n'étaient pas l'oeuvre des deux bêtes pendant la tumulte chasse. Et juste en-dessous de cette arbre, au-delà, les marques s'arrêtèrent net, dessiner une sorte de cercle. C'était la fin du territoire des deux bêtes, mais les jeunes femmes y étaient encore présent.

"Tu as compris ? Nous sommes à la délimitation du territoire, ce qui veut dire que si nous nous éloignons légèrement, les bêtes n'iront pas nous poursuivre, de peur de se faire attaquer par une plus grosse créature. Tu viens de commettre une grave erreur, en t'aspergeant de fruits sucrées, aurais-tu oublier que les lycacyons sont des créatures omnivores ? Si ils ne trouvent pas de proies, ils se rabattront sur les fruits, et tu te trahis seule. Avec une odeur aussi sucrée, le mâle va saliver et va traverser les territoires de nuit, tu crois qu'ils se débrouillent comment les prédateurs pour dégoter leur proies ? De nuit. Cette caverne se situe dans une forêt humide, on trouve de la mousse à chaque mètres, et cette odeur ne va pas allécher le mâle. De plus, observe bien la grotte. Elle est en hauteur, et c'est sur une sorte de falaise. Fait comme tu veux, mais aucuns marcheurs ne pourraient y pénétrer, et les Nagos crèchent dans un territoire près d'un point d'eau. Trop à découvert, le Nagos préfèrent les endroits où il peut charger, avec des feuillages autour pour cacher sa position pour sa première attaque. De plus, tu as vu comment le lycancyon était persuadé que nous étions dans cet arbre ? Il va revenir ici, pour chercher notre trace. Quand la femelle est partie, j'ai remarqué que ces mamelons étaient énormes, et qu'elle avait quelques fuites de lait. C'est donc l'heure de l'allaitement pour les petits, c'est le meilleur moment pour s'enfuir, je pense que le mâle va surtout surveiller sa petite meute. Fait comme tu le sens, mais moi, ma décision est prise, je vais dans la caverne, avec ou sans toi."

 La jeune femme en profita pour récolter un peu de figues se situant sur l'épaule de la jeune femme, prenant une légère couche avec son idex et le mit en bouche, suçotant son doigt, gardant son regard sur la zone où avait lieu le massacre de la nature par ces deux puissantes bêtes. La jeune femme se retourna vers Akane, qui venait de se rhabiller, et posant son regard sur le sien.

"En ce qui concerne les géants des forêts, on a tout nos risques de tomber sur une de ces créatures que l'on soit ici, ou dans la caverne, c'est un risque que tu as décidé de prendre en t'aventurant dans la forêt profonde. Et j'ai fait exprès de sauter sur cette arbre, j'avais senti l'odeur sucrée, pas toi ? Je pensais que le figuier était à côté, mais coup de bol, c'était celui-là."

 Akane posa alors une question qui avait le pouvoir de rendre Luna déprimée, sa soeur. Elle soupira longuement et murmura:

"Mon père est mort dans la guerre de la Purge, il y a cinq mois. Ma soeur a repris le flambeau, et était partie au front, moi, j'assurais que personne ne pénétrait dans la forêt, en tuant les soldats Uniks qui tombaient sur moi. J'étais une éclaireuse, et une guerrière. La guerre se termina, mais seul le corps de mon père fut découvert, ma soeur avait totalement disparu. Je savais que les Uniks vivaient, une grande partie, à Urban City, et je pense que les prisonniers de guerre sont peut-être enfermés là-bas. Alors j'y vais, et par tous les moyens, je sortirais ma soeur de ce trou.

 Les yeux de la jeune femme étaient ornés d'une lueur de détermination infinie, à toutes épreuves, ce qui était tout de même étonnant de voir un regard pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Jeu 5 Mai - 0:54


Luna semblait en désaccord total avec la Phytos et lui fit observer divers points aux alentours en justifiant son point de vue. Mais quoi qu'elle dise, Akane demeurait persuadée que sa décision était la bonne. Un étrange pressentiment enserrait ses entrailles, et lors qu’enfin ses yeux se posèrent sur la grotte elle fut happée par la vision. Lutant pour demeurer consciente tout en s'engouffrant entre les images floues et colorées qui défilaient si rapidement que ses yeux parvenaient à peine à deviner l'action qui se déroulait là. Elle cru reconnaître un forme sinistre, voûtée aux yeux imperceptiblement assoiffés de sang. La peur, le froid, tout se mélangeait. Ces émotions n’étaient pas siennes, elle appartenaient à la personne qui se trouvait dans l'obscurité face à la créature. Un rayon de lune éclaira soudain la scène et la demoiselle reconnu instantanément les protagonistes. Son corps baignait dans une marre de sang et l'éclaireuse tentait de résister aux attaques frénétiques de deux Marcheurs. De nombreuses blessures apparaissaient ça et là, sur sa peau tannée et la souffrance qu'Akane percevait dans ses yeux lui troua la poitrine. Lorsque ses yeux assimilèrent la réalité, ses pupilles s'étaient étrécis sous l'effet de la peur et elles entendit à peine ce que lui racontait Luna.

Dans son esprit seul demeurait son corps étendu inerte dans l'obscurité, les yeux vides de toute vie et la douleur. Si elle n'avait pas sourcillé, parvenant à rester consciente cette fois-ci, le contre coup en fatigue l'écrasa d'un coup et elle du se masser les yeux à plusieurs reprises pour les empêcher de se fermer. Elle écouta les arguments de l'éclaireuse d'une oreille, focalisée sur le moyen de convaincre la femme sans lui révéler l'origine de son Don. Elle ne voulait pas la prévenir, car si l'Hybrid n'avait pas reconnu les étranges marques qui ornaient son corps et n'avait pas mis le sujet au gout de jour, il restait une chance pour qu'elle fasse partie des personnes n'ayant jamais entendu parlé de ses sombres présages. L'idée de se retrouver seule, aussi loin du plus petit village attenant la terrifié en cet instant alors elle devait tout faire pour que sa guide improvisée le reste au moins jusqu'au lendemain. Lorsqu'elle eut trouvé la base de son discours, elle se recentra sur ce que la jeune femme disait. Elle apprit enfin la raison qui avait poussé Luna sur les routes menant au dangereux continent Unik. Avoir perdu un proche dans la Grande Guerre de la Purge était presque banal en ces temps obscur, mais lorsque l'éclaireuse déclara qu'elle pensait sa sœur prisonnière de guerre Akane grimaça discrètement. Les Uniks étaient cruels et sans merci, faire des prisonniers n’étaient pas dans leur habitudes, à moins de vouloir des sujets d’expériences à asservir en Qantiks. Une fois qu'elle eut fini, la Phytos se releva. S'approchant du bord de la branche principale elle désigna l'entrée de la grotte et lança, sérieuse :

" Tu vois les petits conifères aux abords de la grotte ? Ce sont des cyprès, annonciateurs de mauvais présages. Certaines des branches sont cassées ou arrachées ce qui signifie que la grotte ne doit pas être vide. J'ai vraiment un mauvais pressentiment la concernant donc si nous partons dès à présent nous pouvons nous éloigner et trouver un autre refuge, mais je te déconseille fortement celui-ci. Seule la mort t'attend là bas."

Akane n'avait aucune envie de débattre sur leur façon de vivre respective. Elle était bien trop têtue pour lui laisser le dernier mot. La situation était toutefois trop délicate pour perdre du temps en bavardage. La jeune femme se tordit le cou pour observer les alentours, déserts , et déclara en direction de l'éclaireuse, se voulant convaincante :

" Que veux tu faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Ven 6 Mai - 16:00

La jeune femme aux yeux de pluie observait le ciel. La nuit n'allait pas tarder à tomber, d'ici une heures ou deux, le Soleil était posé sur les montagnes, comme les prenant dans ces bras pour les réchauffer de ses rayons ardents. Sa couleur orangée se reflétait dans les yeux bleus de la jeune femme, et elle détourna son attention sur la jeune femme qui observait la grotte, écarquillant les yeux, vides, comme si elle voyait autre chose que la réalité. Puis elle ferma les yeux, et ce les massa, comme pour éviter de tomber dans la fatigue. Elle semblait réfléchir. Luna se demanda alors quelle est son don, car sa façon de chasser le lycacyon, elle n'était pas adepte du combat. Son don serait autre chose, un don qui ne serait pas adapté pour le combat. La jeune femme eût une nouvelle idée qui serait un peu risqué, mais qui a toutes ces chances de réussir. Elle allait exposer son plan à la jeune femme au kimono quand cette dernière lui donna des explications par rapport à des superstitions sur les cyprès, et sur les branches cassées. Elle semblait tenter de raconter quelque chose de tout simplement inventé pour avoir raison, aux yeux de Luna. Elle haussa les sourcils et répliqua alors, d'un ton nonchalant:

"Qu'est-ce que tu me racontes ? Les cyprès n'ont rien de malsains, tu sais qu'on dit que l'air de l'ombre d'un cyprès est plus pur que l'air aux alentours ? Et que de ce fait, un homme ou une femme malade peut se reposer dans cette ombre pour soulager sa maladie ?"

Elle lut entre les lignes, Akane semblait comprendre des choses ou voir ce que la jeune femme ne pouvait pas. Pas de bol, la jeune femme soupira longuement, se tourna en direction de la grotte et activa son don. Dans ces yeux bleus délavés, un étrange phénomène se produisit. Aux centres de ses yeux, autour de sa pupille, une légère couleur vert émeraude commença à envahir la couleur bleuté majoritaire. L'envahissement de cette couleur était semblable à des gouttes de sang dans l'eau, et cette couleur émeraude prit le dessus sur la couleur bleutée, jusqu'à la faire disparaître et n'être qu'uniforme. La jeune femme cligna des yeux, et sa pupille s'arrondit et devint plus grande, sa vision avait alors changée. Elle observa la caverne et remarqua des silhouettes étranges se dessinant dans l'ombre, de formes humanoïdes mais aux membres pétrifiés et tordus, allongés et mous. La jeune femme ferma alors les yeux et se tourna de l'autre côté, pour tenter d'observer entre les feuillages et les arbres. Elle vit alors la maison des lycacyons, un petit nid, entre deux rochers avec l'entrée d'une toute petite grotte. Puis elle cligna des yeux à nouveau, et sa vision disparût, laissant place à deux yeux bleus délavés. Sa vision devint légèrement flou et elle décida de fermer entièrement les yeux pendant quelques minutes tout en réfléchissant à son plan, mais en parallèle à la jeune femme.

"J'ai compris. Tu vois des choses que je ne vois pas ? Etant donné que quand tu as tenté de frapper le lycacyon tu t'y es prise comme un manche, tu n'es pas adepte du combat avec une arme. Du combat non plus, me semble-t-il. La façon dont tu as regardé la caverne, comme si tu voyais un fantôme peut porter à confusion, alors explique ton pouvoir."

La jeune femme rouvrit les yeux, et le contour extérieur était rouge, comme si on lui avait jeté du savon dans l’œil. Son regard était dans celui de la jeune femme au kimono, comme la déchiffrant. Elle souffla et déclara:

"J'ai une autre idée. Tu as bien vu, mes yeux ont changé, et j'ai vu ce qu'il y avait dans la caverne. Deux silhouettes étranges, et tu as peut-être raison. J'ai un nouveau plan, et il faudra le faire, car la nuit ne va pas tarder à tomber et il faut se dépêcher. J'ai retrouvé leur nid, et c'est dans une caverne. Il me sera possible de faire ami-ami avec ces lycacyons, si on fait une seule chose, cueillir les figues au-dessus de notre tête ainsi qu'un gibier. Je les ai vu, au loin, ils sont affamés. Si on sauve le mâle et la femelle, ils nous laisseront tranquille, et on pourrait peut-être dormir auprès de eux. Je sais ce que je fais, et il faudra se lancer tout de même. Alors, partante ?"

Elle n'attendait aucunes réponses de la jeune femme, car qu'elle le veuille ou non, elle le fera tout de même. Elle connaît les lycacyons, se sont des bêtes qui sont domesticables, mais la seule erreur à ne pas produire c'est de nourrir ces bêtes que d'un type d'aliment, fruits ou viande. Il faut leur donner un régime varié, si on ne veut pas être leur proie. Alors elle laissa tomber son sac en toile blanc en retirant une bretelle de son bras, et retourna le sac, l'ouvrit et se mit debout. Elle prit le plus de fruit qu'elle vit, faisant remplir petit à petit son sac. Elle avait de la viande, deux morceaux d'un kilo chacun, de quoi nourrir les bêtes. Mais si elle voulait ne pas mourir, elle comptait chasser un gibier peut-être le lendemain, pour survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mayu


RPG
Âge : 19
Groupe: I.A.
Inventaire: Une montre à gousset, des rubans à cheveux verst.

MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Mer 11 Mai - 10:56


La réponse ignorante de la jeune femme eut vite fait d’énerver la demoiselle qui commençait à perdre patience dans cette folle aventure. Forcée au calme, elle reprit à la suite de l'Hybrid :

" Si tu es éclaireuse pour ma part je suis divinatrice, je sais déchiffrer les messages envoyés par notre Mère à tous. Ces cyprès n'ont pas poussés ici par hasard, ils viennent pleurer la mort de ceux qui n'ont pas su éviter le danger présent dans la grotte et qui comme toi ont cherché à foncer tête baissée dans ce piège."

Akane dardait son regard froid sur sa guide. Bientôt ses sourcils se haussèrent en constatant que les yeux de la femme changeaient doucement de couleur. Passant de leur bleu originel à un vert tendre aussi doux que les yeux de celui qui l'avait sauvé auparavant. l'enfant de la Sylva tourna alors la tête vers la grotte, la fixant un instant, puis à l'opposé, quelques part dans la forêt dense qui les entourait. Observant ce curieux manège, la demoiselle attendit que sa guide daigne lui expliquer l'étrange action qu'elle venait d'effectuer. Cependant cette dernière fut trop curieuse, comme l'avait craint la maudite, et alla jusqu'à appuyer sur son absence de moyen de défenses et son incapacité à se battre. Bien que ce dernier point soit fondé il était toujours agaçant de se voir ainsi rabaissée. Akane ignora volontairement aussi bien la désagréable remarque que la question qui était venue s'y greffer. Il était hors de question qu'elle se mette en danger en expliquant à cette étrangère comment fonctionnait son Don. Mais peut être pouvait elle mentir ? Oui c’était sans doute la meilleure solution pour esquiver la menace qui planait au dessus de ses épaules. De plus, la femme conservait ses paupières closes depuis quelques instants, la situation était donc idéale. Avant qu'elle les rouvrent, la Phytos déclara, sereinement :

" Il m'arrive de percevoir le futur. Cela se fait de façon imprévisible et incontrôlable mais toujours à des fins utiles."

Luna la regarda à nouveau et la demoiselle ne pu s’empêcher de noter que les yeux de l'éclaireuse avaient repris leur couleur normale bien qu'ils semblent irrités. Alors elle entreprit de lui révéler la façon dont son Don avait agit sur sa vision, lui permettant de repérer le danger présent dans la grotte. Akane fronça les sourcils quand la femme se contenta de dire qu'elle avait "peut être raison", ne pouvait donc elle pas avouer que son idée était mauvaise en tout point et que si les visions de la Phytos n’étaient pas intervenues elle se serait jetée dans la gueule des Marcheurs ? Toutefois, la demoiselle n'eut pas le temps de ruminer car déjà l'éclaireuse lui exposait un plan tout aussi farfelu. Retourner auprès des Lycacyons avec des vivres ? Tenter de faire ami ami avec eux ? De dormir dans leur caverne ? Cette Hybrid était elle folle ? Cette fois, Akane ne parvint à garder son calme et à peine Luna avait elle fini sa phrase que la maudite répliquait, cinglante :

" Aurais tu perdu la tête ? Seuls les dresseurs les plus chevronnés se mesurent à de telles bêtes. Non seulement tu as blessé la femelle alors que le manque de lait l'avait poussé à nous attaquer, mais en plus tu veux te présenter devant leur caverne, là où se trouvent les petits ? Que crois tu que fera la femelle quand elle te verra arriver ? Tu crois que des figues et un petit gibier suffiront à les apaiser ? Il faudrait au moins un Nagos entier pour subvenir à un seul de leur repas, et comme tu l'as dis toi même il n'y en a pas dans le coin, avec la femelle affamée et en manque de lait cela ne suffirait même pas de toute façon. Ma sœur était chasseuse, elle m'a raconté énormément de récits de ses sorties, les livres et les anciens m'ont appris le reste. Si tu veux offrir ta vie pour que les petit Lycacyons survivent, libre à toi. Cette entreprise n'est que pure folie."

Durant sa tirade, Luna avait commencé à remplir un sac de grappes de figues, mais Akane n'avait strictement aucune intention de la suivre. Saisissant son sac elle le passa sur son épaule et se laissa glisser le long du tronc en s'écorchant les mains. Une fois arrivée en bas elle lança à l'éclaireuse :

" Fais ce que bon te semble, je suivrais la direction sud-ouest d'après la végétation et les étoiles. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]   Lun 16 Mai - 21:26

La jeune femme aux yeux de pluie termina de remplir son sac de figues, laissant un minimum de place pour un lapin. Elle ne prenait guère attention à la jeune femme qui se mettait à parler de morts et de sapins, enfin tout un blabla qui normalement intéresserai la jeune femme, mais pas maintenant. Elle se retourna vers cette dernière, lui mit une petite tape sur le front, assez fort pour faire une petite douleur minime, mais rien d'agressif, dans le but de calmer la jeune femme. Elle regardait cette dernière d'un air froid, puissant, à faire glacer le sang tant toute sa haine y était incrustée. Elle répliqua alors, d'une voix sèche:

"De un, je ne vais rien dresser du tout, je vais juste faire comme tout être font, se donner du respect. Les Lycacyons sont pas si méchants que ça, si on sait se faire pardonner. La femelle n'a rien, c'est la mâle surtout qui a une entorse, étant donné qu'il boitait depuis notre première affront. Je sais ce que je fait, ma mère a si longtemps étudié ces bêtes peuplant notre belle Sylva, auprès d'elles comme auprès des dresseurs, et chaque créatures a sa petite faiblesse. Alors si tu veux te débrouiller seule, et bien reste seule, tu mourras jeune et faible. J'ai peut-être perdu la tête, mais toi, d'ici ce soir, tu auras certainement perdu la vie. Au revoir, toi et ton ego surdimensionné, Akane."

Sur ces mots très durs, crachés par l'énervement et la pression du dilemme, la jeune femme sauta de l'arbre et atterrit aussi légère qu'une plume, en silence. Elle se redressa, et commença à partir vers la tanière des Lycacyons. Elle savait ce qu'elle faisait, car elle avait déjà partagé une caverne avec ces braves bêtes pendant la Purge, alors que son groupe d'éclaireur avait été décimé. Elle avait été sauvé par un de ses amis, au péril de la vie de ce dernier. C'était son amour d'époque, elle avait fuit le groupe Unik. C'est alors qu'elle avait trouvé une caverne, habitée par un Lycacyon mâle, après avoir improvisé avec le peu de savoir, elle avait réussi à retirer la méfiance de la créature, et montrer qu'elle avait juste besoin de dormir un soir. Les souvenirs dans la tête, elle secoua légèrement son crâne pour revenir au présent et commença à marcher. Un peu plus loin, elle remarqua un amas de petites crottes, montrant qu'un lapin était passé par-là. Quelques feuilles de plantes était arrachées et mastiquées, montrant que la petite proie avait mangé ici récemment. Elle avança, suivant les quelques indices du passage du lapin, quant la jeune fille se retrouva nez à nez à une pente étonnement raide. Le petit lapin était juste devant, mastiquant et arrachant avec ses incisives les plantes et les herbes. La jeune femme colla ses deux mains, d'un sens différent l'une de l'autre, ses doigts contre la paume de son autre main, pour les faire glisser le long et laisser les extrémités de ses doigts se toucher. Elle fit apparaître alors un arc en flammes, dans un silence absolu, et une flèche en bandant son arc. Elle regarda la bête, insouciante, et la visa. Fermant un oeil, soufflant sa respiration pour calmer les tremblements naturels de son corps, elle lâcha la corde et la flèche, la laissant filer à vive allure et se planter droit dans la proie, morte sur le coup. Elle serra d'une main son arc qui disparût en cendre et accourra vers la créature. La flèche avait disparu et ne laissait qu'un trou béant dans la gorge de cette dernière, saignant. La jeune femme emballa la petite bête dans un tissu de cuir, et le rangea dans son sac et continua son trajet, remontant la pente ardue. Elle arriva devant la caverne, le Soleil se couchant d'un côté, et les deux Lunes se levant de l'autre. Un grognement retentit alors, laissant la jeune femme sur ses gardes. La bête sortit de l'ombre de la caverne, son museau retroussé et la bave aux lèvres, montrant ses crocs aiguisées. La jeune femme se baissa légèrement et attrapa sa lance d'une main allant dans son dos. La bête aboya et grogna plus fort, montrant sa haine. Luna retira doucement sa lance des boucles de tissus la maintenant contre son sac et la posa au sol délicatement, ne faisant aucuns gestes brusques. La bête renifla alors, et s'approcha doucement. La jeune femme vint s'allonger tout doucement, la tête dans les herbes humides, respirant doucement pour calmer son calme. S'allonger était un signe de soumission chez les animaux, montrer qu'on était pacifique. La bête commença à calmer sa colère et renifla le sac de la jeune femme. Elle enleva une bretelle, ce qui laissa à la créature de faire un bond en arrière et de se braquer, le geste avait été trop brusque. La jeune femme se redressa légèrement et ouvrit son sac, sortit le lapin de l'emballage imbibé de sang et attrapa le gibier par ses deux mains, et le tendit à la bête, baissant la tête pour ne pas croiser son regard. La créature renifla le gibier, cherchant à voir si il n'y avait aucuns pièges. Alors, le lycacyon prit le lapin dans sa gueule et le porta à sa femelle, boitant légèrement. La jeune femme avança tout doucement vers la caverne quand la bête se retourna et bondit alors à l'entrée pour repousser la jeune femme qui se renversa sur le dos, son visage à quelques centimètres de la gueule du mâle, montrant les dents. La jeune femme respirait bruyamment et montrait sa peur, ce qui montra au mâle sa total soumission. La jeune femme mit une main dans son sac pour sortir une figue et la mettre sous les narines du mâle, qui soufflait du nez et grognait légèrement, le regard méfiant. La bête renifla, et la jeune femme observa l'oreille de la bête. Il n'en avait qu'une. C'était bien lui, le lycacyon qui avait perdu sa mère, qui défendait sa caverne contre les Uniks qui attaquait la forêt, et qui avait laissé la jeune Hybrid dormir dans la caverne. La jeune femme l'avait reconnu, elle était persuadée que c'était bien lui. La même cicatrice sur le museau, la même déchirure à l'oreille, la même longue coupure démarrant de derrière son oeil droit pour s'étendre jusqu'à l'extrémité de sa babine. La jeune femme colla la figue contre le museau de la bête qui prit le fruit dans ses dents et le broya d'un seul coup, laissant quelques gouttes s'éclater contre la joue de la jeune femme. La bête approcha alors son museau du visage de la jeune femme, renifla longuement, tout en respirant chaque centimètres de sa peau, pour enfin laisser sa langue pendre et mordiller l'épaule de la jeune femme, il a reconnu Luna. Alors cette dernière ricana et caressa les poils soyeux de la bête et se leva doucement et suivit le mâle. Il était bien plus gros que le lycacyon qu'elle avait rencontré durant la Purge. Elle entra dans la caverne et s'approcha de la femelle, qui semblait plus méfiante, alors la jeune Hybrid renversa son sac pour laisser les poissons, les figues et la viande tomber au sol. Les bébés s jetèrent sur la nourriture, et la femelle mangea alors, atténuant sa méfiance et le mâle couinait légèrement sa patte lui faisait un mal affreux, alors la jeune femme l'examina. N'ayant aucuns sens de la guérison, elle se doutait que la patte avait besoin d'une attelle, alors la jeune femme aux yeux de pluie sortit de la caverne ramasser quelques bouts de bois et des lianes pour créer une attelle de fortune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Aventure commence... [Rencontre avec Akane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Récit d'aventure n°1 Kaer Tardim
» Images de paysage et de monstre
» Naine chauve à double foyers cherche aventure avec mannequin
» début de l'aventure (avec May et Louka)
» L'aventure s'arrête ici .....
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Sylva
 :: Hoshizora :: La Forêt Profonde
-